IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des habitants grincheux sabotent les taxis autonomes de Cruise et Waymo avec des cônes de signalisation,
Ils affirment que les robots taxis ne sont pas fiables et bloquent parfois les routes

Le , par Mathis Lucas

12PARTAGES

18  0 
Les robots taxis des entreprises telles que Waymo et Cruise font davantage face des critiques en Californie, notamment à San Francisco où elles testent leurs systèmes de conduite autonome. Récemment, plusieurs rapports ont signalé que les détracteurs des taxis autonomes de San Francisco forcent les véhicules à s'immobiliser à l'aide de cônes de signalisation. Selon les rapports, un groupe de militants hostiles aux voitures autonomes a lancé ce qu'il appelle la "semaine du cône" et appelle les habitants de la ville à participer à l'opération de sabotage. Le groupe est contre l'expansion des services de robots taxis, qualifiant les véhicules de danger mortel pour la population.

Depuis quelques années, Cruise, filiale de General Motors, et Waymo, filiale d'Alphabet, sont autorisées à exploiter chacun une flotte de taxis autonomes dans certaines villes des États-Unis, dont Phoenix en Arizona et San Francisco en Californie. Mais au fil du temps, il s'est avéré un peu difficile pour les habitants de faire face à la nature imprévisible de ces flottes. Les habitants ont protesté verbalement contre Cruise et Waymo, mais comme les deux entreprises font pression pour étendre leur terrain d'opération. Cette situation ne plait pas à certains habitants de la région qui ont choisi une méthode peu orthodoxe pour se rebeller contre ces voitures autonomes.

Réunis au sein d'un groupe appelé "Safe Street Rebel", certains protestataires se servent des cônes de signalisation pour saboter les voitures autonomes de Waymo et Cruise. Le cône de signalisation semble agir comme un "trompe-l'œil" qui oblige les taxis autonomes à s'arrêter, comme s'ils faisaient face à un danger. « Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un cône et d'un véhicule utilitaire vide. Placez délicatement le cône sur le capot ; vous venez de créer une licorne et un ralentissement temporaire de la circulation », écrit le groupe sur Twitter. De nombreuses vidéos montrent que les voitures s'immobilisent lorsque le cône est placé sur le capot.


Le groupe a lancé cette semaine une opération de sabotage à grande échelle appelée "Semaine du cône". La farce est désormais virale sur Twitter et TikTok et semble gagner du terrain auprès des résidents qui en ont assez des dysfonctionnements des véhicules et des blocages de la circulation. À titre d'exemple, le service de taxis autonomes de Cruise fait actuellement l'objet d'un examen minutieux. En fait, il y a un peu plus d'un an, l'une des premières bévues de la société en Californie a été rendue publique. Des nuées de Chevrolet Bolt de la marque Cruise se sont retrouvées coincées et ont bloqué la circulation pendant plusieurs heures.

Il a fallu des conducteurs humains pour débloquer la route. Les taxis autonomes de Cruise ont aussi heurté des lignes électriques, embouti des bus publics et tenté de rouler sur des tuyaux d'incendie pendant un cas d'incendie. Les perturbations ont été telles que l'administration nationale de la sécurité routière (NHTSA) a ouvert une enquête à ce sujet. Waymo, le concurrent de Cruise, n'est pas exempt de tout reproche non plus. Des vidéos et des rapports ont émergé sur les véhicules autonomes de Waymo qui sont restés bloqués dans des rues sans issue et ont été incapables d'adhérer aux commandes lorsque la police est intervenue sur les lieux.

Malgré ces problèmes, Waymo et Cruise cherchent à étendre leurs services de taxis autonomes et s'aventurer dans un fonctionnement 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. La California Public Utilities Commission (CPUC) doit approuver l'expansion demandée par Cruise et Waymo à San Francisco le 13 juillet. D'autres opposants, comme la San Francisco Taxi Workers Alliance et l'Alliance for Independent Workers, ont protesté contre la prolifération des robots taxis, qui, selon eux, supprimeront le besoin de chauffeurs de taxi et de covoiturage. La campagne de sabotage lancée par le groupe Safe Street Rebel vise à sensibiliser les habitants de San Francisco.

Le groupe invite les habitants à soumettre des commentaires publics à la CPUC avant l'audience de la semaine prochaine. La CPUC n'autorise pas les entreprises à faire circuler leurs taxis autonomes sur les routes publiques ; c'est le domaine du Department of Motor Vehicles. En revanche, elle autorise les entreprises à faire payer les passagers pour ce service, ce qui est un élément essentiel pour développer durablement les opérations de robot taxi et de livraison autonomes. En mai, la CPUC a publié des projets de résolution approuvant l'extension des services de Waymo et Cruise, malgré l'opposition croissante des agences municipales et des habitants.

