IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un ingénieur en système embarqué doit-il avoir une connaissance approfondie du framework Arduino ?

Le , par f-leb

1PARTAGES

15  0 
la communauté,

Je suis tombé sur ce site : MÉTIER : Ingénieur en système embarqué

Quelles compétences pour devenir ingénieur ?

Voici les compétences techniques indispensables pour exercer le métier d’ingénieur en système embarqué :

  • Maîtrise de l’électronique ;
  • Connaissance approfondie des systèmes embarqués ;
  • Maîtrise de la programmation informatique ;
  • Connaissance pointue en nouvelles technologies ;
  • Maîtrise de la conception de circuits électroniques ;
  • Connaissance approfondie des différents réseaux de communication ;
  • Connaissance solide en génie logiciel ;
  • Maîtrise de la science cognitive ;
  • Maîtrise de l’anglais technique et professionnel ;
  • Connaissance approfondie du framework Arduino ;
Le dernier item en rouge m'a surpris, sans doute à tort mais ça fait un moment que j'ai quitté les études

Mais voici un vrai sujet de débat un étudiant qui fait des études d'ingénieur en système embarqué doit-il avoir « une connaissance approfondie du framework Arduino » pour exercer son métier ?

Si vous êtes étudiant ou enseignant dans le domaine, avez-vous étudié le framework Arduino dans votre parcours ? Et si vous êtes déjà un ingénieur expérimenté en système embarqué, avez-vous cette connaissance « approfondie », et trouvez-vous normal de disposer de cette compétence de nos jours ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Delias
Responsable Modération https://www.developpez.com
Le 11/05/2022 à 0:07
Arduino a éventuellement un avantage pour le custom-made fait à petite échelle, là où le surcoût de production ne dépasse pas le gain sur la conception.

Ne maitriser qu'Arduino c'est fermer sa carrière à une niche. Apprendre à lire une doc de µC/µP et programmer selon les nécessités c'est avoir le choix pour ses réalisations. L'important pour pouvoir s'adapter c'est la compréhension de la mécanique interne d'un micro et cela Arduino ne l'apprend pas. Maitriser la programmation directe permet à l'inverse de programmer en Arduino sans trop d'apprentissage additionnel.

Certain le savent peut-être, mon principale hobby c'est le train miniature. On y retrouve un paquet d'Arduino et de Pi pour les réalisations personnelles ou de clubs, mais la totalité de la production industrielle, même issue pour une partie de développement personnel c'est de la programmation embarquée en direct. La taille plus que limitée, une alimentation généralement comprise entre 12V et 20V, une consommation à maitriser et la gestion des coûts l'impose alors même que l'on n'est pas sur de la production de masse.
Les décodeurs ESU V3 et V4 (l'une des grandes marques de l'électronique pour ce domaine) utilisaient des puces AVR très proche de celles de l'Arduino, sur une platine faisant même pas la moitié de la taille d'un Nano avec une tension d'alimentation nominale de 25V et même 35V en pics. Essayer de faire cela en restant sur Arduino...

Delias
3  0 
Avatar de Auteur
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/05/2022 à 22:10
La question que je me suis posé est qu'entendent-il par framework Arduino ? Est-ce que cela implique aussi les cartes ?

Par contre, deux choses m'ont surprises (dans les compétences) :
-1- rien sur les microcontrôleurs ou les PC monocarte (type Raspberry)
-2- c'est quoi pour eux "la science cognitive" ?
les sciences cognitives

Il y a des choses qui manquent ou qui sont mal définies.
2  0 
Avatar de Delias
Responsable Modération https://www.developpez.com
Le 10/05/2022 à 22:27
Ben voyons.

Petite mise en perspective de ma réponse, mon premier métier est électronicien où j'ai appris sur les ancêtres d'Arduino (carte STK200 par exemple), puis j'ai continué mes études dans le domaine de l’énergie (convertisseur, machine électrique et réseau HT) domaine où je travail depuis 2008.

