IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Neuralink d'Elon Musk montre le premier patient doté d'une puce cérébrale jouant aux échecs en ligne
Mais les experts préviennent que la procédure n'en est qu'à ses débuts

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

8  1 
Dans une avancée spectaculaire qui semble tout droit sortie d’un roman de science-fiction, Neuralink, la start-up de neurotechnologie fondée par Elon Musk, a récemment dévoilé les résultats de son premier essai sur un sujet humain. Noland Arbaugh, un patient paraplégique, a démontré la capacité de contrôler des jeux vidéo simplement en pensant, lors d’une interview en direct.

Mercredi, Neuralink a présenté le premier sujet humain à recevoir l'implant cérébral de l'entreprise, un homme de 29 ans qui est paralysé des épaules jusqu'aux pieds depuis huit ans après un accident de plongée.

Dans une brève diffusion en direct sur la plateforme de médias sociaux X, l'homme s'est présenté sous le nom de Noland Arbaugh et a déclaré qu'il était capable de jouer aux échecs en ligne et au jeu vidéo Civilization en utilisant l'appareil Neuralink. « Si vous pouvez tous voir le curseur se déplacer sur l'écran, c'est de mon fait », a-t-il déclaré lors de la diffusion en direct en déplaçant une pièce d'échecs numérique. « C'est plutôt cool, hein ? »

Neuralink, cofondé en 2016 par le milliardaire Elon Musk, développe un système connu sous le nom d'interface cerveau-ordinateur, qui décode l'intention de mouvement à partir des signaux cérébraux. L’objectif initial de l’entreprise est de permettre aux personnes paralysées de contrôler un curseur ou un clavier en utilisant uniquement leurs pensées.

Dans le livestream, Arbaugh décrit l'apprentissage de l'utilisation de l'interface cerveau-ordinateur. « J'essayais de déplacer, disons, ma main droite vers la gauche, la droite, l'avant, l'arrière, et à partir de là, je pense qu'il est devenu intuitif pour moi de commencer à imaginer le curseur en mouvement », a-t-il déclaré. Bien que le livestream contienne relativement peu de détails, un ingénieur de Neuralink a déclaré dans la vidéo que davantage d'informations seraient publiées dans les prochains jours.

Arbaugh a ajouté qu’il se sent chanceux de faire partie de l’étude Neuralink : « Je ne peux même pas décrire à quel point c’est cool de pouvoir faire ça. »

« En gros, c'était comme utiliser la Force sur le curseur et je pouvais le déplacer où je voulais. Il suffit de regarder quelque part sur l'écran et il se déplaçait là où je le voulais, ce qui était une expérience tellement folle la première fois que cela s'est produit », a-t-il déclaré, faisant référence à « Star Wars ».

Un succès mitigé ?

« J'avais pratiquement abandonné ce jeu », a déclaré Arbaugh, faisant référence au jeu Civilization VI, « vous tous [Neuralink] m'avez donné la possibilité de refaire cela et j'ai joué pendant huit heures d'affilée ».

Kip Ludwig, ancien directeur du programme d'ingénierie neuronale aux National Institutes of Health des États-Unis, a déclaré que ce que Neuralink a montré n'était pas une « percée ». « Nous en sommes encore aux tout premiers jours après l'implantation, et il y a beaucoup d'apprentissage à la fois du côté de Neuralink et du côté du sujet pour maximiser la quantité d'informations pour le contrôle qui peut être obtenu », a-t-il ajouté.

Malgré cela, Ludwig a déclaré que c'était une évolution positive pour le patient de pouvoir s'interfacer avec un ordinateur d'une manière qu'il n'était pas possible de faire avant l'implant. « C'est certainement un bon point de départ », a-t-il déclaré.


Peu de détails techniques ont filtré

Avant de recevoir la puce, Arbaugh aurait besoin de l’aide d’une autre personne pour jouer aux échecs et aux jeux vidéo en ligne. « Maintenant, je peux littéralement m'allonger dans mon lit et jouer à ma guise », a-t-il déclaré – au moins jusqu'à ce que la batterie de sa puce rechargeable s'épuise.

La puce contient 1 000 électrodes programmées pour recueillir des données sur l’activité neuronale et l’intention de mouvement du cerveau, puis envoyer ces données à un ordinateur Neuralink pour les décoder afin de transformer les pensées en actions.

La société a reçu l’année dernière le feu vert de la Food and Drug Administration des États-Unis pour procéder à un premier essai sur l’homme et a commencé à recruter des participants paralysés à l’automne pour tester le dispositif.

Jusqu’à présent, Neuralink a révélé peu de détails sur l’avancement de cette étude. Dans un article X en janvier, Musk a annoncé que le premier sujet humain avait reçu l’implant Neuralink et qu’il « se remettait bien ». En février, il a déclaré que la personne s'était rétablie et était capable de contrôler une souris d'ordinateur en utilisant ses pensées.

« Les progrès sont bons et le patient semble s'être complètement rétabli, sans aucun effet indésirable à notre connaissance », a déclaré Musk le 19 février lors d'une conversation audio Spaces sur X, en réponse à une question sur l'état du participant. Le « patient est capable de déplacer une souris sur l’écran simplement en pensant », a-t-il ajouté.

Le dispositif de Neuralink est implanté dans le cerveau à l’aide d’un robot chirurgical développé par la société ; il est esthétiquement invisible une fois en place. La société a conçu un logiciel qui analyse les signaux cérébraux et les traduit en commandes de sortie pour contrôler des appareils externes.


Conclusion

Certains neuroscientifiques et éthiciens ont critiqué le manque de transparence de Neuralink autour de l’essai. Ce qui est connu publiquement de l’étude de Neuralink provient de publications sur les réseaux sociaux et d’une brève brochure publiée par la société l’année dernière.

Neuralink n'a pas révélé le nombre de sujets qui seront inscrits à l'étude, le site d'essai ou les résultats qui seront évalués. Et la société ne s’est pas inscrite sur ClinicalTrials.gov, un référentiel gouvernemental contenant des informations sur des études médicales impliquant des sujets humains. L'entreprise a également été confrontée à une controverse concernant le traitement présumé des animaux utilisés dans ses recherches. L’année dernière, une enquête a détaillé comment certains de ses singes sont morts à la suite des tests d’implants cérébraux effectués par l’entreprise.

Arbaugh a apparemment répondu aux problèmes de sécurité entourant l'appareil. « Je pense qu'il n'y a rien à craindre », a-t-il déclaré. « L’opération a été super facile. Je suis littéralement sorti de l’hôpital un jour plus tard ». Il a déclaré qu’il n’avait aucun déficit cognitif après l’opération.

Plusieurs autres sociétés se précipitent pour commercialiser des interfaces cerveau-ordinateur. Un concurrent, Synchron, développe un dispositif semblable à un stent qui est inséré dans la veine jugulaire et poussé vers le haut pour qu'il repose contre le cerveau. La société basée à New York a implanté son premier sujet en 2019 et a depuis démontré que l'appareil est sûr et a permis aux personnes paralysées de naviguer sur le Web et d'effectuer des achats et des opérations bancaires en ligne. La FDA n’a encore approuvé aucun BCI ; ils sont tous encore expérimentaux.

Arbaugh a reconnu avoir rencontré des problèmes lors de l'utilisation de l'appareil. « Je ne veux pas que les gens pensent que c’est la fin du voyage. Il y a beaucoup de travail à faire», a-t-il déclaré. « Mais cela a déjà changé ma vie ».

Source : Neuralink (vidéo dans le texte)

Et vous ?

