IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une personne décède après qu'un robotaxi Cruise a fait obstruction à une ambulance, d'après les pompiers de San Francisco :
Le véhicule entièrement autonome va-t-il demeurer une utopie ?

Le , par Patrick Ruiz

7PARTAGES

7  0 
Le Département des pompiers de San Francisco déclare dans une récente sortie que des véhicules Cruise dits « autonomes » ont entravé des efforts de sauvetage et qu’une personne en est décédée. Après le rapport selon lequel un robotaxi Cruise a pris du béton pour une route normale et s’est enlisé dans la matière ou encore des plaintes des populations d’après lesquelles ces robotaxis ne sont pas fiables et bloquent parfois des routes, il sera difficile d’accorder du crédit à la sortie des responsables de Cruise destinée à contredire les pompiers de San Francisco. Grosso modo, le tableau ravive la question de savoir si le véhicule entièrement autonome va demeurer une utopie.

Deux robotaxis Cruise ont bloqué une ambulance transportant un patient gravement blessé qui est ensuite décédé à l'hôpital, selon un rapport des pompiers de San Francisco.

Le 14 août, deux véhicules autonomes Cruise étaient stationnés sur les deux voies de droite d'une rue à quatre voies et à sens unique dans le quartier de SoMa, où la victime a été trouvée, selon le rapport du département. Il précise qu'un véhicule de police se trouvant sur une autre voie a dû être déplacé pour que l'ambulance puisse partir.

Les véhicules Cruise ont retardé le transport et les soins médicaux, selon le rapport. Le patient, qui avait été heurté par une voiture, a été déclaré mort 20 à 30 minutes après son arrivée à l'hôpital général Zuckerberg de San Francisco, situé à environ 3 kilomètres du lieu de l'accident.


« Le premier véhicule quitte rapidement la zone une fois que le feu de signalisation passe au vert et l'autre s'arrête sur la voie pour céder le passage aux premiers intervenants qui dirigent la circulation. Pendant toute la durée de l'arrêt du véhicule autonome, la circulation n'est pas bloquée et reste fluide à droite de ce dernier. L'ambulance qui se trouvait derrière notre véhicule avait la voie libre pour le doubler alors que les autres véhicules, y compris l'ambulance, s'apprêtaient à le faire. Dès que la victime a été chargée dans l'ambulance, cette dernière a quitté les lieux immédiatement et n'a jamais été empêchée de le faire par notre véhicule », publie Cruise en réponse aux allégations du Département des pompiers de San Francisco.

Une sortie qui fait pourtant suite à des plaintes du chef des pompiers de San Francisco : « Ces engins s’arrêtent souvent devant nos bases et empêchent nos équipes de se rendre sur le terrain pour des interventions. Ils ont constitué des obstacles de diverses manières pour nos équipes et même pour des ambulances. Les robotaxis ne sont pas encore prêts à partager les routes avec les humains. »


Cruise n’est pas sur un îlot isolé : d’autres constructeurs comme Tesla sont tout autant sous le feu des projecteurs

Le terme Autopilot seul est source de controverses, car susceptible d’induire des clients en erreur quant aux capacités réelles du système de conduite proposé par Tesla d’Elon Musk. L’entreprise laisse par exemple la possibilité aux conducteurs de jouer à des jeux vidéo tout en conduisant et renforce ainsi l’image du véhicule autonome qu’il vend à ses clients. C’est d’avis des autorités américaines de la publicité mensongère susceptible d’amener les conducteurs à surestimer les capacités réelles des Tesla. En effet, la réalité sur le terrain est que les Tesla ne répondent pas à la définition de véhicule autonome de la décision des régulateurs britanniques : « un tel véhicule [autonome] doit être capable d'effectuer tout seul l'ensemble des tâches de conduite dynamique (autonome). Cela comprend non seulement la direction et le freinage, mais aussi la détection et la réponse aux objets et aux événements. Le véhicule doit être capable de surveiller l'environnement de conduite et de réagir aux autres usagers de la route ainsi qu'aux événements. »

La naissance de ce qui serait le premier bébé Tesla illustre à souhait que ce ne sont pas encore des véhicules autonomes, mais des systèmes d’aide à la conduite. La poche des eaux de Yiran Sherry s'est rompue alors que la famille était coincée dans les embouteillages. Les contractions augmentant rapidement et la circulation étant à peine fluide, le couple a réalisé qu'il n'arriverait pas à temps. Keating Sherry (son conjoint) a mis le véhicule en « pilotage automatique » après avoir réglé le système de navigation vers l'hôpital, situé à 20 minutes de là. Il a néanmoins dû garder la main sur le volant afin que le véhicule les mène jusqu’à la formation hospitalière pendant qu’il s’occupait de sa femme.

