IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une étude indique que les véhicules autonomes sont plus sûrs, sauf à l'aube, au crépuscule ou dans les virages,
Le risque d'accident est cinq fois plus élevé que celui des humains en cas de faible luminosité

Le , par Mathis Lucas

1PARTAGES

14  0 
Une étude publiée par des chercheurs de l'université de Floride centrale conclut que la conduite autonome est généralement plus sûre que la conduite humaine dans des conditions normales. Cependant, l'étude révèle également que les véhicules autonomes sont plus susceptibles d'avoir des accidents dans certaines situations. Les risques d'accident sont très élevés dans les virages ou en cas de faible luminosité, notamment à l'aube et au crépuscule. En outre, l'équipe ajoute que la base de données sur les accidents des véhicules autonomes est encore petite et limitée, ce qui signifie que leurs performances en matière de sécurité sont à considérer avec précaution.

L'équipe de recherche explique avoir analysé les données d'accidents de 2 100 véhicules autonomes et de 35 113 véhicules conduits par des humains en Californie entre 2016 et 2022, où les voitures autonomes sont courantes sur les routes. La recherche a révélé que les véhicules autonomes ou à conduite autonome présentent des taux d'accidents inférieurs à ceux des humains dans les zones de travaux, les événements de circulation et "les mouvements préalables à l'accident", comme le ralentissement et la poursuite de la route en ligne droite. Le rapport de l'étude a été publié dans la revue scientifique Nature.


Les chercheurs ont utilisé une méthode d'appariement statistique pour trouver des paires d'accidents survenus dans des circonstances similaires, avec des facteurs partagés tels que l'état de la route, les conditions météorologiques, l'heure de la journée et le fait que l'incident ait eu lieu à une intersection ou sur une route droite. L'équipe a concentré son analyse d'appariement sur 548 accidents de véhicules autonomes signalés en Californie, sauf les véhicules moins automatisés ne disposant que de systèmes d'aide à la conduite. L'étude suggère que "les véhicules autonomes sont généralement meilleurs dans la plupart des scénarios".

Cependant, l'étude révèle également que les véhicules autonomes semblent plus sujets aux accidents dans des situations spécifiques. Dans des conditions de faible luminosité, à l'aube ou au crépuscule, les véhicules autonomes sont cinq fois plus susceptibles d'avoir un accident que les véhicules conduits par des humains. Le taux d'accident est presque deux fois plus élevé que celui des conducteurs humains lorsque les véhicules autonomes prenaient des virages. Il y a eu un certain nombre d'accidents très médiatisés de voitures autonomes, poussant parfois les riverains à vandaliser, voire incendier, ces véhicules dits "autonomes".

En février dernier, une foule a vandalisé une voiture autonome Waymo et y a mis le feu à San Francisco. Le véhicule autonome de Waymo s'était faufilé dans les rues de Chinatown alors que les habitants célébraient le jour du Nouvel An chinois. Les fêtards ont attaqué le véhicule, l'ont vandalisé, ont brisé les vitres et y ont finalement mis le feu. Et pas plus tard que la semaine dernière, une voiture en mode autonome a percuté une voiture de police en Californie alors que les agents intervenaient sur une collision mortelle. Ce type d'accident est survenu à plusieurs reprises ces dernières années, notamment avec les véhicules Tesla.

Les véhicules Tesla ont été impliqués dans près d'une vingtaine d'accidents avec les véhicules d'urgence. Selon les auteurs de l'étude, Mohamed Abdel-Aty et Shengxuan Ding, l'un des obstacles à leur étude est que la base de données sur les accidents des véhicules autonomes est encore petite et limitée. Ils affirment qu'il est nécessaire d'améliorer les rapports sur les accidents des véhicules autonomes, une mise en garde importante reprise par des experts indépendants. Cette remarque suggère que la conclusion selon laquelle les véhicules autonomes sont plus sûrs que conducteurs humains est à prendre avec des pincettes.