Les habitants ont demandé à la CPUC d'agir avec prudence, d'organiser des ateliers, de recueillir davantage de données, d'interdire le déploiement des taxis autonome dans le centre-ville et aux heures de pointe, et de limiter l'expansion de la taille des flottes. « Ces entreprises promettent que leurs véhicules réduiront le trafic et les collisions, mais au lieu de cela, ils bloquent les bus, les véhicules d'urgence et le trafic quotidien. Ils ont même désincarcéré une personne et un chien. Ils s'associent à la police pour enregistrer tout le monde en permanence, sans le consentement de quiconque », peut-on lire dans une vidéo postée sur les médias sociaux.


Bien que l'affirmation ci-dessus soit un peu hyperbolique, il y a des pépites de vérité. En 2018, un véhicule autonome d'Uber a été impliqué dans un accident qui a tué un piéton en Arizona, mais jusqu'à présent, aucun décès n'a été causé par les taxis autonomes à San Francisco. En outre, la police a fait appel à Cruise et Waymo pour obtenir des images afin d'aider à résoudre une poignée de crimes, mais rien ne prouve que les entreprises travaillent en tandem avec la police dans le but d'enregistrer tout le monde tout le temps. D'autres critiques estiment que les autorités utilisent les habitants comme cobayes pour des technologies avant-gardistes.

« Je vois des techniciens se tordre les mains d'horreur : "quelqu'un ne va-t-il pas penser aux voitures autonomes ?". Je suis tout à fait d'accord avec. Les régulateurs californiens forcent les habitants de San Francisco à devenir des cobayes pour des technologies audiovisuelles en cours d'élaboration. La protestation active est une réponse raisonnable », a tweeté David Zipper, chercheur invité au Taubman Center for State and Local Government de la Harvard Kennedy School, en réponse au défi du cône. Le groupe Safe Street Rebel invite d'autres personnes à suivre son exemple et à immobiliser un grand nombre de taxis autonomes un peu partout.

Bien sûr, les entreprises n'apprécient pas le geste des protestataires. Waymo a qualifié cela de forme de vandalisme. « Non seulement cette compréhension du fonctionnement des voitures autonomes est incorrecte, mais il s'agit de vandalisme qui encourage un comportement dangereux et irrespectueux sur nos routes. Nous informerons les forces de l'ordre de toute interférence indésirable ou dangereuse de nos véhicules sur les voies publiques », a déclaré Waymo dans un communiqué. Cependant, selon les critiques, le mot "vandalisme" n'est pas approprié. La définition du vandalisme est d'endommager intentionnellement la propriété de quelqu'un.

Pensez aux pneus crevés ou aux fenêtres brisées. Waymo n'aura probablement pas de chance d'accuser de vandalisme quelqu'un qui met un cône sur le capot de ses véhicules. De son côté, Cruise a déclaré qu'il a un solide dossier de sécurité et que, par rapport à un conducteur humain, son conducteur autonome avait 73% moins de collisions. « La flotte de Cruise offre des trajets gratuits aux travailleurs des services qui n'ont pas d'options de transport plus fiables tard dans la nuit, a livré plus de 2 millions de repas aux San-Franciscains en situation d'insécurité alimentaire et récupère les déchets alimentaires des entreprises locales », a déclaré Cruise.

« Le fait d'entraver intentionnellement les véhicules nuit à ces efforts et risque de créer des embouteillages pour les résidents », a ajouté l'entreprise. Selon les analystes, malgré les protestations, l'astuce du cône n'aura probablement pas d'effet sur la décision de la CPUC. Les autres parties prenantes, notamment les élus, les défenseurs de l'accessibilité, les groupes de l'industrie technologique et les organisations de développement économique et commercial, sont suffisamment favorables à la décision de la CPUC pour qu'elle ne tienne pas compte des divergences. Comme souligné plus haut, l'agence devrait bientôt approuver le programme.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Waymo annonce l'arrivée de voitures sans chauffeur à San Francisco, l'entreprise étend également sa zone de service à Phoenix

Waymo ouvre son service de voiture entièrement sans conducteur au grand public dans la région de Phoenix en Arizona dans un rayon d'environ 129 kilomètres carrés

Voitures autonomes : les pompiers sont contraints de briser la vitre d'un taxi Cruise, sans conducteur, pour l'arrêter, Cruise et Waymo veulent accélérer leurs efforts de déploiement

Cruise rappelle ses robotaxis après qu'un passager a été blessé dans un accident, le logiciel de conduite autonome de Cruise ne serait pas "suffisamment réactif" aux situations imprévisibles

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 08/07/2023 à 10:58
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Si des compagnies parmi les plus riches au monde (Waymo, c'est Google, hein) venaient essayer leurs voitures sans conducteurs dans votre quartier (ça reste expérimental), avec tous les risques que ça comporte quand vous avez des enfants qui jouent, etc, vous seriez certainement "grincheux" et vous feriez peut-être la même chose.
4  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/10/2023 à 16:11
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Comme c'est un logiciel il n'y a qu'à corriger les bugs 1 par 1 à chaque fois qu'ils se présentent.
Un scénario a été réalisé, le résultat n'est pas celui attendu, on met à jour le logiciel et voilà.
Yes dès qu'on tue quelqu'un on s'assurre de ne pas reproduire le scénario,
le lendemain on se rends compte qu'un paramètre et ce qui semble pareil est très différent et on retue une autre personne dans la même situation, mais ne vous inquiétez par on a couvert, les hommes et les femmes
Puis un enfant,
puis une personne en fauteuil roulant
puis
Mais, à l'origine, pourquoi on essaye faire cette foutue voiture qui doit buter tout le monde pour qu'elle ne le fasse plus?
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Avec les bons capteurs et le bon logiciel, je pense qu'il est possible qu'un jour les véhicules autonome deviennent beaucoup moins dangereux que les voitures pilotés par des humains.
Parce qu'un logiciel ça ne se déconcentre pas, ça ne se fatigue pas, ça ne s'énerve pas, ça ne s'intoxique pas, ça peut être plus précis et plus rapide qu'un humain.
Citation Envoyé par dans l'article
le temps de réponse de l’humain dans des situations de ce type est meilleur que celui des véhicules dits autonomes
Je travaille dans l'industrie est c'est marrant parce que,
certes le logiciel ne se déconcentre pas mais si lui dit pas mais il n'est concentré que sur ce qu'il ou on lui a définit comme digne d'interet. Tout ce qui est sous controle est controlé mais la machine qui brule a coté est ignorée
certes le logiciel ne se fatigue pas mais si lui dit pas qu'il doit surveiller l'usure phyisique du système il finit par produire des pièces non conformes
un logiciel ne s'intoxique pas? Que sont les virus et les hallucinations d'IA si ce n'est des intoxicaitons numériques?
les opérateurs le plus pret de mon bureau sont des gens bien mieux payés que moi parce qu'ils mettent à mal toutes les machines qui essayent de les concurrencer, les dernières datent d'il y a deux ans, l'anecdote est drole parce qu'ils ont fahi lancer une grève parce qu'on les mettait en conccurence avec des machines jusqu'à ce qu'ils voient les résultats. Non seulement ils sont plus précis que les machines mais ils détectent à l'oeil nu les non conformités bien plus vites qu'une machine de mesure tridim. (oui je critique les cherry picking dans un autre sujet mais il semblerait que pour certaines taches manuelles l'expérience de l'homme dépasse largement les performance des machines - à cout equivalent je suppose)
4  1 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/10/2023 à 11:40
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Avec les bons capteurs et le bon logiciel, je pense qu'il est possible qu'un jour les véhicules autonomes deviennent beaucoup moins dangereux que les voitures pilotées par des humains.
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Parce qu'un logiciel ça ne se déconcentre pas, ça ne se fatigue pas, ça ne s'énerve pas, ça ne s'intoxique pas, ça peut être plus précis et plus rapide qu'un humain.
Dans tes rêves...
Quand on voit à quel point la gestion des disques dans une machine Linux équipée de systemd c'est la m...de, ce n'est pas demain la veille qu'on aura des logiciels au top !
Si je démarre une machine virtuelle dès que le host est up n' running, je n'ai pas le même comportement de la MV que si j'avais attendu 10 minutes que (cette cochonnerie de) systemd réveille tout.
Vous imaginez une bagnole qui aurait un comportement différent selon qu'elle sort du garage ou qu'elle a déjà avalé 20 bornes (ou 10. Ou 30. Ou ...) ? Au secours !
3  1 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/10/2023 à 9:37
Citation Envoyé par jorgerui Voir le message
Si tout les conducteurs seraient autonome il n'y aurait pu d'accident.
Lecture...
2  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/09/2023 à 8:29
Citation Envoyé par Eric80 Voir le message
Le vrai défi cognitif pour les humains est d'accepter (ou pas) un shift / déplacement du type d accidents: moins d accidents (en théorie) de manière globale, mais ici ou là des accidents très 'bizarre' et 'incompréhensible' qu'un humain n aurait pas causé.
Pour être honnete c'est un défi cognitif que je ne suis pas forcément prêt à faire, auant je ne comprends pas les gens qui se révoltent pour la voiture qui a fini dans du béton frais autant je ne peux pas comprendre qu'on accepte qu'une voiture autonome rentre dans un camion, un avion, se dirige vers un train ou accélère en direction de piétons.
Il existe aussi un ensemble de situations où ces voitures ne savent pas agir de façon opportune, et pour celles d'urgences les voitures devraient obéir "aveuglément" aux policiers, pompiers, ambulanciers etc.
Ce n'est probablement qu'une question de temps.