Quelles sont les implications de l’utilisation de la technologie BCI sur des sujets humains, et comment Neuralink pourrait-t-elle les aborder ?
Comment la société peut-elle s’assurer que la technologie reste accessible à tous et ne crée pas un fossé entre ceux qui peuvent se permettre ces implants et ceux qui ne le peuvent pas ?
Quelles mesures de sécurité et de confidentialité devraient être mises en place pour protéger les données personnelles des utilisateurs ?
En quoi les résultats de Neuralink diffèrent-ils des recherches antérieures sur les interfaces cerveau-ordinateur, et quelles sont les innovations clés ?
Comment Neuralink pourrait-elle de surmonter les défis techniques actuels pour améliorer la précision et la fiabilité de l’implant ?
Quel pensez-vous du plan à long terme de Neuralink pour l’évolution de cette technologie ? Comment cela pourrait-il changer notre interaction quotidienne avec la technologie ?
Quelles sont les conséquences potentielles sur le marché du travail et l’éducation avec l’introduction de cette technologie ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 22/03/2024 à 8:41
Comment la société peut-elle s’assurer que la technologie reste accessible à tous et ne crée pas un fossé entre ceux qui peuvent se permettre ces implants et ceux qui ne le peuvent pas ?
Elle ne peut pas via Neuralink.
Et elle ne le pourra pas tant que la technologie ne soit pas assurée (en partie) par un système publique.
Quelles mesures de sécurité et de confidentialité devraient être mises en place pour protéger les données personnelles des utilisateurs ?
Quand tu signes un contrat avec Neuralink, tu signes probablement un contrat avec le diable.
Tant que t'y gagnes c'est OK, mais les risques de retours de bâtons peuvent être violents.
Comment Neuralink pourrait-elle de surmonter les défis techniques actuels pour améliorer la précision et la fiabilité de l’implant ?
Mon premier conseil est de prendre son temps.
Je préfère voir ce gars ne jamais être capable de faire mieux que jouer à Civ que de voir ce gars souffrir le martyr parce qu'on a essayé de le faire marcher et qu'on a échoué.
Et vue ce qu'il s'est passé pour certains singes je crains pour les premiers implantés.
Parce que rien n'empêchera Musk de leur demander "d'imaginer qu'ils avaient une bombe attachée à leur tête, dans le but de les inciter à avancer plus vite"
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Par exemple, on a entendu Musk à plusieurs reprises dire aux employés d'imaginer qu'ils avaient une bombe attachée à leur tête, dans le but de les inciter à avancer plus vite.
Quel pensez-vous du plan à long terme de Neuralink pour l’évolution de cette technologie ? Comment cela pourrait-il changer notre interaction quotidienne avec la technologie ?
Musk est pour l'émancipation des personnes, pour la liberté d'expression, contre la censure etc *tant que tu es d'accord avec lui
Donc il a deux plans potentiels :
1. Emanciper ceux qui sont d'accord avec lui (et en ont les moyens)
2. "Emanciper" ceux qui ne sont pas d'accord avec lui en leur faisant changer d'avis
Les deux plans me semblent potentiellement gravissimes, ce qui me rassure est qu'il n'a probablement pas suffisamment d'espérance de vie pour voir son plan mener à succès.
Quelles sont les conséquences potentielles sur le marché du travail et l’éducation avec l’introduction de cette technologie ?
On peut imaginer le meilleur ou le pire.
Et certains auteur de SF suggère même que le meilleur mènera au pire.
3  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/03/2024 à 16:22
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Elon Musk s'est fait des ennemis puissants depuis qu'il a racheté Twitter.
Il s'en prend souvent aux médias mainstream et aux démocrates.
Aux USA tout le monde s'en prend à tout le monde, c'est le jeu, ma pôv' Lucette.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Donc toutes ses activités sont scrutées à la loupe. Le pouvoir veut forcer Musk à se soumettre.
Comme c'est fait pour Meta, Google, ...
Les états (tous sans distinction) aiment avoir le contrôle. Donc, ils essaient toujours de forcer la main des puissants. Souvent, cela se passe par des négos confidentielles, dont tu (toi et tous les "gens du peuple") n'as absolument pas connaissance, car ce que tu vois, n'est que ce que les médias relaient, c'est à dire la partie émergée de l'iceberg.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Et de toute façon si il est arrivé à Neuralink de ne pas respecter le protocole, ce n'est pas forcément de la faute d'Elon Musk.
Ce n'est pas lui qui prend toutes les décisions.
Il ne prend peut-être pas toutes des décisions, mais donne les directives, le cadre. Et si quelqu'un avait débordé du cadre, il aurait été le premier à le donner en pâture pour assurer la communication. Donc, oui, il est entièrement responsable.

Ce n'est pas parce que c'est un pote de ton chouchou Trump, qu'il est blanc comme neige et tous les autres complètement pourris !
3  1 
Avatar de Prox_13
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/03/2024 à 14:58
Honnêtement, c'est prodigieux de se dire que l'on puisse permettre à des personnes tétraplégiques l'accès à des domaines vidéoludiques ou même potentiellement une réinsertion professionnelle dans une certaine mesure.

En revanche, quand je parle de réinsertion professionnelle, je ne peux pas m’empêcher de penser aux abus possibles; Typiquement le fait de forcer une personne para/tétraplégique à travailler parce que "c'est possible" ne me semble pas tiré par les cheveux.

J'imagine bien le même scénario qui se présente lorsqu'un conglomérat délocalise une de ses usines, au détriment de ses employés locaux, pour ensuite rejeter la faute sur les futurs licenciés sur la base qu'ils n'aient pas accepté la solution "de secours" qui leur était proposée.
Dans le cas d'une délocalisation, on va vous sucrer le chômage pour un refus de la proposition à déménager, parfois loin, bien que la loi française encadre ceci, si je ne m'abuse.
Dans le cas d'un paraplégique, on va vous sucrer vos aides à la personne pour un refus de travailler avec cette puce Neuralink.

J'exagère peut-être un gros poil. Mais c'est quand même dommage de fermer la porte a une technologie qui pourrait permettre de soulager la vie déjà pénible de personnes handicapées, dans un monde où la productivité est d'or.
1  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/03/2024 à 11:16
Musk va rendre la vue aux aveugles, la marche aux paralytiques...

A quand la multiplication des pains, des poissons et la transformation de l'eau en vin? (attention, il y a une référence biblique dans la citation )
3  2 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/03/2024 à 13:11
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
C'est d'ailleurs le même problème pour les prothèses auditives.
Je peux parler des prothèses auditives, j'en porte. Mais avant cela, je me suis fait opérer des 2 oreilles, enfin plus précisément, on m'a ôté un petit os (le marteau si je ne me trompe pas) pour le remplacer par un petit appareil. D'abord sur l'oreille gauche, puis l'année suivante sur la droite.

Le professeur qui m'avait opéré, m'avait prévenu. "Ça va être douloureux, parce que vous vivez dans une sorte de cocon sonore".
J'ai réalisé à quel point quand je me suis réveillé après l'opération. Tout le monde "criait" ! Et, le pire fut lors de ma sortie de l'hosto. Les bruits de la ville m'ont carrément agresser.

A la 2nde opération, ce fut moins évident, je m'étais habitué à entendre à nouveau tous ces bruits, donc, l'impact fut moindre, mais quand même un peu.

Depuis, hélas, ma pathologie s'attaque aux tympans, du coup, je suis appareillé. Là, encore, les audio-prothésistes y vont par palier au niveau des réglages, car sinon, ça devient vite insupportable.
1  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 25/03/2024 à 15:26
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Musk va rendre la vue aux aveugles, la marche aux paralytiques...
Il faut pas croire que Musk est un messie qui fait particulièrement avancer le sujet des amélioration électronique pour le cerveau. Developpez fait un article sur chaque éternuement d'Elon Musk, mais il y a beaucoup d'autre sociétés qui travaillent là dessus et certaines ont des résultats depuis bien plus longtemps que Neural Link. En l’occurrence déplacer un pointeur via un implant, ça fait très longtemps qu'on sait faire ; on sait même le faire sans ouvrir la boite crânienne juste avec l'électro-encéphalogramme.

Citation Envoyé par totozor Voir le message
- Il parle de dépasser la vision normale, ce qui ouvre mécaniquement la porte à l'amélioration de personnes valides (au hasard des militaires pour commencer) - et on entre instantanément dans un grand débat éthique.
Oui ça va poser plein de de questions sociétales, mais il n'y aura jamais de débat étique, surtout en ce qui concerne les usages militaire.
Si la technologie existe et devient suffisamment fiable et accessible, on l'utilisera.

