IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Ford propose un système permettant aux véhicules autonomes de se conduire eux-mêmes à la fourrière si le propriétaire prend du retard dans le remboursement de son prêt automobile

Le , par Bill Fassinou

19PARTAGES

9  0 
Le constructeur automobile américain Ford a fait une demande de brevet qui dépeint un avenir où les voitures autonomes se conduisent elles-mêmes à la fourrière si leurs propriétaires sont en retard dans le remboursement de leur prêt automobile. La demande de brevet de Ford décrit une variété de moyens futuristes par lesquels les systèmes des véhicules Ford pourraient être contrôlés par une institution financière afin de faciliter la reprise de possession d'une voiture. L'initiative est fortement controversée et certains critiques affirment même qu'elle constitue un "cauchemar" pour l'avenir des voitures connectées.

Ford entend-il faciliter le processus de reprise de possession des véhicules autonomes ?

Imaginez-vous dans un futur proche, et que vous avez acheté une nouvelle voiture Ford avec un mode de conduite autonome. Mais les temps sont durs et vous prenez du retard dans le remboursement de votre prêt automobile. Puis, un jour, vous découvrez que votre voiture n'est plus là et qu'elle est partie toute seule au dépôt de saisie. Eh bien ! C'est la vision d'une nouvelle demande de brevet de Ford rendue publique par l'Office des brevets et des marques des États-Unis le mois dernier. Le dépôt du constructeur automobile décrit un ensemble de procédures visant à faciliter la reprise des véhicules autonomes lorsque les paiements sont en retard.


Le document, intitulé "Systems and Methods to Repossess a Vehicle", propose : l’envoi de messages sur le smartphone du propriétaire ou sur le véhicule lui-même, le verrouillage complet du véhicule, la désactivation de fonctions telles que la climatisation, la géolocalisation des conducteurs pour qu'ils ne puissent opérer que pendant un certain temps ou dans une zone limitée afin de pouvoir se rendre au travail, et dans un exemple particulièrement inédite, la possibilité pour une voiture autonome de se conduire toute seule vers une fourrière ou une casse si la valeur marchande de la voiture est déterminée comme étant inférieure à un certain seuil.

La demande de brevet de Ford décrit avec précision des dizaines de façons de révolutionner à distances et par voie électronique l'ensemble du processus de reprise de possession, notamment en assurant la liaison directe avec les établissements de crédit et la police. Selon les analystes, à l'heure actuelle, ce processus est beaucoup plus "low-tech", mais est tristement célèbre pour ses pratiques prédatrices. Dans des États comme la Californie, la reprise de possession d'un véhicule pourrait se faire dès qu'un propriétaire a quelques semaines de retard dans ses paiements, et les créanciers ne sont même pas tenus d'en informer les conducteurs.

En outre, selon les analystes, ces dernières années, de nombreuses études ont révélé une augmentation de l'utilisation de transpondeurs électroniques sur les voitures financées par des prêts à risque. Selon eux, ces dispositifs font courir aux acheteurs à faible revenu ou ayant un mauvais crédit le risque de voir leur véhicule désactivé à distance s'ils sont en retard dans leurs paiements. La demande de brevet de Ford pousse cette idée à un niveau "surprenant", en concoctant de multiples scénarios où les données des véhicules connectés et l'autonomie peuvent être utilisées pour récupérer immédiatement les véhicules si les propriétaires dérapent.

Aucun autre constructeur automobile ne semble avoir récemment tenté de breveter un système similaire, et la demande de brevet de Ford ne fait d'ailleurs référence à aucun autre document juridique afin de clarifier son idée. Tout ceci étant dit, les demandes de brevet, en particulier les demandes comme celle-ci, ne représentent pas forcément l'intention d'un constructeur automobile d'introduire la caractéristique, le processus ou la technologie décrits dans ses véhicules. Ford pourrait simplement tenter de protéger cette idée pour le plaisir de le faire. Le document donne cependant beaucoup de détails sur le fonctionnement d'un tel système.

Comment le système automatique de reprise de possession de Ford fonctionnera-t-il ?

Il est explicitement souligné dans le document que le système pourrait être installé sur n'importe quel futur véhicule de la gamme du constructeur automobile. Mais la société a déclaré qu'elle n'avait pas l'intention de mettre en œuvre les idées contenues dans le brevet, qui fait partie des centaines de brevets Ford en instance publiés cette année par l'Office américain des brevets et des marques. La première chose à savoir est que si votre véhicule est connecté à Internet de quelque manière que ce soit, le système tel que décrit par Ford pourrait théoriquement fonctionner sur lui. La demande décrit également un "ordinateur de reprise de possession".


Il pourrait être installé sur les futures voitures pour que ce système fonctionne sans problème, mais elle précise également qu'aucun matériel supplémentaire ne doit nécessairement être installé sur le véhicule pour qu'il fonctionne. « Dans certains cas de figure, l'ordinateur du véhicule peut être configuré pour exécuter certaines ou toutes les fonctions de l'ordinateur du système de reprise de possession », explique Ford. Fondamentalement, si votre voiture a un système d'infodivertissement déjà configuré pour recevoir quelque chose comme des mises à jour à distance, cela pourrait probablement fonctionner sans modifications physiques.

Il y aurait plusieurs avertissements du véhicule avant que le système ne déclenche une reprise de possession officielle. Si ces avertissements sont ignorés, la voiture pourrait commencer à perdre des fonctionnalités avant la reprise. Les premières fonctions perdues seraient des inconvénients mineurs comme le régulateur de vitesse, les commandes automatiques des vitres, les commandes automatiques des sièges et certains composants du système d'infodivertissement. Le niveau suivant est plus grave et comprend la perte d'éléments tels que le système de climatisation et le système de verrouillage/déverrouillage automatique des portes.

De même, un "son incessant et désagréable" peut être activé "chaque fois que le propriétaire est présent dans le véhicule". Si le propriétaire de la voiture endure tout cela et que le paiement n'a toujours pas été reçu, il peut se retrouver enfermé à l'extérieur de sa voiture. La demande de brevet indique que "l'ordinateur du système de reprise de possession peut désactiver le mécanisme de verrouillage des portes, plaçant ainsi le véhicule dans un état de verrouillage et empêchant une personne d'entrer dans la cabine du véhicule". Il y a plusieurs mises en garde à ce sujet, comme le fait de verrouiller le propriétaire uniquement le week-end.

La reprise d'un véhicule finira quand même par avoir lieu, et c'est là que l'on explique que les voitures autonomes ou semi-autonomes pourraient faciliter ce processus pour la banque. Tout d'abord, Ford explique que le véhicule utilisera ses capteurs embarqués pour détecter s'il se trouve ou non dans un garage. Si ce n'est pas le cas, il pourrait, à l'insu du propriétaire, reprendre possession de lui-même ou se rendre dans un endroit proche pour éviter une confrontation avec le repreneur : un garage ou une allée. Le véhicule peut également se rendre dans un endroit à l'extérieur de la limite de propriété du propriétaire (une voie publique, par exemple).

Le système de reprise de possession imaginé par Ford fait l'objet de controverses

Dans d'autres cas, le véhicule peut être un véhicule autonome et l'ordinateur du système de reprise de possession peut coopérer avec l'ordinateur du véhicule afin de déplacer de manière autonome le véhicule des locaux du propriétaire vers un emplacement tel que, par exemple, les locaux de l'agence de reprise de possession, les locaux de l'établissement de crédit, une fourrière ou tout autre emplacement prédésigné. Ensuite, la valeur marchande du véhicule sera déterminée par l'établissement de crédit en fonction du kilométrage, de l'état ou de certains coûts associés à la reprise de possession (remorquage, entreposage, procédure de revente, etc.).


S'il est plus coûteux pour la banque de reprendre le véhicule que de le vendre, alors "l'ordinateur du système de reprise peut coopérer avec l'ordinateur de bord pour déplacer de façon autonome le véhicule des locaux du propriétaire à une casse". Par ailleurs, même si Ford insiste sur le fait qu'il ne prévoit pas de mettre en œuvre le système automatique de reprise de possession, les critiques affirment que l'idée que votre voiture autonome ou semi-autonome s'en aille parce que vous avez manqué un paiement n'est pas agréable et est hautement inquiétante. Certains critiques qualifient les plans de Ford d'un "scénario cauchemardesque" pour l'avenir.

« Le brevet de Ford est une sorte de scénario cauchemardesque pour l'avenir de la voiture connectée. C'est un scénario dans lequel la voiture - longtemps un symbole de liberté personnelle et toujours présentée comme telle - est accompagnée d'un système de contrôle externe beaucoup plus important sur nos déplacements, ce que nous faisons et la façon dont nous le faisons. Le brevet sur la reprise de possession est particulièrement exaspérant si l'on considère l'état du marché automobile de ces dernières années. La nouvelle ère des voitures sera sans aucun doute assortie de beaucoup plus de conditions », peut-on lire dans les commentaires.

« Même si vous prenez Ford au pied de la lettre, ce genre de chose est tout à fait possible. Dans un monde où les constructeurs automobiles luttent activement contre votre capacité à réparer votre propre voiture, il n'y a aucune raison de croire qu'ils ont toujours à l'esprit les meilleurs intérêts des consommateurs. Et si la technologie des voitures connectées n'en est encore qu'à ses débuts, ce n'est qu'une question de temps avant que ces voitures n'arrivent sur le marché de l'occasion ou que la technologie ne se répande sur des véhicules moins chers », ajoute le critique.

Source : la demande de brevet de Ford (PDF)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du système de reprise de possession imaginé par Ford ?
Selon vous, quels pourraient être les implications de la mise en œuvre d'un tel système ?
Pensez-vous que ce type de système représente l'avenir des véhicules connectés ?

Voir aussi

Ford crée sa filiale Latitude AI pour développer les technologies de conduite automatisée de sa prochaine génération de véhicules, dont un système d'aide à la conduite mains libres et yeux fermés

Vulnérabilités critiques chez Mercedes-Benz, BMW, Rolls Royce, Ferrari, Ford, Porsche, Toyota, Jaguar et Land Rover, ainsi que la société de gestion de flotte Spireon

Le levier de vitesse à écran tactile de Tesla est-il une très mauvaise idée ? La NHTSA déclare que cela répond aux normes de conformité et ne viole pas les règles

L'application Tesla tombe en panne dans toute l'Europe et empêche certains conducteurs de recharger leur voiture, l'application affichait le message d'erreur "503 Server Maintenance"

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Ehma
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/03/2023 à 14:13
Et bien, moi qui pensait que la saisie d'un véhicule (ou de tout autre bien) ne pouvait être ordonnée que par voie judiciaire...

Si les objets font eux-mêmes la loi, ça fait peur. Un scénario à la Maximum overdrive sera donc possible ?
1  0 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/03/2023 à 7:07
Pas mal le coup de ford qui nous fait un collabo 2.0 ...
0  0