IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla va arrêter de laisser les conducteurs jouer à des jeux dans les voitures en mouvement
Via une mise à jour logicielle de désactivation du système de divertissement intégré à plusieurs modèles

Le , par Patrick Ruiz

89PARTAGES

5  0 
Tesla accepte de modifier le logiciel de ses voitures afin d'empêcher les conducteurs et les passagers de jouer à des jeux vidéo sur les écrans du tableau de bord lorsque le véhicule est en mouvement. La manœuvre intervient après l'ouverture par la National Highway Traffic Safety Administration d'une enquête officielle sur la fonctionnalité connue sous le nom de Passenger Play.

« Suite à l'ouverture d'une évaluation préliminaire de la fonctionnalité Passenger Play, Tesla a informé l'agence qu'elle procéderait à la modification de la fonctionnalité. Dans une nouvelle mise à jour logicielle, Passenger Play sera désormais verrouillé et inutilisable lorsque le véhicule est en mouvement », a déclaré la NHTSA.


Depuis plusieurs années, Tesla ajoute des jeux vidéo à ses voitures. La plupart ne peuvent être utilisés que lorsque la voiture est garée. La société a procédé à une mise à jour à distance du logiciel de ses voitures afin de rendre disponibles trois jeux qui peuvent être joués sur les grands écrans tactiles montés au centre des Tesla. La fonctionnalité Passenger Play est disponible depuis 2020 dans les Tesla Model 3, S, X et Y.


L'agence fédérale examine d'autres problèmes de sécurité potentiels liés aux véhicules Tesla. En août, elle a ouvert une enquête formelle sur le système Autopilot après que des voitures s'appuyant sur ce dernier ont percuté des camions de pompiers, des voitures de police et d'autres véhicules d'urgence en stationnement à au moins 11 reprises. Du côté de la France, la compagnie G7 vient de suspendre l’utilisation de ses véhicules Tesla Model 3 comme taxis suite à un accident mortel à Paris. Le taxi a percuté deux piétons, puis un conteneur à verre qui a été projeté en l'air et a explosé au sol. Le taxi a ensuite percuté un feu de signalisation, lui aussi projeté en l'air. Le véhicule a terminé sa course dans une camionnette en circulation au milieu du carrefour. Les dégâts sont survenus à la suite de la perte de contrôle du véhicule par le chauffeur dans le 13e arrondissement de Paris. Le conducteur a pointé du doigt un problème technique au sein de la voiture.

En outre, l'agence examine plus de deux douzaines d'autres accidents impliquant des Tesla fonctionnant avec Autopilot. L'agence a déclaré que huit de ces accidents ont entraîné un total de 10 décès depuis le premier survenu en 2016.

Le problème de fond avec lesdits véhicules vient de la publicité autour qui s’appuie sur le terme « Autopilot. » C’est d’avis des autorités américaines de la publicité mensongère susceptible d’amener les conducteurs à surestimer les capacités réelles des Tesla. En Europe, un tribunal allemand est allé jusqu'à procéder à l'interdiction des déclarations publicitaires de Tesla relatives à la conduite autonome.

Source : NHTSA, Reuters, NYT

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

L'Autopilot d'une Tesla Model 3, impliquée dans un accident, était activé lorsque le véhicule s'est écrasé contre un camion, indique le NTSB
Une Tesla Model 3 heurte un camion renversé en raison d'une défaillance apparente de l'« Autopilot », le système n'ayant pas pu détecter l'obstacle qui couvrait deux voies d'autoroute
Elon Musk annonce une augmentation du prix de l'option « conduite entièrement autonome » des voitures de Tesla, la fonctionnalité coûtera 1000 dollars supplémentaires dans quelques mois
Le nom de système "Autopilot" peut conduire les conducteurs à surestimer les capacités réelles des Tesla, selon une enquête

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !