IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Boston Dynamics poursuit son rival en technologie de chien robot,
Les dessins de Ghost ressembleraient trop à Spot

Le , par Bruno

7PARTAGES

4  0 
La concurrence sur le marché des chiens robots s'envenime. La société de robotique Boston Dynamics, entreprise filiale du MIT, poursuit un rival qui a testé la technologie des robots à quatre pattes sur une base de l'armée de l'air américaine, affirmant que deux des véhicules terrestres sans pilote à quatre pattes de Ghost Robotics enfreignent sept de ses brevets de Boston.

Boston fabrique des robots quadrupèdes, dont le célèbre « Spot », ainsi que des robots bipèdes comme le robot anthropomorphe Atlas, qui donne froid dans le dos. Comme l'explique The Robot Report, Boston Dynamics poursuit Ghost Robotics pour violation présumée de sept brevets liés à son quadrupède Spot. Le Spirit 40 et le Vision 60 (illustrés ci-dessous) sont censés emprunter des technologies clés à Spot, notamment des systèmes permettant de se redresser automatiquement et de monter des escaliers.

Après cela, Boston affirme avoir envoyé deux lettres de cessation et d'abstention demandant à Ghost de cesser de commercialiser ses canines robotisées. Ghost était donc bien conscient de ce qu'il faisait, selon la plainte. Dans sa plainte, Boston a souligné ce qu'elle considère comme des similitudes entre Vision 60 et Spot, tant dans leur structure que dans leur mode de fonctionnement.


Boston affirme que Vision 60 et un autre robot de Ghost Robotics, connu sous le nom de Spirit 40, enfreignent ses brevets, y compris un brevet lié à la manière dont ses chiens robots évitent les obstacles lorsqu'ils montent des escaliers, la méthodologie derrière sa démarche et la manière dont il évite d'être déséquilibré lorsqu'il se déplace.

L'entreprise de robotique du Massachusetts a déclaré dans sa plainte qu'elle avait suivi les mouvements de Ghost, affirmant que son propre « succès avec le robot Spot n'est pas passé inaperçu auprès des concurrents de l'industrie robotique, y compris Ghost Robotics ». Elle a affirmé avoir appris pour la première fois que Ghost Robotics était entré sur le marché et avait sorti des produits en 2020, et a écrit à l'entreprise pour lui demander de jeter un coup d'œil aux brevets pertinents afin de s'assurer qu'elle « ne violait pas les droits de brevet de Boston Dynamics. »

Elle a ensuite envoyé une lettre de cessation et d'abstention, faisant référence à au moins trois des brevets qu'elle prétend que Ghost a violés en 2021, et un autre en 2022. Le site web du rival de Boston Dynamics à Philadelphie indique que Ghost Robotics a été officiellement lancée en 2015 par d'anciens doctorants de l'Université de Pennsylvanie travaillant dans le laboratoire de robots autonomes GRASP de Dan Koditschek.

Boston Dynamics est une société de conception robotique fondée en 1992 en tant que spin-off du Massachusetts Institute of Technology. Elle s'est concentrée et continue de se concentrer sur « la création de robots dotés d'une mobilité, d'une dextérité et d'une intelligence avancées ». Les robots de Boston Dynamics s'inspirent du monde naturel pour être capables de s'équilibrer et d'avoir des mouvements dynamiques, ce qui permet à de nombreux robots de Boston Dynamics de « se déplacer sur des terrains difficiles, non structurés, inconnus ou antagonistes avec facilité ». Pour cet effort, Boston Dynamics a investi des millions de dollars dans le développement de ses robots.

La concurrence sur le marché des chiens robots s'envenime. Comme l'explique The Robot Report, Boston Dynamics poursuit Ghost Robotics pour violation présumée de sept brevets liés à son quadrupède Spot. Le Spirit 40 et le Vision 60 (illustrés ci-dessus) sont censés emprunter des technologies clés à Spot, notamment des systèmes permettant de se redresser automatiquement et de monter des escaliers.

Boston Dynamics affirme avoir demandé à Ghost Robotics d'examiner les brevets liés à Spot en juillet 2020, soit cinq mois après le lancement du Spirit 40. Après cela, Boston affirme avoir envoyé deux lettres de cessation et d'abstention demandant à Ghost de cesser de commercialiser ses canines robotisées. Ghost était donc bien conscient de ce qu'il faisait, selon le procès.

Dans une déclaration, Boston Dynamics a affirmé qu'elle « accueille favorablement la concurrence » mais qu'elle sévirait contre les entreprises qui violent ses droits de propriété intellectuelle. L'entreprise appartenant à Hyundai demande des dommages et intérêts non précisés dans le cadre de cette action en justice.

Boston Dynamics a droit à une injonction permanente contre toute nouvelle violation. La conduite illicite a causé et continuera de causer à Boston Dynamics un préjudice irréparable résultant de la perte de son droit légal de brevet.

Source : Regmedia

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

La police de New York retire le robot "Digidog" après une réaction négative du public, et met fin à un contrat de 94 000 dollars avec Boston Dynamics

Des chiens robots donnent des ordres de confinement dans les rues de Shanghai, une initiative applaudie par certains habitants et critiquée par d'autres

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de totozor
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/11/2022 à 10:10
Comme tout système, les brevets partent d'une bonne intention mais sont arrivé à leurs limites.
Au lieu de protéger les innovateurs, il ne protège que le premier et musèle les suivants.
Et quand on voit le contenu de certains d'entre eux, ce sont juste des garants du monopole de son rédacteur. Le contenu est tellement vague, qu'il ne protège pas la solution mais la simple idée.
4  2 
Avatar de Erviewthink
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 19/11/2022 à 17:03
Les brevets c'est une des pire choses que l'homme ait jamais inventé, avec le socialisme et le communiste bien évidemment.
3  3 
Avatar de vivid
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 22/11/2022 à 11:36
Le diable ce cache dans les détails, alors, les brevets la pire choses... non pour une petite PME et maintenant qui veut travailler gratos ??? qui veut donner, distribuer son argent ?
0  0