Citation Envoyé par totozor Voir le message
Ce qui me fait peur là dedans est que Musk est capable de faire faire ses ambitions.
Musk est un révolutionnaire parce qu'il se moque des règles et il accède donc à des méthodes et des moyens inaccessibles à sa concurrence.
Encore une fois résumer ça à Elon Musk, c'est manquer l'essentiel. Les investisseurs dans les biotechnologies, c'est pas ce qui manque, Musk est loin d'être le seul sur le sujet, c'est juste le plus médiatique.
D'ailleurs il faut voir que malgré ses moyens il n'a pas que des réussites à son actif. Par contre, qu'il réussisse ou qu'il échoue, d'autres sont déjà sur le sujet, depuis plus longtemps, avec des approches moins médiatiques mais tout aussi porteuses de questions pour l'avenir.

Citation Envoyé par petitours Voir le message
Depuis le temps que Musk nous montre à quel point il méprise les gens et la société comment est il possible d'envisager qu'il s'attacherait à faire un truc bien pour les gens aujourd'hui ?
On a juste toujours et encore ce fou qui fait ce qui veut parce que la société ne sait pas lui dire stop.
Les plus grand malfaiteurs sont justement ceux convaincus qu'ils peuvent apporter quelque chose de grand à la société. Je ne doute pas que Elon Musk est convaincu qu'il va apporter un grand bien à l'humanité.

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Donc, réussir à faire revoir un aveugle de naissance ne se limite pas à l'équiper d'une prothèse d'oeil, encore faut-il que la patient réussisse à développer une zone du cerveau dédiée au traitement des images et là on y est pas... Aucune recherche actuelle n'a pu démontrer que cela était possible à court terme.
Certes mais on n'a pas non plus prouvé que c'était impossible. On sait que le cerveau, même adulte, à une capacité à se reconfigurer au moins partiellement. Il reste intéressant d'investiguer là dessus, même si le succès n'est pas garanti.
2  1 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/03/2024 à 8:35
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
L'homme d'affaires a annoncé jeudi sur X que le prochain produit de Neuralink s'appellera "Blindsight" et qu'il redonnera la vue à ceux qui sont incapables de voir complètement. « Blindsight est le prochain produit de Neuralink après Telepathy. L'implant Blindsight fonctionne déjà chez les singes. La résolution sera d'abord faible, à l'instar des premiers graphismes de Nintendo, mais elle pourrait à terme dépasser la vision humaine normale. Par ailleurs, aucun singe n'est mort ou n'a été gravement blessé par un dispositif Neuralink », a écrit Musk. La dernière phrase du message est une réponse aux critiques qui visent Neuralink.
Là on commence à sérieusement toucher un sujet sensible:
- Redonner un sens a quelqu'un peut être problématique, surtout si on ne maitrise pas complètement la résolution. (J'ai une collègue malentendante qui a eu un implant cochléaire qui a finalement été retiré parce qu'elle ne supportait finalement pas le bruit ambiant)
- Il parle de dépasser la vision normale, ce qui ouvre mécaniquement la porte à l'amélioration de personnes valides (au hasard des militaires pour commencer) - et on entre instantanément dans un grand débat éthique.
PS : des singes sont mort par l'implantation d'un dispositif Neuralink.

Ce qui me fait peur là dedans est que Musk est capable de faire faire ses ambitions.
1. Mais il faut toujours se méfier d'un homme qui joue à Dieu
2. Il se fout du prix à payer, la recherche avance "lentement" parce qu'il y a des procédures, des protocoles etc pour garantir que les choses sont bien faites. Musk se fout du bien il veut de l'efficace (peu importe la mort ou la torture d'animaux)

Musk est un révolutionnaire parce qu'il se moque des règles et il accède donc à des méthodes et des moyens inaccessibles à sa concurrence.
Mais les règles sont souvent là pour une bonne raison.
Quand on parle d'éviter de jeter de l'argent et des matériaux par les fenêtres pour une fusée j'envisage bien.
Quand on parle de vies, ça devient bien plus compliqué.
Mais si on arrive au résultat avant qu'on nous arrête alors celui ci est acquis et on saura en profiter. Probablement la vraie raison pour laquelle Musk est toujours si pressé.
2  2 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/03/2024 à 10:19
Citation Envoyé par totozor Voir le message
- Redonner un sens a quelqu'un peut être problématique, surtout si on ne maitrise pas complètement la résolution.
Je ne sais pas exactement comme ça fonctionne, mais si quelqu'un est complétement aveugle, lui donner la possibilité de voir un petit peu pourrait améliorer sa vie.
Mais aussi bien quand le système sera prêt à être tester sur humain la résolution sera plus élevée.

Citation Envoyé par totozor Voir le message
- Il parle de dépasser la vision normale, ce qui ouvre mécaniquement la porte à l'amélioration de personnes valides (au hasard des militaires pour commencer) - et on entre instantanément dans un grand débat éthique.
Il y a des métiers qui nécessitent une bonne acuité visuelle, par exemple pilote, astronaute, chirurgien, ophtalmologue (probablement).
Une fille avec une faible acuité visuelle qui rêve de devenir pilote d'avion pourrait y accéder grâce à cette technologie.

Ça fait longtemps qu'il n'y a plus rien d'éthique dans la guerre.
Par exemple le Napalm, l'Agent Orange, Fat Man, Little Boy, les mines antipersonnel, les bombes à sous-munitions, les armes chimiques, les munitions à l'uranium appauvri, le phosphore blanc, etc.
Une guerre mondiale se prépare, chaque camp se dit que l'autre camp est en train de développer des armes susceptibles de leur donner un avantage, donc chaque camp va ignorer toutes les règles pour développer de nouvelles armes.
À la place de la Chine je me dirais "les USA sont en train de créer des soldats moitié homme moitié machine, il faut donc que je m'y mette aussi, ou que je développe une technologie pour contrer cette technologie".

Enfin bref, il n'y a pas d'esprit Coubertin dans les guerres moderne.
Les soldats sont drogués, les armes ne respectent pas la convention de Genève.
Pendant la seconde guerre mondiale les soldats allemands, japonais, étasuniens prenaient des amphétamines ou des méthamphétamines (pervitine).
Ils disent que les terroristes comme Al Nosra prennent du Captagon.
La propagande israélienne est en train de dire que les gars du Hamas prennent du Captagon.

Citation Envoyé par totozor Voir le message
PS : des singes sont mort par l'implantation d'un dispositif Neuralink.
La science sacrifie souvent plein d'animaux.
Ce sont généralement des souris.

Mais là Neuralink a dit "Par ailleurs, aucun singe n'est mort ou n'a été gravement blessé par un dispositif Neuralink" donc tout va bien.

Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Que pensez-vous du nouvel implant cérébral Blindsight de Neuralink qui serait capable de guérir la cécité ?
Si à terme ça fonctionne réellement, si un jour ça permet à un aveugle de voir, alors c'est bien.

Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Que pensez-vous des préoccupations liées aux implants cérébraux ? Leurs avantages l'emportent-ils sur les risques éventuels ?
Je sais qu'il existe des tétraplégiques qui aimeraient se faire euthanasier.
Pour eux se faire installer un implant est forcément positif, soit ils remarchent, soit ils meurent.

Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Êtes-vous disposé à vous faire implanter l'une de ces puces dans le cerveau ? Pourquoi ?
Non, je ne suis ni aveugle, ni tétraplégique, le risque l'emporte donc sur le bénéfice.
Il n'y a pas vraiment de bénéfice pour une personne valide, si j'ai besoin d'un ordinateur j'utilise mon PC de bureau, je n'ai pas besoin d'avoir une connexion direct entre mon cerveau et un ordinateur.
1  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/03/2024 à 11:52
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je ne sais pas exactement comme ça fonctionne, mais si quelqu'un est complétement aveugle, lui donner la possibilité de voir un petit peu pourrait améliorer sa vie.
Des recherches dans ce sens ont déjà prouvé que la vue n'était pas qu'une histoire de capteur (l'oeil remplacé par un bidule à la Musk) mais un problème au niveau du cerveau.

Une personne qui a perdu la vue au cours de sa vie (qui a donc connu la vue) pourra à terme revoir à l'aide d'un capteur (des tests ont d'ailleurs déjà été effectués à l'aide de systèmes par des équipes de chercheurs sans lien aucun avec Musk), une personne qui est née sans voir non!

Pourquoi? Le traitement de la vue prend une place importante dans le cerveau et le patient né aveugle va utiliser la zone du cerveau dédiée normalement à la vue pour un autre usage!

