IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Il existe au moins 37 robots humanoïdes différents en cours de développement. Grâce aux technologies libres et aux fabricants de composants spécialisés
Il est plus facile que jamais d'en fabriquer

Le , par Stéphane le calme

8PARTAGES

6  0 
Le développement de robots humanoïdes poursuit son évolution. Avec au moins 37 modèles différents actuellement en développement, ces machines sophistiquées promettent de remodeler notre interaction avec la technologie.

Si de nombreux robots humanoïdes en sont encore au stade du prototype ou à d'autres stades précoces de développement, quelques-uns ont échappé à la recherche et au développement au cours des dernières années et sont entrés dans le monde réel en tant que barmans, concierges, plongeurs en eaux profondes et compagnons pour les personnes âgées. Certains travaillent dans des entrepôts et des usines, assistant les humains dans la logistique et la fabrication. D'autres encore semblent offrir plus de nouveauté et d'émerveillement qu'autre chose, en dirigeant des orchestres et en accueillant des invités lors de conférences.

La robotique open source

La robotique open source est une branche de la robotique dans laquelle les robots sont développés avec du matériel open source et des logiciels gratuits et open source, partageant publiquement des plans, des schémas et du code source

Les robots humanoïdes sont conçus pour imiter l’apparence et les mouvements des êtres humains, leur permettant d’effectuer des tâches dans des environnements conçus pour les humains. De l’accueil des clients dans les hôtels à l’assistance des personnes âgées, leur potentiel est immense. Mais ce qui rend cette ère particulièrement excitante, c’est la facilité sans précédent avec laquelle les individus peuvent désormais participer à la création de ces robots.

L’impact de la technologie open-source sur le développement des robots humanoïdes est significatif. Elle offre une plateforme pour le partage des connaissances et des ressources, permettant aux passionnés et aux professionnels de collaborer et d’innover ensemble. Cette approche collaborative accélère le progrès et démocratise l’accès à la robotique avancée.

En outre, les fabricants de composants spécialisés jouent un rôle crucial en rendant leurs produits plus accessibles. Ces composants, qui sont les éléments constitutifs des robots, sont désormais plus faciles à obtenir, ce qui réduit les barrières à l’entrée pour ceux qui souhaitent construire leurs propres robots humanoïdes.


La combinaison de ces deux forces (la technologie open-source et la disponibilité des composants spécialisés) crée un environnement propice à l’innovation. Des projets tels que le robot Optimus de Tesla et le projet GR00T de Nvidia illustrent comment les grandes entreprises investissent dans ce domaine, tandis que des initiatives open-source permettent à des individus et à des petites équipes de contribuer à cette avancée technologique.

Près de 40 robots humanoïdes différents sont en cours de développement

Grâce aux technologies libres et aux fabricants de composants spécialisés, il est plus facile que jamais pour d'autres personnes de les fabriquer.

Autrefois, il fallait des années et de nombreuses compétences spécialisées pour construire des robots humanoïdes. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Les modèles de base sont désormais libres. Vous voulez des appendices plus complexes ? Des entreprises comme Shadow Robot les fabriquent et les vendent. L'IA à code source ouvert est presque aussi performante que les leaders de l'industrie à code source fermé. Le nouveau robot humanoïde avancé d'Unitree est proposé à partir de 16 000 dollars. Il y a fort à parier que la fabrication chinoise continuera à faire baisser ce coût.

Le secteur devrait se développer. Le marché des robots humanoïdes est évalué à 1,8 milliard de dollars en 2023, selon le cabinet d'études MarketsandMarkets, et devrait atteindre plus de 13 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Cette croissance et cette demande seront alimentées par des robots humanoïdes avancés, dotés de plus grandes capacités d'intelligence artificielle et de caractéristiques semblables à celles de l'homme, qui pourront assumer davantage de tâches dans le secteur des services, de l'éducation et des soins de santé.


Au vu des investissements récents, l'avènement des robots humanoïdes complexes pourrait intervenir plus tôt que prévu. Par exemple, la société de robotique IA Figure et le fabricant de ChatGPT OpenAI ont formé un partenariat soutenu par des investisseurs tels que Jeff Bezos. Dans le cadre de cet accord, OpenAI adaptera probablement ses modèles de langage GPT pour répondre aux besoins des robots de Figure. Le fabricant de microprocesseurs Nvidia a quant à lui dévoilé ses plans pour le projet GR00T, dont l'objectif est de développer un modèle de base à usage général pour les robots humanoïdes. Ces annonces font suite à la présentation par Elon Musk et Tesla du robot humanoïde Optimus en 2022, bien que le robot soit encore en phase de production.

