IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le robot humanoïde chinois S1 doté d'une IA impressionne par sa vitesse et sa précision semblables à celles de l'homme,
Il bouge à une vitesse maximale de 10 m/s et peut porter une charge de 10 kg par bras

Le , par Mathis Lucas

38PARTAGES

4  0 
L'entreprise chinoise Astribot a récemment dévoilé un robot humanoïde qui impressionne par ses capacités. Une vidéo de démonstration publiée par Astribot montre son robot humanoïde S1 en train d'effectuer des tâches complexes à un rythme sans précédent, ce qui constitue une avancée significative pour un robot. L'entreprise affirme que S1 peut effectuer des mouvements à une vitesse maximale de 10 m/s et manipuler une charge de 10 kg par bras. Il est doté d'une IA qui lui permet de traiter les commandes et d'exécuter les tâches correspondantes. Les experts estiment que l'introduction du S1 pourrait bouleverser le marché des robots humanoïdes.

Astribot, filiale de Stardust Intelligence, basée à Shenzhen, est un startup de robotique qui se concentre sur le développement d'assistants robotisés. L'entreprise travaille sur un robot humanoïde appelé "S1" et a récemment publié une vidéo de démonstration qui met en scène les capacités impressionnantes de ce dernier. La vidéo montre que S1 est rapide et exécute ses mouvements de façon beaucoup plus précise que les robots humanoïdes existants sur le marché. « C'est incroyable. Je me demande combien de temps cela prendra avant que l'on en trouve dans les fastfoods », peut-on lire dans les commentaires.

Astribot affirme que l'humanoïde peut exécuter des mouvements à une vitesse maximale de 10 m/s et manipuler une charge utile de 10 kg par bras. Comme le montre la vidéo, cette vitesse semble suffisante pour permettre à S1 de retirer une nappe de dessous une pile de verres à vin sans qu'ils s'écrasent au sol. Sa précision lui permet d'exécuter de nombreuses tâches, notamment : ouvrir et verser du vin, raser délicatement un concombre, retourner un sandwich dans une poêle à frire ou encore écrire un peu de calligraphie. La vidéo montre également que le robot est très doué pour imiter les mouvements humains.


Grâce à l'apprentissage par imitation, S1 peut exécuter plusieurs tâches complexes utiles aux humains, reflétant ainsi la vitesse opérationnelle et la capacité d'adaptation des adultes. Astribot a déclaré que le S1 fait actuellement l'objet de tests rigoureux avec de grands modèles et que sa commercialisation est prévue pour 2024. Mais l'entreprise s'est abstenue de communiquer toute information technique concernant son robot et les étapes de sa formation et de son évolution. La vidéo ne permet pas de savoir si S1 possède des capacités de locomotion indépendantes ou s'il est uniquement destiné à être un humanoïde de comptoir.

La plupart des humanoïdes présentés jusqu'ici disposent d'un moyen de locomotion, mais il semble que ce robot soit plutôt stationnaire. Toutefois, son arrivée démontre une nouvelle fois que le marché des robots humanoïdes a connu une croissance importante ces dernières années. Rien que le mois dernier, deux nouveaux types de robots humanoïdes ont été dévoilés. La startup norvégienne 1X Technologies, soutenue par OpenAI, a dévoilé un robot plieur de linge avec des capacités impressionnantes et d'autre part, la startup Figure AI a présenté Figure 01, un robot capable de répondre à des questions en langage naturel.

Cependant, malgré les avancées majeures dans le secteur des robots humanoïdes, les promesses des entreprises suscitent toujours le scepticisme. Outre ces capacités, Elon Musk, PDG de Tesla, a présenté le robot Optimus comme un agent autonome qui pourra à l'avenir prodiguer des soins aux personnes âgées. Les robots humanoïdes à usage général font appel à de nouveaux types de systèmes différents de ceux utilisés par les robots traditionnels, ce qui justifie les investissements colossaux. Il est difficile d'estimer les coûts liés au développement de ces robots et les entreprises gardent ces informations secrètes.

La locomotion est l'un des principaux défis des robots humanoïdes, car il faut s'assurer qu'il peut se tenir debout et se déplacer sans tomber, ce qui est beaucoup plus complexe qu'avec un robot qui ne bouge pas du tout ou qui a des roues. S'il est utilisé dans l'industrie ou les soins de santé, le robot humanoïde doit également être capable de manipuler des objets - les ramasser et les déplacer - et il doit pouvoir le faire tout en gardant son équilibre. Mais les améliorations des technologies de locomotion, de vision par ordinateur, de manipulation, de contrôle et de perception pourraient permettre d'accélérer le développement.

Le plus grand défi à relever pour intégrer les robots humanoïdes dans les environnements industriels et de soins de santé est de s'assurer qu'ils atteignent des niveaux de sécurité et de fiabilité suffisamment élevés. À cela s'ajoute le problème des coûts élevés de développement. Selon les experts, un robot humanoïde pourrait être rentable dans des cas d'utilisation tels que l'industrie aérospatiale pour la construction d'avions, par exemple. Il s'agit d'un secteur où de nombreuses tâches sont encore manuelles et effectuées par des humains. C'est un secteur où les budgets sont plus élevés. Les robots pourraient en effet coûter cher.


La société chinoise UBTech a également impressionné avec "Walker X", un robot humanoïde de nouvelle génération qui présente des capacités robotiques avancées en matière de navigation et d'interaction avec l'homme. Le secteur des robots humanoïdes est porté par les promesses entreprises telles que Tesla et Xiaomi de livrer chacune un robot humanoïde à usage général dans un avenir proche. Il y a quelques jours, Tesla a partagé une nouvelle vidéo de son robot humanoïde Optimus, montrant la capacité de cette technologie à trier les cellules des batteries, à se promener et à effectuer d'autres tâches en usine.

La société mère d'Astribot, Stardust Intelligence, a été fondée par Lai Jie, un expert en robotique qui a travaillé pour le laboratoire de robotique de Tencent, Baidu et l'université polytechnique de Hong Kong. Lai Jie a mis à profit son expérience en dirigeant le développement d'Ollie, le robot à roues de Tencent, et de nombreux autres nouveaux types de robots. Il affirme que le nom Astribot provient de l'ancien proverbe latin "Ad astra per aspera", qui signifie "un voyage à travers les difficultés pour atteindre la poussière d'étoiles". Astribot prévoit de commencer la commercialisation de son robot dans le courant de l'année.

Le robot humanoïde S1 semble entièrement autonome et représente une nouvelle étape dans le domaine de la robotique et place la barre plus haut pour les robots humanoïdes. Il illustre les prouesses de la Chine en matière d'exploitation des technologies de pointe pour des applications pratiques. En outre, alors que sa commercialisation se rapproche, l'enthousiasme suscité par son impact potentiel sur diverses industries est palpable. Avec sa vitesse, sa précision et son adaptabilité inégalées, le robot S1 est prêt à ouvrir une nouvelle ère de collaboration entre l'homme et le robot. L'entreprise n'a pas donné plus de détails.

Selon Astribot, le S1 incarne la poursuite incessante de l'innovation et de l'excellence dans le domaine de la robotique. Le secteur connaît une poussée d'innovation sans précédent, alimentée par les progrès de l'IA et des grands modèles de langage. L'introduction du S1 ajoute une nouvelle dimension à ce récit, signalant la présence de la Chine dans la course à la suprématie robotique. Astribot n'a pas donné une date fixe pour le début de la commercialisation du S1.

Source : Astribot

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du robot humanoïde Astribot S1 et de ses capacités ?
Pensez-vous que le robot humanoïde d'Astribot est prêt à être commercialisé ?
Quels impacts l'introduction du S1 pourrait avoir sur le marché des robots humanoïdes ?
L'industrie est-elle en mesure de livrer des humanoïdes efficaces à usage général dans un avenir proche ?

Voir aussi

La Chine crée des robots à l'apparence humaine avec une peau, des expressions faciales et des mouvements physiques semblables à ceux de l'homme

« Bientôt, tout le monde possédera un robot, comme une voiture ou un téléphone aujourd'hui », affirme le fondateur de Figure AI, mais la question du coût des robots fait l'objet de débat

Boston Dynamics remplace son robot humanoïde Atlas par un modèle électrique équipé d'outils IA. Des articulations à 360 degrés permettent au nouvel Atlas d'effectuer de nombreux mouvements inhumains

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !