IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk espère que la puce Neuralink pourra être implantée dans un cerveau humain dans 6 mois
Et voudrait redonner la vue aux aveugles « même si quelqu'un était né aveugle »

Le , par Stéphane le calme

5PARTAGES

13  0 
Elon Musk a fait le point sur les avancées de sa start-up Neuralink. Le milliardaire de la tech a indiqué que l'implant cérébral qu’elle développe pourrait être testé sur des humains volontaires d’ici six mois, sous réserve de l'approbation de la Food and Drug Administration (FDA), l'organisme américain chargé des questions de santé. La société développe des interfaces de puces cérébrales qui, selon elle, vont révolutionner la vie des personnes handicapées. Musk a ajouté mercredi que le dispositif visera également à restaurer la vision.

Neuralink a été fondée en 2016 par Elon Musk dans le but de développer un système qui relie directement le cerveau humain à une interface informatique. Selon Musk, cette technologie, dont une partie est implantée directement dans le cerveau, permettra un jour à l'esprit humain de contrôler des gadgets et des programmes simplement par la pensée, ce qui pourrait ouvrir un tout nouveau monde pour les personnes souffrant de troubles cérébraux et de conditions telles que la paralysie.


Lors d'une conférence mercredi, Elon Musk a déclaré que sa société d'interface cerveau-ordinateur, Neuralink, pourrait implanter l'un de ses appareils dans la tête d'un humain volontaire dans les six prochains mois, ce qui signifie que cela ne se produira pas cette année. Il a également affirmé qu'il se ferait implanter l'appareil dans sa propre tête à un moment donné dans le futur.

Lors de la présentation, Musk a déclaré que la société avait soumis la plupart des documents nécessaires à un essai clinique humain à la Food and Drug Administration, qui réglemente les dispositifs médicaux aux États-Unis. Auparavant, Musk avait déclaré qu'il espérait que les essais sur l'homme commenceraient en 2020, puis en 2022. Le nouveau délai est donc 2023.

L'objectif de Neuralink est de créer un appareil pouvant être implanté dans le cerveau et de l'utiliser pour contrôler un ordinateur avec une activité cérébrale. En 2019, Musk a révélé que l'entreprise testait son appareil sur des singes. En 2020, des implants ont été posés sur des cochons. Et l'année dernière, Neuralink a publié une vidéo montrant un singe jouant au Pong avec son cerveau. Avec deux puces Neuralinks implantées dans la zone du cortex moteur de son cerveau, le singe était capable de jouer à Pong en utilisant exclusivement son cerveau.

Pager, un macaque de 9 ans, s'est fait implanter une puce cérébrale environ six semaines avant le tournage de la vidéo. Il est ensuite passé par un processus d’apprentissage qui consistait à jouer à des jeux vidéo à l'aide d'une manette en échange de purée de banane en guise de récompense. En parallèle, le dispositif Neuralink enregistrait des informations sur les neurones qui s'activaient, ce, pour s’en servir comme informations de prédiction des mouvements de la main. Après l'apprentissage avec succès des schémas, le joystick utilisé par Pager pour jouer a été déconnecté de l'ordinateur. Le singe semble continuer à jouer au jeu en utilisant uniquement son esprit. Illustration…


Évidemment, Elon Musk a voulu rassurer les spectateurs sur le bien-être des animaux. « C'est important de montrer que Sake aime vraiment faire la démo. Il n'est pas attaché à la chaise ou autre. Les singes aiment vraiment faire les démonstrations. Et ils ont droit à des smoothies à la banane, donc c'est un jeu amusant. Je pense que ce que j'essaie de dire, c'est que nous nous soucions du bien-être des animaux. Et je suis sûr que nos singes sont plutôt heureux », a déclaré Musk.

Cette année, les singes sont de retour. Dans une vidéo de démonstration, l'un d'entre eux a aidé à « taper » la phrase welcome to show and tell à l'aide de son implant en se concentrant sur les mots et les lettres en surbrillance. Une autre vidéo montrait comment les singes étaient entraînés à charger les appareils en s'asseyant sous un chargeur sans fil.


Les appareils Neuralink eux-mêmes sont petits, avec plusieurs « fils » flexibles qui peuvent être insérés dans le cerveau. « C'est comme remplacer un morceau de votre crâne par une smartwatch, faute d'une meilleure analogie », a déclaré Musk.

En 15 minutes environ, 64 de ces « fils » peuvent être implantés dans le cerveau à l'aide d'un système robotique, a déclaré DJ Seo, vice-président d'Implant et cofondateur de Neuralink, lors de la présentation, tandis qu'il se servait d'un mannequin pour montrer comment le processus pourrait fonctionner.

La raison des robots chirurgiens se résume à la taille minuscule de ces fils. « Imaginez prendre un cheveu de votre tête et le coller dans de la gelée recouverte d'une pellicule de saran, le faire avec une profondeur et une précision précises, et le faire 64 fois dans un laps de temps raisonnable », a déclaré Christine Odabashian, responsable de l'équipe d'insertion matérielle de Neuralink.

Les démos de l'entreprise en 2019 et 2020 ont été conçues comme des événements de recrutement, et celui-ci n'est pas différent ; la société a admis que le recrutement était son objectif principal de la soirée. Neuralink cherche actuellement à pourvoir de nombreux types d'emplois différents alors qu'il passe du « prototype au produit », a déclaré Musk.

« Vous ne voudriez pas d'un iPhone 1 dans votre tête si un iPhone 14 était disponible »

L'événement était principalement une présentation technique de l'appareil, montrant comment le système a été construit, les défis auxquels l'équipe a été confrontée, comment la technologie s'est améliorée jusqu'à présent et quels développements sont à venir. Les chercheurs de la société ont déclaré qu'ils développaient des traitements qui pourraient soit aider à améliorer ou à restaurer la vision, soit à restaurer le mouvement chez les personnes paralysées. Sur le plan technique, l'entreprise a l'ambition de s'assurer que l'appareil lui-même peut être mis à niveau facilement.

« Je suis presque sûr que vous ne voudriez pas d'un iPhone 1 dans votre tête si un iPhone 14 était disponible », a déclaré Musk.

« Nous voulons être extrêmement prudents et certains que cela fonctionnera bien avant de mettre un appareil dans un être humain », a déclaré Musk lors d'une mise à jour publique très attendue sur l'appareil. S'adressant à une foule d'invités sélectionnés lors d'une présentation au siège de Neuralink qui a duré près de trois heures, Musk a souligné la vitesse à laquelle l'entreprise développe son appareil.

« Les progrès au début, en particulier en ce qui concerne les humains, sembleront peut-être atrocement lents, mais nous faisons tout pour les mettre à l'échelle en parallèle », a-t-il ajouté. « Donc, en théorie, les progrès devraient être exponentiels ».

Les deux premières applications humaines ciblées par le dispositif Neuralink seront de restaurer la vision et de permettre le mouvement des muscles chez les personnes qui ne peuvent pas le faire, a déclaré Musk. « Même si quelqu'un n'a jamais eu la vision, même s'il était né aveugle, nous pensons que nous pouvons toujours restaurer la vision », a-t-il déclaré.

Pour ce qui est de restaurer le mouvement chez les personnes paralysées, Neuralink a réalisé des expérimentations en implantant des électrodes dans la moelle épinière d'un porc. Les chercheurs sont parvenus à contrôler différents mouvements des pattes avec l'implant. Un procédé qui pourrait permettre aux quadriplégiques de retrouver l'usage de la marche et de leurs mains. La puce Neuralink est capable d'intercepter les commandes de mouvement du cerveau et de les diriger vers les jambes. Elle sait aussi recevoir les signaux sensoriels des membres afin que le cerveau puisse les interpréter.

Concernant les non-voyants, une autre expérience avec un singe a permis de lui ajouter des éléments capturés par une caméra dans son champ de vision. C'est avec cette technologie que Neuralink espère développer une prothèse visuelle pour les aveugles.

La société compte améliorer le procédé en multipliant le nombre d'électrodes. Alors que la première génération exploitait 1 024 électrodes, la nouvelle génération atteint les 16 000. Avec un tél réseau, cela permet d'obtenir 32 000 pixels pour générer une image très bien définie chez une personne aveugle.

L'événement était initialement prévu pour le 31 octobre, mais Musk l'a reporté quelques jours avant sans donner de raison. Le voici en entier :


Pas de retour en arrière possible après la chirurgie

Ce que Neurolink ne dit pas, c'est que son procédé reste invasif et qu'il n'y a pas de retour en arrière possible une fois la puce implantée. C'est justement ce qui inquiète les spécialistes du corps médical. En tout cas, cela ne semble pas faire peur à Elon Musk qui voit encore plus loin que de faire marcher les handicapés moteurs ou de donner la vue aux aveugles. Il s'imagine bien bénéficier lui-même de son implant et souhaite que, dans l'avenir, chacun puisse disposer de ces implants pour pouvoir fusionner et mieux contrôler les IA du futur.

De nombreux scientifiques se posent des questions sur la bioéthique, la sécurité et l'utilisation des données, et l'avenir des puces implantées une fois l'essai terminé.

Laura Cabrera, spécialisée dans la neuroéthique à l'Université d'État de Pennsylvanie, se demande s'il sera possible de retirer les implants sans endommager le cerveau. « Si ça tourne mal, nous n'avons vraiment pas la technologie pour les "explanter" ». Et quelle est la durée de vie d'un implant ? Est-ce que Neuralink offrira des mises à niveau par la suite aux participants ?

Source : conférence (vidéo dans le texte)

Et vous ?

Que pensez-vous de Neuralink et de son projet ? Les objectifs vous semblent-ils réalisables au vu des progrès ?
Trop tôt pour tester sur les humains selon vous ? Pourquoi ?
Concernant l'utilisation des informations collectées par l'implant, qui devrait y avoir accès selon vous ? Que deviendront les données en cas de rachat de Neuralink ? Que se passe-t-il en cas de piratage ?
Si ce genre de technologie devait se généraliser, qu'en est-il du détournement par les gouvernements (ou les entreprises) pour la surveillance de masse ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/12/2022 à 8:36
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
le personnel interne se plaint de la précipitation des tests sur les animaux, ce qui entraîne des souffrances et des décès inutiles.
C'est un peu ce que je craignais avec l'attitude de Musk, l'avenir n'a pas le temps d'attendre les normes, les règles, la loi ou l'éthique.
On nous glorifiera quand on aura réussi et tous nos péchés seront oubliés, donc fonçons tête baissée, nous lèverons la tête à la fin de la course en espérant pouvoir se regarder dans un miroir.
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Au total, l'entreprise a tué environ 1 500 animaux, [...]s sources ont qualifié ce chiffre d'estimation approximative car l'entreprise ne tient pas de registres précis sur le nombre d'animaux testés et tués
J'étais relativement persuadé qu'une expérience scientifique devait tracer de façon précise ce qu'elle fait, sur qui/quoi, quel est le résultat obtenu pour chaque cas.
Sans faire ça comment peut-elle affirmer à la fin, qu'elle est un succès ou non?
Combien de résultats annexes ont peut-être été perdus parce que toutes ses expériences n'ont pas été suivies sérieusement?
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
le chef d'entreprise a envoyé à ses employés un article sur des chercheurs suisses qui ont mis au point un implant électrique permettant à un homme paralysé de marcher à nouveau. « Nous pourrions permettre aux gens d'utiliser leurs mains et de marcher à nouveau dans la vie quotidienne ! » a-t-il écrit au personnel à 6 h 37, heure du Pacifique, le 8 février. Dix minutes plus tard, il a enchaîné : « En général, nous n'avançons tout simplement pas assez vite. Cela me rend fou ! »
Qu'est ce qui te rend fou?
Que des Suisse aient fait mieux et plus vite que toi (que tes employés en fait)? Qu'ils "te volent" l'argent que tu ne gagneras pas?
De ne pas être dieu? (De ne pas pouvoir redonner la vue au aveugle, de ne pas pouvoir faire marcher un handicapé?)

En tant que patron envoyer deux messages à 10 minutes d'intervalles montre à quel point il ne maitrise ni ses émotions ni sa communication.
Il gère des personnes qui ne se sentent déjà pas très droits dans leurs bottes et il en rajoute une couche en disant faites plus vite (quitte à faire pire).

Quand on fait des expériences, prendre du recul est primordial, il permet de découvrir des effets inattendus.
Dans ma société quand on développe un produit, nous avons deux équipes qui analysent les résultats d'un essai, celle qui a demandé l'essai et qui vérifie qu'il a l'effet attendu, une qui archive et analyse tous les résultats, les résultats obtenus on 3 rôles : confirmer les conclusions de la première équipe (l'une de ses conclusions doit être la même que celle de l'équipe 1), confirmer/affiner les modèles existants, émettre de nouveaux modèles.
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
[...]Musk a dit aux employés d'imaginer qu'ils avaient une bombe attachée à leur tête dans le but de les faire avancer plus rapidement, [...] Musk a dit aux employés qu'il déclencherait une "défaillance du marché" chez Neuralink s'ils ne faisaient pas plus de progrès
Arrive-t-on au moment où on peut dire que ce gars est un psychopathe?
Ce chantage et cette menace est scandaleuse.
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Synchron, qui a été lancé en 2016 et développe un implant différent avec des objectifs moins ambitieux en matière d'avancées médicales, a reçu l'approbation de la FDA pour commencer des essais sur l'homme en 2021. Le dispositif de l'entreprise a permis à des personnes paralysées d'envoyer des textos et de taper à la machine en réfléchissant seules. Synchron a également mené des tests sur des animaux, mais elle n'a tué qu'environ 80 moutons dans le cadre de ses recherches, selon des études sur l'implant Synchrons.
La recherche a une dynamique très différente de l'industrie, une des raisons pour lesquels les ingénieurs sont souvent de mauvais chercheurs.
Ils sont trop concentrés sur le ROI et le planning, quitte à s'assoir sur la méthodologie.
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Neuralink traite les animaux plutôt bien [...]Les dirigeants de la société se sont vantés en interne d'avoir construit un "Disneyland des singes" [...] Musk a dit [...]qu'il voulait que les singes de son établissement vivent dans un "Taj Mahal des singes"
Oui enfin la "vie de rêve" n'est pas un contrepoids du manque d'éthique et de méthodo de Musk.
C'est cool de leur donner une belle vie mais à la fin tu les abats sans y avoir rien gagné. Ai au moins le minimum de décence en donnant de la valeur à leur mort. (Et je trouvé encore ce propos dérangeant.)

La recherche ne peut pas avancer à tout prix où on revient à des heures sombres de l'histoire de la médecine (et je ne parles pas que des recherches nazis)
7  1 
Avatar de escartefigue
Modérateur https://www.developpez.com
Le 16/12/2022 à 14:14
@Erviewthink : c'est pourtant écrit en gros

Citation Envoyé par Bill Fassinou  Voir le message
[B][SIZE=4]Neuralink, l'entreprise d'Elon Musk spécialisé dans les implants cérébraux, ferait l'objet d'une enquête fédérale pour de potentielles violations de la législation américaine sur le bien-être des animaux, l'Animal Welfare Act. Un rapport d'enquête portant sur des documents et des sources internes suggère que les tests sur les animaux sont effectués trop rapidement, ce qui fait souffrir les animaux inutilement et cause leur mort. L'Animal Welfare Act, qui régit le traitement et l'utilisation des animaux dans la recherche scientifique et les tests, est le principal objet de cette enquête.

J'ai mis en rouge les passages que vous n'avez pas lus ou pas compris, j'espère que comme ça ce sera plus clair
5  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/12/2022 à 9:47
Citation Envoyé par totozor Voir le message
J'étais relativement persuadé qu'une expérience scientifique devait tracer de façon précise ce qu'elle fait, sur qui/quoi, quel est le résultat obtenu pour chaque cas.
Sans faire ça comment peut-elle affirmer à la fin, qu'elle est un succès ou non?
Justement tout ce qui fait la particularité d'Elon Musk c'est qu'il est plus sur de l'ingénierie que de la recherche. Il avance rapidement en mode fail and retry. Le soucis, c'est que ce qui marche bien pour les fusées, pose des problèmes quand il y a des vies en jeu.
5  2 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/12/2022 à 17:15
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je ne sais pas comment ça va évoluer, mais pour l'instant ils disent que Neuralink pourrait permettre à des aveugles de retrouver la vue et à des gens paralysé de marcher.
Et "ils disent" depuis 2019 au moins que AutoPilot sera autonome "dans quelques mois".