Le journaliste de CNN, Matt McFarland, l’a passé au test au terme du mois de novembre de l’année en cours. Voici une partie de son expérience :

« Lorsqu'une douzaine de petits enfants sont passés devant notre Tesla en mode "Full Self-Driving", j'avais de bonnes raisons d'être nerveux.

J'avais passé ma matinée sur la banquette arrière du Model 3 à utiliser le mode "Full Self-Driving", le système qui, selon Tesla, changera le monde en permettant de disposer de véhicules autonomes sûrs et fiables. Le logiciel a failli pousser la voiture à s'écraser sur un chantier de construction, a essayé de foncer sur un camion à l'arrêt et tenter de conduire du mauvais côté de la route. Les conducteurs en colère klaxonnaient alors que le système hésitait, parfois en plein milieu d'une intersection. (Nous avions un conducteur humain attentif au volant pendant tous nos tests, pour prendre le contrôle total en cas de besoin.)

Le "Full Self-Driving" du Model 3 a nécessité de nombreuses interventions humaines pour nous protéger ainsi que tous les autres sur la route. Parfois, cela signifiait appuyer sur le frein pour désactiver le logiciel, afin qu'il n'essaie pas de contourner une voiture devant nous. D'autres fois, nous avons rapidement secoué le volant pour éviter un accident. (Tesla dit aux conducteurs de porter une attention constante à la route et d'être prêts à agir immédiatement.)

J'espérais que la voiture ne ferait plus d'erreurs stupides. Après ce qui a semblé être une éternité, les enfants ont fini de traverser. J'ai expiré.
Nous pouvions enfin progresser sans encombre. La voiture a semblé trop hésitante au début, mais j'ai ensuite remarqué un cycliste venant de notre gauche. Nous avons attendu.

Une fois que le cycliste a traversé l'intersection, la voiture s'est arrêtée et a fait un virage en douceur.

Au cours de l'année écoulée, j'ai regardé plus d'une centaine de vidéos de propriétaires de Tesla utilisant la technologie "Full Self-Driving", et j'ai parlé à beaucoup d'entre eux de leurs expériences.

Le mode "Full Self-Driving" est une fonction d'aide à la conduite de 10 000 $ proposée par Tesla. Alors que toutes les nouvelles Tesla sont capables d'utiliser le logiciel de "Full Self-Driving", les acheteurs doivent opter pour l'ajout coûteux s'ils souhaitent accéder à la fonctionnalité. Le logiciel est toujours en version bêta et n'est actuellement disponible que pour un groupe restreint de propriétaires de Tesla, bien que le PDG Elon Musk ait affirmé qu'un déploiement plus large est imminent. Musk promet que ce mode sera totalement capable d'amener une voiture à sa destination dans un proche avenir.

Mais ce n'est pas le cas, loin de là.

Les propriétaires de Tesla ont décrit la technologie comme impressionnante, mais aussi imparfaite. Un instant, il roule parfaitement, l'instant suivant, il manque de percuter quelqu'un ou quelque chose.

Jason Tallman, un propriétaire de Tesla qui documente ses voyages en FSD sur YouTube, m'a proposé de me le faire vivre.

Nous avons demandé à Jason de nous rencontrer sur Flatbush Avenue à Brooklyn. C'est une artère urbaine qui achemine des milliers de voitures, camions, cyclistes et piétons vers Manhattan. Même pour les conducteurs humains expérimentés, cela peut être un défi(...)

FSD fait parfois des virages saccadés. La roue commence à tourner, puis revient en arrière, avant de tourner à nouveau dans la direction prévue. Il y a aussi le freinage, qui peut sembler aléatoire. À un moment donné, une voiture s'est rapprochée de l'arrière et nous a stoppés suite à un freinage qui m'a surpris. Se faire klaxonner était courant. Je n'ai jamais vraiment eu l'impression de savoir ce que FSD ferait ensuite. Demander à un mode FSD de naviguer à Brooklyn, c'était comme demander à un élève conducteur de passer un examen routier pour lequel il n'était pas encore prêt.

Ce que FSD pouvait bien faire était impressionnant, mais l'expérience a finalement été déroutante. Je ne peux pas imaginer utiliser régulièrement ce mode dans une ville. J'ai remarqué que j'étais réticent à regarder le tableau de bord de la Model 3, par exemple pour vérifier notre vitesse, car je ne voulais pas quitter la route des yeux ».