Donc, réussir à faire revoir un aveugle de naissance ne se limite pas à l'équiper d'une prothèse d'oeil, encore faut-il que la patient réussisse à développer une zone du cerveau dédiée au traitement des images et là on y est pas... Aucune recherche actuelle n'a pu démontrer que cela était possible à court terme.

C'est d'ailleurs le même problème pour les prothèses auditives.
2  2 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/03/2024 à 8:23
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a des métiers qui nécessitent une bonne acuité visuelle, par exemple pilote, astronaute, chirurgien, ophtalmologue (probablement).
Une fille avec une faible acuité visuelle qui rêve de devenir pilote d'avion pourrait y accéder grâce à cette technologie.
Et les pilotes d'avion (de guerre) ou les astronautes ont des conditions de travail extrêmes (pression, vibration, chaleur etc). Il est peut probable que les implants vivent bien ces conditions.
Je ne suis pas sur que l'armée soit prête à avoir un pilote implanté, une défaillance de l'implant et c'est la perte de l'avion et de la personne. (C'est aussi le cas pour un oeil naturel mais nous savons prévoir quand ils défaillent - rideau noir etc)

Ça fait longtemps qu'il n'y a plus rien d'éthique dans la guerre.
[...]
Enfin bref, il n'y a pas d'esprit Coubertin dans les guerres moderne.
C'est sur que "l'essentiel c'est de participer" n'est pas le meilleur slogan que je connaisse pour la guerre.
Mais la guerre n'a surtout jamais eu d'esprit coubertin, le but de la guerre ce n'est pas d'être éthique c'est de gagner et bien souvent ça se joue toujours à coups de centaines/milliers de morts.
La science sacrifie souvent plein d'animaux.
Ce sont généralement des souris.
Mais les protocoles visent à limiter ces pertes.
Musk s'en fout, certains animaux ont été maltraités inutilement parce qu'on ne leur a pas mis les implants prévus.
Donc oui, la recherche sacrifie des animaux mais elle a au moins la vertu d'essayer de limiter leur nombre.
Et Non, Musk n'a rien fait pour limiter ça, voir il a mis en place une ambiance qui amplifie le risque d'erreur et de torture des animaux en plus de la maltraitance psychologique des chercheurs.
Je sais qu'il existe des tétraplégiques qui aimeraient se faire euthanasier.
Pour eux se faire installer un implant est forcément positif, soit ils remarchent, soit ils meurent.
Jouer à pile ou face avec sa vie - même si elle était "perdue d'avance" n'est pas un pari toujours gagnant.
Je pense que favoriser l'euthanasie à la case "cobaye humain" est un choix gagnant pour certains d'entre eux. D'autant qu'on ne sait quelles sont les conditions de la mort avec implant, si ça passe par des heures de souffrances avec Elon qui t'encourage "tiens bon bonhomme, encore quelques heures de torture pour qu'on récolte le maximum de données. Ta mort ne sera pas en vain."
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Encore une fois résumer ça à Elon Musk, c'est manquer l'essentiel. Les investisseurs dans les biotechnologies, c'est pas ce qui manque, Musk est loin d'être le seul sur le sujet, c'est juste le plus médiatique.
D'ailleurs il faut voir que malgré ses moyens il n'a pas que des réussites à son actif. Par contre, qu'il réussisse ou qu'il échoue, d'autres sont déjà sur le sujet, depuis plus longtemps, avec des approches moins médiatiques mais tout aussi porteuses de questions pour l'avenir.
Je ne limite pas le raisonnement à Musk mais avec lui on sait dores et déjà que l'éthique ne sera jamais abordée. Et je ne parle pas que des usages militaire où le combat est perdu d'avance mais de l'emprise qu'il prendra sur les implantés - parce que je suis convaincu qu'il la prendra.
Quand Neuralink ne sera pas assez rentable à son gout ou que ses cobayes n'auront plus de valeur alors il leur imposera un abonnement ou la perte de l'usage de l'implanté ou un truc du genre. Et je n'ai pas envie d'imaginer l'impact de la nouvelle perte de ses moyens retrouvés.
1  1