Mais avant que les entreprises ne puissent libérer pleinement leurs robots humanoïdes, des programmes pilotes visant à tester leur capacité à travailler en toute sécurité et à collaborer avec leurs homologues humains dans les usines, les entrepôts et ailleurs devront être menés.

On ignore dans quelle mesure les robots humanoïdes s'intégreront dans la société et dans quelle mesure les humains accepteront leur aide. Alors que certains considéreront la prolifération de ces robots comme effrayante, dangereuse ou comme une concurrence inutile sur le marché du travail, d'autres estiment que les avantages potentiels, tels qu'une efficacité et une sécurité accrues, pourraient l'emporter sur bon nombre des conséquences perçues.

Quoi qu'il en soit, les robots humanoïdes sont sur le point d'avoir un impact considérable et, heureusement, certains d'entre eux sont déjà parmi nous pour nous guider.

Voici quelques exemples :

Atlas (Boston Dynamics) : Atlas est un robot humanoïde qui utilise des capteurs de profondeur pour une perception en temps réel et une technologie de contrôle prédictif par modèle pour améliorer les mouvements. Mesurant 1,80 m et pesant 90 kg, Atlas possède trois ordinateurs de bord et 28 articulations hydrauliques. Construit avec des pièces imprimées en 3D, Atlas est utilisé par les roboticiens de l'entreprise comme outil de recherche et de conception pour améliorer l'agilité et la coordination. En avril 2024, Boston Dynamics a retiré la version hydraulique d'Atlas pour la remplacer par un modèle électrique équipé d'outils IA. Le nouvel Atlas, selon l'entreprise, est plus résistant et dispose d'une plus grande amplitude de mouvement.


NAO (Softbank Robotics) : NAO, le premier robot humanoïde de Softbank Robotics, est un assistant pour les entreprises et les organisations dans des secteurs allant de la santé à l'éducation. NAO est équipé de deux caméras 2D pour la reconnaissance d'objets, de quatre microphones directionnels et de haut-parleurs, ainsi que de sept capteurs tactiles, afin de mieux interagir avec les personnes et l'environnement qui l'entoure. Capable de parler et de converser en 20 langues, NAO contribue à la création de contenu et à l'enseignement de la programmation dans les salles de classe et travaille en tant qu'assistant et représentant des services aux patients dans les établissements de soins de santé.

Pepper (Softbank Robotics) : Pepper est un autre robot humanoïde de Softbank Robotics qui travaille dans les salles de classe et les établissements de santé. Mais contrairement à NAO, Pepper est capable de reconnaître les visages et de suivre les émotions humaines. Pepper a travaillé comme concierge d'hôtel et a été utilisé pour surveiller les soins sans contact et la communication pour les personnes âgées pendant la pandémie. Une équipe de baseball professionnelle au Japon a même fait appel à une équipe de Pepper pour encourager ses joueurs lorsque la pandémie a contraint les supporters humains de l'équipe à rester chez eux.

Promobot (Promobot) : Promobot est un robot humanoïde personnalisable capable de travailler comme ambassadeur de marque, concierge, guide touristique, assistant médical et dans d'autres rôles axés sur les services. Doté de fonctions de reconnaissance faciale et de chat, Promobot peut délivrer des cartes d'accès, scanner et remplir automatiquement des documents, et imprimer des cartes d'accès et des reçus. En tant que concierge, Promobot s'intègre au système de sécurité d'un immeuble et est capable de reconnaître les visages de ses résidents. Dans les hôtels, il peut enregistrer les clients, et dans les établissements de santé, Promobot est capable de mesurer des indicateurs de santé clés tels que la glycémie et les niveaux d'oxygène dans le sang.

Robonaut 2 (NASA et General Motors) : développé par la NASA et General Motors, Robonaut 2 est un robot humanoïde qui travaille aux côtés de ses homologues humains dans l'espace et dans les usines. Il y a plus de dix ans, Robonaut 2 est devenu le premier robot humanoïde à entrer dans l'espace et a travaillé comme assistant sur la Station spatiale internationale jusqu'en 2018, date à laquelle il est revenu sur Terre pour des réparations. Aujourd'hui, Robonaut 2 inspire d'autres innovations et avancées dans le domaine de la robotique, comme le RoboGlove et l'Aquanaut de la société de robotique océanique Nauticus.

La vidéo ci-dessous couvre bien plus de robots


Les difficultés rencontrées dans la conception humanoïde des robots

Dans le domaine de la robotique, la conception humanoïde est à la pointe de l'innovation, aspirant à reproduire les complexités de la forme et de la fonction humaines. Cette quête ambitieuse n'est cependant pas sans poser de formidables défis. Lorsque les ingénieurs et les chercheurs s'efforcent de créer des robots qui reflètent les capacités humaines, ils se heurtent à un ensemble complexe d'obstacles. De l'obtention de mouvements naturels à l'intégration de capacités cognitives avancées, la robotique humanoïde est confrontée à des complexités qui couvrent les domaines mécaniques, sensoriels et éthiques.

Voici quelques-unes des difficultés rencontrées :
  • Mouvements semblables à ceux de l'homme : obtenir des mouvements naturels et semblables à ceux de l'homme est un défi permanent. Les robots humanoïdes doivent se déplacer de manière fluide et avec la souplesse inhérente à la locomotion humaine, ce qui nécessite des progrès en matière de contrôle moteur, d'équilibre et de cinématique.
  • Équilibre et stabilité : les humanoïdes doivent naviguer sur des terrains et dans des environnements variés, ce qui exige un équilibre et une stabilité précis. La mise au point de systèmes capables de s'adapter à des surfaces inégales et à des perturbations inattendues représente un défi de taille.
  • Efficacité énergétique : la consommation d'énergie est une préoccupation essentielle, en particulier pour les robots conçus pour des tâches nécessitant un fonctionnement prolongé. La création de systèmes économes en énergie, depuis les actionneurs efficaces jusqu'au stockage de l'énergie, est un défi constant dans la conception des humanoïdes.
  • Dextérité et manipulation : les mains humaines possèdent une dextérité et des capacités de manipulation remarquables. La transposition de ces capacités dans des mains et des bras robotisés nécessite une conception complexe et des systèmes de contrôle pour effectuer des tâches allant de la manipulation délicate à la manipulation robuste.
  • Intégration sensorielle : les humanoïdes ont besoin de systèmes sensoriels avancés pour percevoir leur environnement et interagir avec lui. L'intégration de la vision, du toucher et d'autres modalités sensorielles pour créer une compréhension globale de l'environnement est un défi complexe.
  • Capacités cognitives : le développement de capacités cognitives permettant aux robots humanoïdes de comprendre, d'apprendre et de prendre des décisions en temps réel est un défi important. Cela implique des progrès dans les domaines de l'intelligence artificielle, de l'apprentissage automatique et des réseaux neuronaux.
  • Interaction homme-robot : Les humanoïdes conçus pour collaborer avec les humains doivent exceller dans l'interaction homme-robot. Cela implique non seulement une interaction physique, mais aussi la compréhension des gestes, des expressions et des intentions de l'homme.
  • Durabilité et robustesse : les robots humanoïdes sont souvent confrontés à des défis physiques et sont sujets à l'usure. La conception de structures durables et robustes capables de résister aux rigueurs des applications réelles reste un défi permanent.
  • Implications éthiques et sociales : à mesure que les robots humanoïdes s'intègrent dans la société, des considérations éthiques et des implications sociales se font jour. Les questions de la vie privée, de l'autonomie et de l'impact sur l'emploi doivent être abordées avec prudence.
  • Coût et accessibilité : le coût de développement des robots humanoïdes reste élevé, ce qui en limite l'accessibilité. Trouver un équilibre entre l'accessibilité financière et les capacités avancées est un défi pour assurer une adoption et une application plus larges.

Source : vidéos (dans le texte)

Et vous ?

Quel impact pensez-vous que les robots humanoïdes auront sur le marché du travail ?
Comment la technologie open-source peut-elle transformer notre approche de la robotique et de l’innovation ?
Quels sont les défis éthiques associés au développement de robots qui ressemblent et agissent comme des humains ?
En quoi la disponibilité de composants spécialisés pourrait-elle changer la façon dont nous interagissons avec la technologie au quotidien ?
Quelles mesures devraient être prises pour garantir que le développement des robots humanoïdes bénéficie à la société dans son ensemble ?
Comment envisagez-vous l’intégration des robots humanoïdes dans votre vie personnelle ou professionnelle ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !