IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les constructeurs automobiles auraient commencé à admettre que les conducteurs détestent les écrans tactiles,
Plusieurs études ont montré qu'ils étaient moins efficaces que les boutons physiques

Le , par Bill Fassinou

25PARTAGES

7  0 
L'écran tactile des voitures est-il vraiment pratique ? Pas autant que ça à en croire les enquêtes qui ont étudié la question ces dernières années et les témoignages des consommateurs. Cette conception apparemment high-tech apporte en réalité beaucoup d'ennuis et de dangers au conducteur. Certains constructeurs automobiles prennent enfin conscience de ce problème et reviennent à l'utilisation de boutons physiques pour contrôler les différentes fonctions de la voiture. De nombreux experts ont averti ces dernières années que la suppression progressive des boutons physiques dans les voitures modernes au profit d'écrans tactiles augmente fortement les risques d'accident.

L'écran tactile dans les voitures a été popularisé des acteurs comme Tesla, qui appelait ses voitures des "tablettes sur roues". D'autres marques de véhicules ont suivi le mouvement, utilisant l'écran tactile comme un symbole de mode et de technologie. Par exemple, les véhicules électriques de Tesla sont célèbres pour n'avoir que très peu de boutons physiques, voire pas du tout. Au lieu de cela, la plupart des fonctions de ses véhicules électriques, y compris les commandes pour les essuie-glaces, se trouvent sur l'écran tactile. Mais cette approche, considérée comme moderne par les entreprises, suscite de nombreuses préoccupations en matière de sécurité.

Des études ont révélé au fil des ans que les écrans tactiles ne sont pas meilleurs que les boutons et les molettes, mais qu'ils sont juste en fait moins chers. Matt Farah, critique automobile et animateur de The Smoking Tire, une chaîne YouTube et un podcast, a expliqué que les écrans tactiles peuvent coûter moins de 50 dollars, alors que les boutons et les molettes sont beaucoup plus chers. Les écrans tactiles ont envahi les tableaux de bord juste pour réduire les coûts. « Ces écrans sont présentés comme un design avant-gardiste et minimaliste. Mais en réalité, il s'agit de la manière la moins chère possible de construire un intérieur », explique Farah.


Selon les critiques, la tendance à l'utilisation d'écrans tactiles dans les voitures est dangereuse pour la sécurité routière. Malgré leur nom, les écrans tactiles font appel aux yeux du conducteur autant qu'à ses doigts pour naviguer, et chaque seconde où il regarde un écran est une seconde où il ne regarde pas la route devant lui. Ainsi, naviguer à travers différents niveaux de menus pour atteindre la commande souhaitée peut être particulièrement dangereux. Une étude de la Fondation AAA a conclu que les écrans d'infodivertissement peuvent distraire un conducteur pendant 40 secondes, soit assez longtemps pour parcourir environ 800 m à 80 km/h.

L'année dernière, une équipe de testeurs allemands s'est penchée sur la question et a rapporté que la suppression progressive des boutons physiques dans les voitures modernes au profit d'écrans tactiles d'infodivertissement pose de nombreuses préoccupations en matière de sécurité. Le rapport de leur étude indique que les écrans tactiles dans les nouvelles voitures sont moins performants que les boutons physiques. Plus précisément, il indique que les écrans tactiles n'offrent pas les mêmes niveaux de sécurité que les boutons physiques et qu'ils sont susceptibles d'obliger les conducteurs à détourner le regard de la route pendant une longue durée.

Au cours des deux dernières années, d'autres éléments ont suggéré que les écrans tactiles représentaient un pas en arrière pour la conception automobile. Une équipe de chercheurs de l'université Drexel de Philadelphie a constaté que les systèmes d'infodivertissement présentaient un risque d'accident statistiquement significatif même au début des années 2010, avant que les constructeurs automobiles, avec Tesla en tête de peloton, n'ajoutent la plupart des gadgets d'aujourd'hui. Farah a déclaré que l'utilisation d'un écran d'infodivertissement est beaucoup aussi dangereuse, voire plus, que l'utilisation du téléphone portable au volant.

« L'ironie de la chose, c'est que tout le monde admet qu'il est dangereux d'utiliser son téléphone au volant. Pourtant, personne ne se plaint de ce que nous faisons à la place, à savoir utiliser une tablette au volant. Si vous payez entre 40 000 et 300 000 dollars pour une voiture, vous obtenez une tablette intégrée au tableau de bord et certaines choses ne peuvent être faites qu'à l'aide de cette tablette », affirme Farah. Entre-temps, la révolte gronde. Une récente enquête de la société américaine J.D. Power auprès des consommateurs sur la fiabilité des véhicules a conclu que "l'infodivertissement reste un problème important pour les nouveaux véhicules".