Selon Eric Teoh, de l'Insurance Institute for Highway Safety, en Virginie, certains accidents impliquant les véhicules autonomes ne sont pas signalés à la police s'il ne s'agit que d'accrochages mineurs, et toute comparaison entre les accidents de véhicules autonomes et les accidents de conducteurs humains doit donc tenir compte de ce facteur. L'étude qu'il a menée en 2017 sur les premiers essais de Google en matière de voitures autonomes a révélé que seuls trois accidents spécifiques sur dix avaient été signalés à la police. Tesla a été accusé en 2023 d'avoir tenté de supprimer les données sur les accidents impliquant l'Autopilot.


Missy Cummings, professeure à l'université George Mason en Virginie, a déclaré : « je pense qu'il s'agit d'une étape intéressante, mais extrêmement préliminaire pour mesurer la sécurité des véhicules autonomes ». Selon elle, le nombre d'accidents impliquant des voitures autonomes est si faible qu'il n'est pas possible de tirer des conclusions générales sur les performances de ces technologies en matière de sécurité, et elle met en garde contre les rapports biaisés des entreprises de véhicules autonomes. Cummings affirme que les entreprises de véhicules autonomes trafiquent même parfois les vidéos liées aux accidents.

Elle a déclaré que lorsqu'elle travaillait à la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), les vidéos des incidents ne correspondaient pas toujours aux récits des entreprises, qui avaient tendance à dépeindre les conducteurs humains comme étant les fautifs. « Lorsque j'ai vu des vidéos réelles, l'histoire était très différente », explique-t-elle. En outre, les régulateurs semblent très peu stricts sur la question. « La Californie et la NHTSA n'exigent pas de rapports de données complets pour les essais et le déploiement des véhicules autonomes », explique Junfeng Zhao de l'Université d'État de l'Arizona.

Il a ajouté : « les véhicules autonomes, en particulier les robotaxis, opèrent souvent dans des zones et des environnements particuliers, ce qui rend difficile la généralisation des résultats ». Cette recherche intervient dans un contexte d'intérêt croissant pour les voitures autonomes, le Royaume-Uni ayant adopté en mai une nouvelle loi les autorisant à circuler sur les routes d'ici à 2026. Cette loi vise à créer des emplois et à améliorer la sécurité routière en réduisant l'erreur humaine. Selon une étude du ministère britannique des Transports, l'erreur humaine est responsable d'environ 88 % des collisions sur les routes.

Dans une étude britannique distincte, l'Institute of Mechanical Engineers a constaté que sept personnes sur dix ne seraient pas à l'aise pour voyager dans un véhicule autonome sans contrôle humain. Les inquiétudes concernant la manière dont la voiture réagirait en cas d'accident figurent parmi les principales préoccupations, 29 % des personnes interrogées ayant exprimé leur inquiétude à ce sujet.

Source : rapport de l'étude

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la conclusion principale de l'étude ? Reflète-t-elle la réalité ?
Pensez-vous que les véhicules dits "autonomes" sont plus sûrs que les conducteurs humains ?
Pourquoi les véhicules autonomes présentent-ils un risque aussi élevé d'accident dans les scénarios susmentionnés ?
Les véhicules autonomes actuels sont-ils sûrs pour les routes ? Doivent-ils être autorisés à circuler aux côtés des conducteurs humains ?

Voir aussi

Est-il temps d'admettre que les voitures autonomes ne sont pas prêtes d'arriver ? Au regard des dernières avancées, l'on serait tenté de dire que peu de gens croient encore à ce projet

Tesla aurait demandé aux responsables de la sécurité routière d'expurger les informations concernant l'utilisation de son logiciels d'aide à la conduite, lors d'accidents

Voiture autonome : l'utilisation des robots taxis se développe rapidement à l'échelle mondiale, 45 villes dans le monde en sont équipées ou les testent avant leur lancement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/06/2024 à 11:01
En conclusion :

Les véhicules autonomes sont plus sûrs en ligne droite, avec une bonne visibilité, sur une chaussé sèche et avec une bonne adhérence !

Pour tout le reste, l'humain reste encore le conducteur le plus fiable...

C'est digne d'un trollidi !!!
8  0 
Avatar de _toma_
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/06/2024 à 2:59
La vidéo de démo est rigolote. Même si elle est sans doute un peu orientée.

Sinon, pour les voitures comme pour l'IA, je ne comprends pas le virage technologique qu'on est en train de prendre.
On est en train d'essayer de tordre des outils pour leur donner une nouvelle fonctionnalité. Bah non, on visse pas des écrous avec un marteau et on enfonce pas des pointes avec une clef à molette. Enfin si, on peut le faire mais en plus de pas être pratique, c'est complètement con.
Un véhicule qui suit un itinéraire prédéfini roule sur des rails : c'est un train, un métro ou un tramway mais pas une voiture. La preuve, ça marche pas.
Un ordinateur n'est pas fait pour réfléchir, il est fait pour additionner des bits. La preuve, il faut des quantités d'énergies colossales pour donner l'illusion qu'il réfléchit. Et ça marche pas.
4  0 
Avatar de spyserver
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/06/2024 à 11:38
Mdr c'est une blague ?
2  0 
Avatar de Daïmanu
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 21/06/2024 à 11:40
Mais au final c'est comme un humain non ? Quand le soleil à l'horizon nous éblouit.

Après les statistiques ne sont peut-être pas comparable.
2  0 
Avatar de bmayesky
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 23/06/2024 à 21:39
Le titre suffit à comprendre que vous ne devez pas vous fier à l'IA pour aller au boulot (c'est proche de l'aube), rentrer du boulot (au crépuscule) et prendre des virages (!!!). Bref, ne l'utilisez pas dans la vraie vie: c'est plus dangereux.

J'adore les pincettes et les formules alambiquées pour le dire. Et en plus ils affichent que nous ne connaissons pas la majorité des accidents. Bienvenue dans la vraie vie ... Tout va très bien Mme la marquise ...
2  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/06/2024 à 17:51
Citation Envoyé par smobydick Voir le message
[...]
- Moins de danger sur la route.
Quelle bonne blague.
2  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/06/2024 à 17:55
Citation Envoyé par _toma_ Voir le message
La vidéo de démo est rigolote. Même si elle est sans doute un peu orientée.

Sinon, pour les voitures comme pour l'IA, je ne comprends pas le virage technologique qu'on est en train de prendre.
On est en train d'essayer de tordre des outils pour leur donner une nouvelle fonctionnalité. Bah non, on visse pas des écrous avec un marteau et on enfonce pas des pointes avec une clef à molette. Enfin si, on peut le faire mais en plus de pas être pratique, c'est complètement con.
Un véhicule qui suit un itinéraire prédéfini roule sur des rails : c'est un train, un métro ou un tramway mais pas une voiture. La preuve, ça marche pas.
Un ordinateur n'est pas fait pour réfléchir, il est fait pour additionner des bits. La preuve, il faut des quantités d'énergies colossales pour donner l'illusion qu'il réfléchit. Et ça marche pas.
L'argent. On a juste des boites gigantesques qui ne touchaient qu'à l'informatique jusqu'à présent, et qui essayent de créer un besoin pour en mettre encore plus partout, avec tout les avantages que ça représente pour eux, comme la vente de services plutôt que de produits (services clouds et abonnements partout, par exemple), le siphonnage de données (y compris revente), l'obsolescence programmée, la réduction des coûts, etc.
2  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 28/06/2024 à 0:54
Citation Envoyé par smobydick Voir le message
An 85% reduction or 6.8 times lower crash rate involving any injury, from minor to severe and fatal cases (0.41 incidence per million miles for the Waymo Driver vs 2.78 for the human benchmark)

A 57% reduction or 2.3 times lower police-reported crash rate (2.1 incidence per million miles for the Waymo Driver vs. 4.85 for the human benchmark)

7.1 million miles, 3 minor injuries: Waymo’s safety data looks good
Waymo says its cars cause injuries six times less often than human drivers.

https://arstechnica.com/cars/2023/12...re-data-shows/

Où sont tes stats qui prouvent le contraire qu'on rigole ?
Des stats comme ça, je t'en crées de mon chapeau quand on veut.

Là, tu sors des stats de Waymo pour des voitures... Waymo!

Et puis au passage, il ne faut pas t'arrêter à la première page de ton article; tu en as une deuxième, qui se termine par ça:
Seven million driverless miles of real-world driving gives us some information about the safety of Waymo vehicles. But it’s not enough to answer the most important safety question: whether Waymo’s technology makes fatal crashes less likely.

This is a hard question to answer because fatal crashes only occur on the road about once every 100 million miles. This means that we’re going to need to test driverless vehicles for hundreds of millions—if not billions—of miles before we can be sure whether they cause fewer fatal crashes than human drivers.

You might think you could extrapolate from statistics about non-fatal crashes—and so far, those numbers look pretty good for Waymo. But Zuby told me that it’s not that simple.

“When you look at reports of fatal crashes, a lot of them are just completely bizarre,” Zuby told me. Moreover, he said, AVs may have dramatically different failure modes than human drivers. Waymo’s technology helps eliminate situations like drunk driving that are responsible for a lot of fatal crashes. But the technology might have other failure modes that its designers haven't anticipated.

So that leaves us in a somewhat uncomfortable place: All the data so far suggests that Waymo vehicles are making roads in San Francisco and Phoenix at least a little bit safer. And Waymo's case gets stronger with every million miles it completes. But it’s going to be another couple of years—if not longer—before we can be confident about whether Waymo vehicles are helping to reduce the risk of fatal crashes.
On peut aussi demander à Microsoft des stats sur les avantages de ses produits, à Amazon des stats sur les avantages de ses produits, à OpenAI des stats sur les avantages de ses produits... Il faudrait qu'ils soient bien stupides pour fournir des stats à leur désavantage

Sinon, je suis certain que Monsanto/Bayer a aussi de belles statistiques sur la santé des gens qui ne consomment que leurs OGM.

Regarde le nombre de logiciels qui ne sont pas boggués, autour de toi, pour comprendre qu'il y a un vrai problème dans l'industrie informatique en général.

Ça, c'était ce que disait Lucky Strike sur ses produits en 1920, sur les bénéfices de ses cigarettes pour la santé par rapport aux autres marques.

Ça, c'était une tentative de Waymo d'utiliser des influenceurs pour faire de la pub sur la sécurité de ses voitures autonomes, mais sans dire que c'était une vidéo sponsorisée. La partie sur les youtubers commence autour de 8:11 minutes.
2  0 
Avatar de Artemus24
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/06/2024 à 12:38
Il est fort possible dans un environnement aussi dense que les villes, que la voiture robotexi ne soit pas du tout adaptée. Il y a trop d'imprévisibilités pour rendre ce genre de transport sûr à 100%. Le mieux est encore de développer des Tramways ou le métro qui ont déjà fait leur preuve. De plus, cela ne va pas résoudre la saturation du trafic urbain en ayant de plus en plus de robotaxi dans les rues. L'idéal serait des tapis roulant sur de grande distance comme celui à Montparnasse.
1  0 
Avatar de Eric80
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/06/2024 à 9:08
Citation Envoyé par bmayesky Voir le message
Le titre suffit à comprendre que vous ne devez pas vous fier à l'IA pour aller au boulot (c'est proche de l'aube), rentrer du boulot (au crépuscule) et prendre des virages (!!!). Bref, ne l'utilisez pas dans la vraie vie: c'est plus dangereux.

J'adore les pincettes et les formules alambiquées pour le dire. Et en plus ils affichent que nous ne connaissons pas la majorité des accidents. Bienvenue dans la vraie vie ... Tout va très bien Mme la marquise ...
bon résumé sarcastique, mais merci d éditer ton msg pour remplacer IA par "véhicule autonome".
C est pour l instant pas du tout la même chose: les véhicules autonomes sont une série d algo prédéfinis et à priori déterministes sur la voiture, ce n est PAS de l'IA.
L IA est est souvent NON déterministe, cad une même suite d événements peut engendrer des comportements différents avec l IA. On peut espérer que cela ne viendra JAMAIS sur les voitures, car toute erreur serait très complexe à corriger.
1  0