Mais pour moi ça ne sera jamais aux chauffeurs, cyclistes, piétons de s'adapter à ces voitures mais bien l'inverse (oui je sais ma naïveté sur le sujet)
1  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/11/2023 à 10:32
Citation Envoyé par Jade Emy Voir le message
Cruise de General Motors rappelle 950 voitures sans conducteur après qu'un piéton a été traîné dans un accident, afin de corriger leur programmation.
Ils n'ont qu'à embaucher plus d'opérateurs pour les piloter. Oh wait...
1  0 
Avatar de Eric80
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/09/2023 à 11:51
les accidents des véhicules autonomes sont tjs perturbant car très différents de ceux crées par des humains au volant.

Le vrai défi cognitif pour les humains est d'accepter (ou pas) un shift / déplacement du type d accidents: moins d accidents (en théorie) de manière globale, mais ici ou là des accidents très 'bizarre' et 'incompréhensible' qu'un humain n aurait pas causé.
1  1 
Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/10/2023 à 9:46
Le goût sucré qu'a le "progrès" ne fera pas le poids face à l'amertume qu'aura l'humanité quand elle comprendra enfin que cette fuite en avant sans fin dans la reproduction et l'imitation par des machines de ce qu'un humain peut faire dans le monde réel vise uniquement à décarboner la nature du carbone humain

Ce qui me passionne le plus dans cette idéologie du progrès c'est qu'à chaque fois qu'on impose découvre une nouvelle manière de se passer des gens technologie ça crée plus de problème que ça n'en résous. Mais ça passionne les gens ! Comment on peut dire la tête haute que c'est génial de se passer de conducteur mais qu'en revanche il faudra des gens avec un casque de réalité virtuelle enfermés X/heure par jour dans un bureau miteux pour reprendre la main sur des véhicules que le système embarqué ne gérera plus ? A quel moment on peut considérer que cette évolution est souhaitable ?

C'est transposable sur TOUT : l'agriculture, ce que Musk et consorts font dans l'espace, l'industrie...

Je ne suis pas opposés au progrès, mais dans une société qui prétend protéger les gens, la première chose à faire serait de le faire vraiment, pas de créer les conditions d'un retour à la servitude envers la machine dans une société ultra commerciale à la marche ou crève.

C'est vendredi je suis fatigué.
1  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/10/2023 à 11:13
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
critiquer la technologie sur ce forum c'est déjà se mettre des bâtons dans les roues
Il me semble que la plupart des membres du forum ne sont pas convaincu par l'IA, les véhicules autonomes, les cryptomonnaies, etc.
Ce n'est pas ça parce que tu travailles dans la technologie que tu dois supporter toutes les nouvelles technologies (au contraire même ).

Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
donc parler de surpopulation
Ben en même personne ne peut se dire que ce n'est pas un problème.
Les ressources sont limitées, donc quand il y a trop d'individus c'est la merde.

Il faudrait être fou pour se dire "on va être 10 milliards d'humains, chacun aura sa maison, sa voiture électrique, son PC de bureau, son smartphone, ses panneaux solaires, etc".
Il n'y a pas assez de ressource pour tout le monde.

Bon à la limite ils peuvent se dire "il faut qu'on diminue notre niveau de vie afin de moins consommer de ressource".
Un monde sans véhicule personnel, mais avec des transports publics abordable.
Je ne sais pas si vous avez déjà vu le prix d'un billet de train, mais c'est hors de prix.
C'est scandaleux que ce soit aussi cher.
Je pense que le gouvernement le fait exprès pour justifier la privatisation, on va nous faire la promesse "quand il y aura de la concurrence les tickets seront plus abordable".
2  2 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/10/2023 à 15:57
Une vraie intelligence dont les fonctions sont :
1. Ne pas tuer/blesser physiquement des gens (on va écarter la pollution de l'équation)
2. Aller le plus vite possible d'un point A à un point B
n'aurais pas une vitesse maximale de 3km/h et elle ne se baserais probablement pas sur E= mv² mais sur l'obstacle le plus proche (d'où un humain pourrait sortir instantannément) et la distance de freinage du véhicule dans son environnement. Ce qui l'amènerait régulièrement à 3km/h ou à rouler à gauche mais les rues sans obstacles proches ne sont pas rares dans les grandes villes, surtout celles du nord de l'Amérique.

Mais une personne est aussi décédée parce que la voiture a freiné une ambulance qui transportait une personne en état critique.
0  0