Le tableau relance la question de savoir quand les équipes de recherche atteindront le stade de véhicules entièrement autonomes

Les startups de véhicules autonomes ont levé des dizaines de milliards de dollars sur la base des promesses de développer des voitures véritablement autonomes. Néanmoins, les dirigeants et les experts de l'industrie affirment que des superviseurs humains à distance pourraient être nécessaires en permanence pour aider les conducteurs en difficulté sur de nombreuses années encore. Dans une interview sur YouTube, Musk a déclaré que le développement de voitures autonomes était « de loin plus difficile que je ne le pensais au départ ». C’est une sortie qui rejoint celle du PDG de Cruise selon laquelle l’on n’obtiendra pas de véhicules entièrement autonomes même dans des décennies. »

Tesla, Waymo, Cruise, Honda, etc. ont tous promis que 2020 ne passerait pas sans l’atteinte du stade de véhicule autonome de niveau 5. Le fait est que c’est plus difficile que ne l’ont initialement pensé les constructeurs automobiles. Elon Musk résume l’étendue du problème en une phrase : « Pour résoudre le problème de la conduite autonome, il faut en premier résoudre celui de la mise à contribution de l'intelligence artificielle dans le monde réel. »




Et vous ?

Que pensez-vous des avancées en matière de mise sur pied de véhicules autonomes ?
Partagez-vous les avis selon lesquels « on n’obtiendra pas de véhicules véritablement autonomes à 100 %, même dans des décennies ? »

Voir aussi :

L'Autopilote des Tesla plus sûr que la conduite manuelle, d'après une enquête commandée par une société d'assurances
Autopilot : la dernière mise à jour de Tesla oblige à garder les mains sur le volant, par un renforcement du harcèlement des conducteurs
Un hacker lance FreedomEV, un projet open source qui apporte de nouvelles fonctionnalités aux voitures Tesla, dont un mode de confidentialité
La Model 3 de Tesla peut désormais rouler sur les routes européennes, elle obtient le feu vert de la part des autorités de l'UE

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/10/2023 à 16:11
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Comme c'est un logiciel il n'y a qu'à corriger les bugs 1 par 1 à chaque fois qu'ils se présentent.
Un scénario a été réalisé, le résultat n'est pas celui attendu, on met à jour le logiciel et voilà.
Yes dès qu'on tue quelqu'un on s'assurre de ne pas reproduire le scénario,
le lendemain on se rends compte qu'un paramètre et ce qui semble pareil est très différent et on retue une autre personne dans la même situation, mais ne vous inquiétez par on a couvert, les hommes et les femmes
Puis un enfant,
puis une personne en fauteuil roulant
puis
Mais, à l'origine, pourquoi on essaye faire cette foutue voiture qui doit buter tout le monde pour qu'elle ne le fasse plus?
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Avec les bons capteurs et le bon logiciel, je pense qu'il est possible qu'un jour les véhicules autonome deviennent beaucoup moins dangereux que les voitures pilotés par des humains.
Parce qu'un logiciel ça ne se déconcentre pas, ça ne se fatigue pas, ça ne s'énerve pas, ça ne s'intoxique pas, ça peut être plus précis et plus rapide qu'un humain.
Citation Envoyé par dans l'article
le temps de réponse de l’humain dans des situations de ce type est meilleur que celui des véhicules dits autonomes
Je travaille dans l'industrie est c'est marrant parce que,
certes le logiciel ne se déconcentre pas mais si lui dit pas mais il n'est concentré que sur ce qu'il ou on lui a définit comme digne d'interet. Tout ce qui est sous controle est controlé mais la machine qui brule a coté est ignorée
certes le logiciel ne se fatigue pas mais si lui dit pas qu'il doit surveiller l'usure phyisique du système il finit par produire des pièces non conformes
un logiciel ne s'intoxique pas? Que sont les virus et les hallucinations d'IA si ce n'est des intoxicaitons numériques?
les opérateurs le plus pret de mon bureau sont des gens bien mieux payés que moi parce qu'ils mettent à mal toutes les machines qui essayent de les concurrencer, les dernières datent d'il y a deux ans, l'anecdote est drole parce qu'ils ont fahi lancer une grève parce qu'on les mettait en conccurence avec des machines jusqu'à ce qu'ils voient les résultats. Non seulement ils sont plus précis que les machines mais ils détectent à l'oeil nu les non conformités bien plus vites qu'une machine de mesure tridim. (oui je critique les cherry picking dans un autre sujet mais il semblerait que pour certaines taches manuelles l'expérience de l'homme dépasse largement les performance des machines - à cout equivalent je suppose)
4  1 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/10/2023 à 11:40
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Avec les bons capteurs et le bon logiciel, je pense qu'il est possible qu'un jour les véhicules autonomes deviennent beaucoup moins dangereux que les voitures pilotées par des humains.
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Parce qu'un logiciel ça ne se déconcentre pas, ça ne se fatigue pas, ça ne s'énerve pas, ça ne s'intoxique pas, ça peut être plus précis et plus rapide qu'un humain.
Dans tes rêves...
Quand on voit à quel point la gestion des disques dans une machine Linux équipée de systemd c'est la m...de, ce n'est pas demain la veille qu'on aura des logiciels au top !
Si je démarre une machine virtuelle dès que le host est up n' running, je n'ai pas le même comportement de la MV que si j'avais attendu 10 minutes que (cette cochonnerie de) systemd réveille tout.
Vous imaginez une bagnole qui aurait un comportement différent selon qu'elle sort du garage ou qu'elle a déjà avalé 20 bornes (ou 10. Ou 30. Ou ...) ? Au secours !
3  1 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/10/2023 à 9:37
Citation Envoyé par jorgerui Voir le message
Si tout les conducteurs seraient autonome il n'y aurait pu d'accident.
Lecture...
2  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/09/2023 à 8:29
Citation Envoyé par Eric80 Voir le message
Le vrai défi cognitif pour les humains est d'accepter (ou pas) un shift / déplacement du type d accidents: moins d accidents (en théorie) de manière globale, mais ici ou là des accidents très 'bizarre' et 'incompréhensible' qu'un humain n aurait pas causé.
Pour être honnete c'est un défi cognitif que je ne suis pas forcément prêt à faire, auant je ne comprends pas les gens qui se révoltent pour la voiture qui a fini dans du béton frais autant je ne peux pas comprendre qu'on accepte qu'une voiture autonome rentre dans un camion, un avion, se dirige vers un train ou accélère en direction de piétons.
Il existe aussi un ensemble de situations où ces voitures ne savent pas agir de façon opportune, et pour celles d'urgences les voitures devraient obéir "aveuglément" aux policiers, pompiers, ambulanciers etc.
Ce n'est probablement qu'une question de temps.

