IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le robot "Flippy 2" d'une société californienne de robotique préparerait des frites plus rapidement et mieux que les humains ne peuvent le faire,
Selon le PDG

Le , par Bill Fassinou

0PARTAGES

7  0 
La société Miso Robotics, basée à Pasadena, en Californie, a lancé Flippy 2, un robot qui automatise le processus de friture des pommes de terre, des oignons et d'autres aliments. Miso Robotics a déclaré que l'efficacité du travail du robot est supérieure à celle des humains et que certains fast-foods américains l'ont déjà adopté. L'entreprise estime que Flippy 2 est plus rapide et fait mieux que les cuisiniers humains lorsqu'il s'agit de préparer des frites. L'avènement de Flippy 2 pourrait réduire considérablement à l'avenir le besoin de mains-d'œuvre humaines des restaurants et des fast-foods. Cela baisserait également leurs coûts, mais mettrait les cuisiniers sur la touche.

Avec le développement de la technologie, certains emplois seront progressivement remplacés par des robots. Cela est de plus en plus vrai même pour des domaines qui semblaient autrefois à l'abri de l'invasion des robots dans la vie de l'homme. L'un des domaines les plus menacés par l'automatisation est l'industrie de la restauration rapide. Et l'une de ces menaces mécanisées prend la forme de Flippy, un robot qui retourne les hamburgers, développé par la société californienne de robotique Miso Robotics. Piloté par une intelligence artificielle et des caméras, l'esclave salarié Terminator est de retour avec sa nouvelle évolution, Flippy 2.

Alors que le premier Flippy était limité aux hamburgers, la société estime que Flippy 2 est désormais un tueur de frites, faisant frire de délicieux aliments croustillants, des frites aux rondelles d'oignons, la plupart du temps tout seul. Flippy 2 serait ainsi capable de sortir les frites congelées et d'autres aliments du congélateur, les plonger dans l'huile chaude, puis déposer le produit prêt à être servi dans un plateau. Selon Miso Robotics, Flippy 2 peut cuisiner simultanément plusieurs repas avec des recettes différentes, ce qui réduit le besoin de personnel de restauration et accélère la livraison des commandes aux guichets de vente au volant (drive-through).



Dans une récente interview, le PDG de l'entreprise - intentionnellement ou non - s'est montré étonnamment méprisant à l'égard des travailleurs (cuisiniers) humains que le robot Flippy 2 est appelé à remplacer. « Lorsqu'une commande arrive par le biais du système du restaurant, il donne automatiquement les instructions à Flippy. Il le fait plus rapidement, plus précisément, de manière plus fiable et plus heureuse que la plupart des humains », a déclaré Mike Bell, PDG de Miso Robotics. En d'autres termes, il semble bien que l'objectif final soit un établissement de restauration rapide avec le moins de travailleurs humains possible.

Miso a déclaré qu'il lui avait fallu cinq ans pour développer Flippy et qu'il l'avait récemment commercialisé. En effet, comme souligné plus haut, Flippy 2 est une version améliorée d'un premier robot baptisé Flippy, conçu pour retourner les hamburgers. Mais une fois que Miso Robotics a terminé cette machine, l'entreprise s'est rendu compte qu'il y avait un goulot d'étranglement beaucoup plus serré à la station de frites, en particulier tard le soir. Selon Bell, Flippy 2 fait sensation au début. « Lorsque nous installons un robot dans un établissement, les clients qui viennent commander prennent tous des photos, des vidéos et posent un tas de questions », a-t-il déclaré.

« Et puis, la deuxième fois qu'ils viennent, ils ne semblent même pas le remarquer, ils le prennent pour acquis », a-t-il ajouté. Les ingénieurs de Miso Robotics peuvent regarder les robots Flippy 2 travailler en temps réel sur un grand écran, ce qui leur permet d'aider à résoudre tout problème qui survient. Bell a déclaré qu'un certain nombre de chaînes de restaurants ont adopté la friteuse robotisée, notamment Jack in the Box à San Diego, White Castle dans le Midwest et CaliBurger sur la côte ouest. Bell a également indiqué que trois autres grandes chaînes de restauration rapide américaines ont mis Flippy 2 au travail.

Mais il a précisé qu'elles hésitaient à faire de la publicité en raison des sensibilités liées à l'impression que les robots prennent les emplois des humains. « Les tâches dont les humains sont le plus heureux de se décharger sont des tâches comme la station de friture. Ils sont ravis d'avoir de l'aide pour pouvoir faire d'autres choses », a-t-il déclaré. Ostensiblement, Bell et l'équipe de Miso Robotics estiment que le robot assistant est censé travailler aux côtés d'employés humains surchargés plutôt que de les remplacer. Mais vous l'avez entendu. Ce robot docile fera le travail - sans jamais se plaindre des heures éreintantes ou des salaires stagnants.

Bien entendu, ce raisonnement ne tient pas compte de la raison pour laquelle ces employés sont surchargés et ne fournit pas de réponse satisfaisante à la question de savoir ce qu'un robot comme Flippy 2 résout de plus que l'ajout d'un autre employé humain. Comme le souligne le PDG de Miso Robotics lui-même, ce sont toutes ces questions éthiques épineuses qui empêchent certains utilisateurs de Flippy 2 de faire de la publicité. Toutefois, l'adoption de Flippy 2 pourrait s'expliquer par la pénurie de main-d'œuvre à laquelle sont confrontés les restaurants depuis les pires jours de la pandémie, et la situation ne semble pas s'améliorer.