De plus en plus de consommateurs expriment leur mécontentement à l'égard des écrans tactiles. Ils affirment que les écrans tactiles n'améliorent pas l'expérience de conduite ni la sécurité, mais qu'ils les rendent plutôt confus. Des experts ont également publié des articles critiquant les écrans tactiles, notant qu'ils étaient conçus pour résoudre un problème qui n'existait pas". « On peut espérer que le luxe se répercute vers le bas. À mesure que les consommateurs rejettent les écrans tactiles, il pourrait être perçu comme luxueux d'avoir des boutons à la place », estime Farah. Certains constats suggèrent que quelques constructeurs changent leur fusil d'épaule.

Par exemple, Porsche a réintégré des boutons à l'intérieur du Cayenne 2024. Volkswagen, qui possède Porsche, a reconnu que les réactions des clients l'ont amené à abandonner ses commandes tactiles au volant, très détestées, qu'il était presque impossible d'utiliser sans regarder le pare-brise, et des cadres ont suggéré d'ajouter plus de boutons à ses futurs véhicules électriques. Des constructeurs comme Bugatti n'ont jamais adopté les écrans tactiles. Les quelques grands constructeurs automobiles qui ont échappé à l'engouement pour les écrans tactiles n'ont pas hésité à le faire savoir, tout en lançant quelques piques à leurs concurrents.

« Je pense que les gens vont se lasser de ces grands écrans noirs », a déclaré Alfonso Albaisa, vice-président senior du design mondial de Nissan. Hyundai a également fait part de son attachement aux boutons et aux cadrans. Mais le retour aux boutons physiques n'est pas une tendance généralisée. Certains constructeurs automobiles semblent doubler leur engagement en faveur des écrans ; la nouvelle Mercedes Classe E 2024 en comportera jusqu'à trois. Plus inquiétant encore, General Motors a récemment annoncé que ses futurs modèles seraient incompatibles avec Apple CarPlay et Android Auto, largement utilisés dans les véhicules électriques.

À la place, ils devraient naviguer dans une nouvelle interface d'infodivertissement. Cela signifie que les personnes habituées à CarPlay ou Android Auto devront gravir une courbe d'apprentissage lorsqu'elles achèteront une nouvelle voiture, emprunteront le véhicule d'un ami ou le loueront. Les courbes d'apprentissage et la sécurité automobile ne font pas bon ménage. Les analystes mettent en garde contre la multiplication des écrans sur les tableaux de bord au détriment de la sécurité. Les dirigeants de l'industrie automobile ont longtemps ignoré les problèmes de sécurité liés à leurs écrans complexes, mais la grogne commence à monter.

Sources : étude de l'université Drexel, étude de J.D. Power

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du retour aux boutons physiques de certains constructeurs automobiles ?
Pensez-vous que la tendance va se généraliser dans le secteur automobile ? Pourquoi ?
Préférez-vous des boutons physiques ou un écran tactile sur votre tableau de bord ? Pourquoi ?

Voir aussi

Les boutons physiques seraient plus performants que les écrans tactiles dans les nouvelles voitures, selon les résultats d'un test

Elon Musk déclare que Tesla espère produire un robotaxi sans volant ni pédales en 2024, et qu'un trajet en robotaxi Tesla coûtera moins cher qu'un ticket de bus subventionné

Le levier de vitesse à écran tactile de Tesla est-il une très mauvaise idée ? La NHTSA déclare que cela répond aux normes de conformité et ne viole pas les règles

Les États-Unis suppriment l'exigence de commandes manuelles pour les véhicules entièrement automatisés, les véhicules autonomes sans volant ni pédales sont désormais autorisés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de melka one
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/10/2023 à 20:03
En effet, la concentration des fonctions du véhicule dans un système d'infodivertissement oblige les conducteurs à détourner le regard de la route plus longuement que le temps qu'il faut pour actionner un bouton physique. Selon les critiques, les écrans tactiles sont une source de distraction, car sans la réponse tactile d'un bouton qui garantit à l'utilisateur qu'il a sélectionné la bonne option, il est plus enclin à détourner le regard de la route pour le vérifier. « Naviguer à travers différents niveaux de menus pour atteindre la commande souhaitée peut être particulièrement dangereux. Ce n'est pas sûr et cela augmente les risques d'accident », a écrit un critique.
sans blague
5  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/12/2023 à 9:11
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Pour ou contre les interfaces entièrement ou majoritairement tactiles au sein des voitures ?
Comme un peu près tout le monde je suis contre.
Les boutons c'est le top. C'est plus simple, plus efficace, plus satisfaisant.
Il y a même moyen de réaliser des actions sans regarder. (par exemple diminuer le chauffage, ou augmenter le volume de l'autoradio)

Avec une interface entièrement tactile le jour où l'écran déconne, on ne peut plus utiliser la voiture.
Les interfaces pour écran tactiles vieillissent mal (dans le sens où les utilisateurs vont les trouver lent et moche).
5  0 
Avatar de cd090580
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/12/2023 à 20:35
Les écrans tactiles c'est de l'aberration....

Il est interdit d'utiliser un téléphone (ex le gps Google Auto, Waze,...) en conduisant mais par contre on peu toucher un écran tactile du tableau de bord..... C'est tout aussi voir plus dangereux....
5  0 
Avatar de urumaru
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/04/2023 à 9:33
La loi impose au conducteur d'être maitre de son véhicule en toutes circonstances (oui, toutes circonstances, neige, pluie, verglas, tempêtes, vaches, moutons, etc.).

La pratique qui vise à faire disparaitre les commandes au profit d'écran, en singeant les ordi-phones et/ou tablettes tactiles est dans ce cadre une aberration.

En effet, pour "maitriser" le véhicule, le conducteur s'appuie très majoritairement sur la vision et un peu l’ouïe.

Pour éviter de détourner le regard, le conducteur apprend les commandes, comme lorsque nous avons appris à frapper au clavier sans regarder les touches de ce dernier.

Si tout est tactile, le seul retour d'information est l'écran de contrôle déporté.

Enfin, pour ceux qui "pense" (donc ne savent pas) le champ visuel doit être dégagé (sauf dispositif de rétrovision imposé par la loi, et oui, toujours la loi), donc il est interdit de reporter sur une vision tête haute le retour d'information visant à connaitre par exemple la température de la clim et d'afficher une animation visuelle des interactions réalisées sur les commandes.

Donc plutôt que de transformer l'habitacle en "ordi-phone géant", les constructeurs feraient mieux d'améliorer la fiabilité des véhicules vendus... un vœux pieu puisque cela fait fonctionner le SAV (certaines marques s'en sortent quand même mieux que d'autres).
4  0 
Avatar de BugFactory
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/12/2023 à 11:12
Les boutons physiques ont l'avantage qu'ont peut les reconnaitre au toucher et donc les manipuler sans quitter des yeux la route, ce qui n'est pas le cas avec les écrans tactiles.
4  0 
Avatar de _toma_
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/04/2023 à 0:40
plusieurs études ont montré qu'ils étaient moins efficaces que les boutons physiques
Y'avait vraiment besoin de plusieurs études pour en arriver à cette conclusion ?!
2  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/10/2023 à 10:49
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message

Que pensez-vous du choix de ce propriétaire de Tesla d'ajouter des boutons à son tableau de bord ?
Sinon, il peut aussi revendre sa voiture low-cost vendue à prix d'orcaméra de surveillance mobile et s'acheter une voiture avec l'argent
2  0 
Avatar de AndMax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/12/2023 à 16:12
Les écrans tactiles au niveau du poste du conducteur sont absolument à éviter:
1) C'est un danger, on ne peut pas s'en servir sans regarder. Et bien souvent le menu ou la fonction recherchée n'est pas directement affichée, il faut naviguer dans des écrans et menus avant de trouver la bonne fonction. Un conducteur ne devrait jamais avoir à faire cela pour régler une station radio, le volume, ou le chauffage.
2) C'est crade. Vous venez de nettoyer votre véhicule ? Dès le démarrage elle aura l'air sale puisque l'écran central sera inévitablement couvert de traces de doigts dès le début de l'utilisation. Ceci n'est pas ou peu visible sur des commandes ou des boutons physiques, ça saute au yeux sur ce genre d'écrans.
3) Cela ne fonctionne pas (ou mal). De nombreux écrans tactiles sont défectueux dès l'achat, et vous le remarquerez lorsque le véhicule est garé dehors lorsqu'il gèle ou en été en plein soleil. Une commande traditionnelle est beaucoup plus robuste et fonctionne sans problème dans des conditions extrêmes.

Bref, les constructeurs doivent arrêter les conneries... et il en va de même pour les fausses entrées d'air à l'avant des véhicules, les faux pots d'échappement, etc... et dans ce domaine certaines marques du groupe VW n'ont vraiment pas peur du ridicule.
2  0 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 28/04/2023 à 10:18
C'est aussi plus simple à réparer à mon avis, changer un bouton ou un voyant est plus économique qu'un écran et un ordinateur de bord.
1  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/05/2023 à 8:16
Citation Envoyé par _toma_ Voir le message
Y'avait vraiment besoin de plusieurs études pour en arriver à cette conclusion ?!
Absolument!
Une pour le prouver.
Une contre expertise, qui devait prouver l'inverse mais a échoué
Une contre contre expertise, pour prouver que les deux précédentes étaient biaisées
Une contre contre contre expertise pour prouver que les 3 précédentes ne prenaient pas le facteur X en compte
etc...
etc...
etc...
1  0