Arduino n'est rien de plus qu'une carte de développement* simplifiée pour permettre un accès à bas coût aux étudiants additionnée d'un framework qui masque tout une partie des connaissances normalement nécessaires. Cela permet d'arriver plus vite à un résultat, mais aller plus loin (et notamment passer sur d'autres architectures) sera d'autant plus difficile. Ce n'est pas adapté au domaine industrielle. Encore de la comm qui surf sur le buzz.

Vu de ce côté du Jura, je n'ai pas encore remarqué cette tendance, même si ce n'est plus vraiment dans mon cadre professionnel comme indiqué au début.
Cela fait une dizaine d'année que je suis abonné à deux newsletters de jobs pour des ingénieurs électriciens (spectre large). Il m'arrive parfois d'aller voir les offres qui concerne l'électronique et je n'ai pas encore croisé d'Arduino là dedans.
Par curiosité, j'ai été regardé les plans d'études actuels de l'école par laquelle je suis passé, on y fait toujours de l'assembleur sur AVR pour l'apprentissage de la structure des microcontrôleurs (en carte STK300 donc pas Arduino, probablement le cours que j'avais suivi). Du mélange C / assembleur sur Nintendo DS (domaine programmation embarquée) et encore du FPGA / DSP en VHDL et C. C'est aller très clairement au delà des simplifications d'Arduino et ne pas laisser de boite noir au milieu.

* une carte de développement c'est une carte électronique qui peut recevoir un microcontrôleur (parfois de plusieurs types possibles au seins de la même famille) qui est bâtie pour avoir le nécessaire au bon fonctionnement du micro et des accessoires utiles (bouton poussoirs, leds, écrans, etc...) Cela est utilisé au démarrage de la conception pour éviter de devoir, dès le début, s'occuper du hardware. Mais un produit fini se doit de ce passer de cette carte de développement qui n'est pas optimisée.

Delias
2  0 
Avatar de f-leb
Responsable Arduino et Systèmes Embarqués https://www.developpez.com
Le 10/05/2022 à 22:44
Citation Envoyé par Auteur Voir le message
La question que je me suis posé est qu'entendent-il par framework Arduino ? Est-ce que cela implique aussi les cartes ?
Par "framework" je suppose qu'ils entendent tous les outils de la plateforme : les (principales) cartes, les shields, le «langage Arduino», les bibliothèques standards, les sketches dans l'EDI standard, etc.

Citation Envoyé par Auteur Voir le message
Par contre, deux choses m'ont surprises (dans les compétences) :
-1- rien sur les microcontrôleurs ou les PC monocarte (type Raspberry)
...
Bon, après ils ne prennent pas de risques en écrivant que dans les compétences techniques indispensables pour exercer le métier d’ingénieur en système embarqué, il faut avoir «une connaissance approfondie des systèmes embarqués», comme ça ils sont sûrs de ne rien oublier
2  0 
Avatar de Auteur
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/05/2022 à 10:08
Citation Envoyé par Guesset Voir le message
Une amie également ingénieure - nul n'est parfait - m'avait dit que l'important n'était plus d'avoir la meilleure solution mais d'avoir une solution à temps.
c'est souvent que je dois faire face à ce genre de commentaires de la part de certains collègues : ils veulent une solution immédiate réalisée avec la méthode La Rache plutôt qu'une solution plus stable. Le problème, c'est que 15 jours plus tard je dois intervenir dessus pour y ajouter une fonctionnalité ou corriger un bug.

@f-leb :
je ne suis pas surpris, comme indiqué dans les réponses précédentes, pour du prototypage, une étude de faisabilité on passe par ces cartes. Même les constructeurs de cartes d'acquisition (Ni, MC, etc.) proposent désormais des Py Hat, des shields Arduino et des bibliothèques logicielles pour les piloter. Moi même, dans mon activité R&D, je les utilise pour certains développements qui ne nécessitent pas de contraintes particulières. Et souvent je déploie des solutions qui intègrent des Arduino.
2  0 
Avatar de Jay M
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 18/05/2022 à 17:40
Citation Envoyé par Guesset Voir le message
j'ai souvent vu des principes sains bafoués par les contraintes de coûts et de temps.
ce sont des contraintes comme les autres dans le cahier des charges....

=>

Un bon ingénieur fait propre, dans le budget et dans les temps si tout cela a été estimé comme il faut. Sinon il ne perd pas son temps à bosser pour ce genre de boîte et va bosser ailleurs.
Un mauvais ingénieur fait du sale boulot tout le temps donc moins on lui donne de temps moins les dégâts seront considérables

2  0 
Avatar de f-leb
Responsable Arduino et Systèmes Embarqués https://www.developpez.com
Le 10/05/2022 à 22:55
Citation Envoyé par Delias Voir le message
Arduino n'est rien de plus qu'une carte de développement* simplifiée pour permettre un accès à bas coût aux étudiants additionnée d'un framework qui masque tout une partie des connaissances normalement nécessaires. Cela permet d'arriver plus vite à un résultat, mais aller plus loin (et notamment passer sur d'autres architectures) sera d'autant plus difficile. Ce n'est pas adapté au domaine industrielle. Encore de la comm qui surf sur le buzz.
Attention, le débat n'est pas de savoir si la plateforme Arduino est adaptée à un usage industriel. On sait ce qu'il en est, et tu l'as bien résumé.

La question est de savoir si un étudiant du domaine doit aussi prendre connaissance de cette plateforme au cours de ses études, parce que c'est la plateforme la plus populaire du moment, mais dans le cadre d'une utilisation pour laquelle elle est normalement prévue : le prototypage rapide.
1  0 
Avatar de f-leb
Responsable Arduino et Systèmes Embarqués https://www.developpez.com
Le 10/05/2022 à 23:01
Citation Envoyé par f-leb Voir le message
Attention, le débat n'est pas de savoir si la plateforme Arduino est adaptée à un usage industriel. On sait ce qu'il en est, et tu l'as bien résumé.
Quoique, on oublie un peu vite qu'Arduino a aussi une gamme Pro...
1  0 
Avatar de Vincent PETIT
Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/05/2022 à 11:38
Salut,
Citation Envoyé par Delias Voir le message
Arduino a éventuellement un avantage pour le custom-made fait à petite échelle, là où le surcoût de production ne dépasse pas le gain sur la conception.
Exactement.

Là où je bossais (fabricant d'appareils électroniques avec ligne CMS + production + patati patata) Arduino est par exemple utilisé par le service Industrialisation (bureau des méthodes) pour faire des bancs de test automatique pour accélérer la production ou pour palier à tout un tas de petits problèmes ici est là qui demandent un peu d'électronique (faire un compteur, une mesure, ...) alors bien sûr tout ces montages ne sont pas vendus, ils sont utilisés en interne, donc ils restent sous forment carte de développement. Ça ne coûte pas cher, ça fait vite le job, c'est mis dans une boîte pour qu'on ne voit pas la filasse et c'est fini.

A l'inverse dans le service R&D juste à côté, là on y développait les produits électroniques qui seront vendus en moyenne série et qu'on peut appeler système embarqué, Arduino n'est pas utilisé, pas même pour un POC. La demande de maîtrise est trop grande, même en connaissant parfaitement le framework et à la fin le micro ne conviendra probablement pas.

Donc est ce qu'il faut une quelconque compétence Arduino pour être ingénieur en systèmes embarqué ??? Je dirai que ça dépend dans quelle entreprise et quel service tu tombes.
1  0 
Avatar de f-leb
Responsable Arduino et Systèmes Embarqués https://www.developpez.com
Le 12/05/2022 à 21:05
Je pense que c'est dans l'internet des objets (iot) que les Arduino trouvent de plus en plus leur place dans l'industrie. Avec toujours dans l'idée de concevoir rapidement un prototype d'un objet connecté, voire un produit semi-fini pour des besoins précis en interne.

Evidemment, quand il s'agit de passer les tests de sécurité électrique ou de vérifier la compatibilité électromagnétique pour obtenir la conformité finale, l'industriel négligeant peut se trouver dans l'impasse avec son proto sur Arduino
1  0