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
4  1 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/12/2022 à 10:17
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de Neuralink et de son projet ? Les objectifs vous semblent-ils réalisables au vu des progrès ?
Je ne porte pas Musk dans mon cœur donc je me méfie naturellement de ce projet mais c'est malgré tout un enjeu de société.
Ce que je ne trouve pas rassurant est que Musk est le principal communicant sur le sujet. Pourquoi les chercheurs ne se prononcent pas?
Trop tôt pour tester sur les humains selon vous ? Pourquoi ?
Il y a un organisme de contrôle, la FDA, autant lui faire confiance.
Je peux donner mon avis assez facilement : je ne sais pas, je ne suis pas compétent sur le sujet et l'article dit assez peu sur les avancées objectives pour que je puisse en donner un qui a, de toute façon, peu de poids.
La partie inquiétante est à quel point le processus est irréversible? On ne peut pas désimplanter mais peut-on désactiver? Si oui qui est "on"?
Concernant l'utilisation des informations collectées par l'implant, qui devrait y avoir accès selon vous ? Que deviendront les données en cas de rachat de Neuralink ? Que se passe-t-il en cas de piratage ?
Ce sont des données médicales, c'est donc réglementé, personne d'autre que le médecin du patient et les chercheurs je suppose, donc le service marketing ou financier (en cas de rémunération) de Neuralink ne devrait pas y avoir accès.
Donc rachat de Neuralink = toujours pas accès aux données.
Ne me reprochez pas ma naïveté, je n'y crois pas vraiment non plus.
Si ce genre de technologie devait se généraliser, qu'en est-il du détournement par les gouvernements (ou les entreprises) pour la surveillance de masse ?
Quand ça arrivera (on ne sera plus là pour le constater) la surveillance de masse ne sera pas le plus grand risque.
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/12/2022 à 13:34
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je ne sais pas comment ça va évoluer, mais pour l'instant ils disent que Neuralink pourrait permettre à des aveugles de retrouver la vue et à des gens paralysé de marcher.

Bon après est-ce qu'il y a suffisamment de riches aveugles pour que ça devienne rentable ?
Peut-être que ce sera utilisé pour autre chose…
Le truc c'est que Neural Link fait beaucoup parler de lui car c'est fait par Musk, mais il y a déjà plein de projet dans le genre qui sont bien plus avancés et sécurisés que "Neural Link".
Comme toujours avec sa communication tonitruante Musk fait croire qu'il est un pionnier, anors que la vérité c'est qu'on l'a pas attendu et qu'il est carrément en retard, du coup il se permet de faire n'importe quoi pour aller plus vite.
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/12/2022 à 14:41
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Mais comme les projets d'Elon Musk attirent beaucoup d'investisseurs, ses entreprises ont moyen d'investir dans la recherche et le développement, peut-être que certaines rattraperont leur retard.
Peut-être, ou peut-être que si les sociétés qui avaient des résultats n'étaient pas dans l'ombre de la communication de Musk elle auraient plus de soutien et donc d'encore de mailleurs résultats.
Dans tous les cas ça quand une société attire toute la communication au point ou la concurrence devient difficilement audible, ça n'est pas un fonctionnement sain.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Niveau cruauté envers les animaux, l'industrie alimentaire fait largement pire.
D'ailleurs, il y a des criminels qui ont tué des dizaines de personnes, donc si j’assassine quelqu’un, j'espère bien que la police ne va pas en faire tout un plat.
2  0 
Avatar de technick
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/12/2022 à 0:43
Je ne defends pas l'experimentation animale loin de là mais peut on mettre en parallèles les 170 millions de poulets tuées par semains par les americans ? en 2020 : 3,72*millions de bovins abattus toujours par les americains. Les combats de certains sont parfois étranges.
1  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/12/2022 à 21:03
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ce sont les actionnaires qui y croient.
Oui, c'est bien à eux que je pensais, et c'est bien à eux que Musk s'adresse avec ses effets d'annonce.
2  1 
Avatar de PomFritz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/12/2022 à 19:41
alors que Musk a annoncé au début du mois qu'il pensait que Neuralink implanterait l'un de ses dispositifs dans un cerveau humain dans les six prochains mois
bon, faudra quand même attendre le retour des "bêta"-testeurs. Avec un peu de bol (et quelques "incidents", la version finale arrivera en même temps que celle de l'Autopilot et le départ pour Mars Reste plus qu'à attendre ses conseils d'investissement crypto sur Twitter pour pouvoir se payer tout ça!
0  0