Après que les employés ont démissionné en masse et que des millions de restaurants ont fermé et licencié tout leur personnel, les gens semblent avoir trouvé d'autres moyens de gagner leur vie. Résultat pour les clients des restaurants ? De longues attentes, un service lent et des repas décevants. Si les robots ne peuvent pas faire grand-chose actuellement pour aider les restaurants traditionnels, ils sont en train de s'installer rapidement dans les fast-foods et les restaurants fast-casuals. Bell a confié que Miso Robotics compte environ 90 ingénieurs, qui bricolent des prototypes ou travaillent sur le code informatique.

L'un de ses prochains projets est Sippy, un robot préparateur de boissons qui prend la commande d'un client, verse des boissons, les recouvre, insère une paille et les regroupe. Lors de l'interview, Bell a déclaré : « un jour, les gens entreront dans un restaurant, regarderont un robot et se diront : "vous souvenez-vous du temps où les humains faisaient ce genre de choses ?" Et ces jours-là, c'est pour bientôt. C'est juste une question de rapidité ».

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du robot Flippy 2 de Miso Robotics ?

Voir aussi

Elon Musk tente de vendre le robot Optimus de Tesla à la Chine comme un agent autonome capable de prodiguer des soins aux personnes âgées, s'occuper de la maison et travailler dans les usines

Ameca : le robot humanoïde avec les expressions faciales les plus avancées et les plus réalistes à ce jour pourra être exploité pour tester votre IA ou votre technologie d'apprentissage automatique

USA : des robots remplacent les chefs cuisiniers dans un restaurant à Boston, encore un domaine menacé par l'automatisation ?

Des robots apportent la nourriture aux convives et débarrassent les tables, les restaurants se tournent vers les serveurs robotisés parce qu'ils ne trouvent pas assez de personnel.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/10/2022 à 23:20
Ce que la société californienne oublie de dire:

1. Le robot n'a un sens que s'il s'agit de produire en grande quantité et à grande vitesse. Ce qui ne correspond en rien à l'application proposée: Même un McDo extrêmement bien situé ne va pas devoir préparer des dizaines de milliers de plats de frites/jour! Un McDo commercialise de nombreux repas qui ne contiennent pas des frites, sa clientèle se concentre uniquement sur certaines plages horaires (style 12-13h, 19-21h) et le reste du temps, le McDo est presque vide. Au final, le McDo va préparer des frites que périodiquement dans la journée. Et dans le cas des frites, on ne peut pas se dire, on prépare à l'avance des frites... Il n'y a préparation que lorsqu'il y a commande.

2. Cuisiner des frites est le parfait exemple du processus qu'il est inutile d'automatiser. Pourquoi? Parce que le processus "Cuisiner des frites" consiste avant tout à attendre... Attendre que les frites soient... prêtes! Donc, le travailleur humain qui fait des frites ne passe pas son temps à regarder les frites frirent! Il plonge des morceaux de pomme-de-terre dans une friteuse et va faire autre chose, préparer un McDo, préparer des boissons, encaisser l'argent auprès d'un client, etc...

3. Qui dit robot ne dit pas "Aucun personnel humain". Quelque soit le robot, il est toujours nécessaire d'avoir un être humain qui supervise pour intervenir en cas de situation particulière ou dangereuse avant que cela ne se transforme en catastrophe. Il faut aussi du personnel pour en assurer la maintenance, il y a des éléments d'usure. On parle ici d'application alimentaire... Ce qui veut dire... Nettoyage de la bête à la fin de chaque service!!!!

Au final, les étudiants n'ont pas de souci à se faire, ce n'est pas demain que des robots vont remplacer les petits job chez les McDo de part le monde...
1  0 
Avatar de Auteur
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/10/2022 à 13:16
Et qui épluche et coupe les pommes de terre ?
1  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/10/2022 à 15:22
Je vois qu'il en laisse la moitié dans la friteuse surtout.
0  0 
Avatar de Fagus
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 05/10/2022 à 22:54
C'est un peu comme laver le linge à la main... après tout, quel est l'intérêt d'employer des humains dont le seul job serait de remplir et vider des friteuses toutes la journée à la chaîne ? là c'est un peu étrange parce que c'est un bras sans doute pour utiliser le matériel existant, mais ils auraient pu faire une friteuse automatique qui se vide sur un tapis.
0  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/10/2022 à 23:22
Citation Envoyé par Fagus Voir le message
C'est un peu comme laver le linge à la main... après tout, quel est l'intérêt d'employer des humains dont le seul job serait de remplir et vider des friteuses toutes la journée à la chaîne ? là c'est un peu étrange parce que c'est un bras sans doute pour utiliser le matériel existant, mais ils auraient pu faire une friteuse automatique qui se vide sur un tapis.
Pour info, le bras robot utilisé dans la vidéo coûte juste 30 à 40 000 euro! Il faudra en faire des tonnes de frites pour amortir la bête...
0  0 
Avatar de sirthie
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/10/2022 à 10:52
Donc, si j'ai bien lu, il y a pour le moment, en fonction ou en projet :

  • un robot pour retourner les hamburgers,
  • un robot pour préparer les frites,
  • un robot pour préparer les boissons.

> robot - humains, polyvalence : 0 - 1
0  0