Mais pour moi ça ne sera jamais aux chauffeurs, cyclistes, piétons de s'adapter à ces voitures mais bien l'inverse (oui je sais ma naïveté sur le sujet)
1  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/11/2023 à 10:32
Citation Envoyé par Jade Emy Voir le message
Cruise de General Motors rappelle 950 voitures sans conducteur après qu'un piéton a été traîné dans un accident, afin de corriger leur programmation.
Ils n'ont qu'à embaucher plus d'opérateurs pour les piloter. Oh wait...
1  0 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/05/2024 à 13:37
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Les voitures autonomes peuvent-ils être plus sûres que celles avec des conducteurs humains ?
Selon vous, les voitures autonomes peuvent-elles réduire le nombre d’accidents de la route de manière significative ?
Bien sur que non puisque dans ce contexte la voiture autonome n'existe pas et n'existera jamais.
Si on demande à une intelligence autonome de garantir la sécurité du conducteur et/ou des autres usagers de la route cette intelligence trouvera vite le principe du E = 1/2mv² et stoppera le véhicule aussitôt.
Dés l'instant où on impose au véhicule de rouler on impose au véhicule de prendre des risques qui sont strictement les même que ceux pris par le conducteur humain.

La seule chose que ça change c'est la responsabilité, le comportement du véhicule devenant le choix et l'arbitrage du fabricant
1  0 
Avatar de Eric80
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/09/2023 à 11:51
les accidents des véhicules autonomes sont tjs perturbant car très différents de ceux crées par des humains au volant.

Le vrai défi cognitif pour les humains est d'accepter (ou pas) un shift / déplacement du type d accidents: moins d accidents (en théorie) de manière globale, mais ici ou là des accidents très 'bizarre' et 'incompréhensible' qu'un humain n aurait pas causé.
1  1 
Avatar de Jules34
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/10/2023 à 9:46
Le goût sucré qu'a le "progrès" ne fera pas le poids face à l'amertume qu'aura l'humanité quand elle comprendra enfin que cette fuite en avant sans fin dans la reproduction et l'imitation par des machines de ce qu'un humain peut faire dans le monde réel vise uniquement à décarboner la nature du carbone humain

Ce qui me passionne le plus dans cette idéologie du progrès c'est qu'à chaque fois qu'on impose découvre une nouvelle manière de se passer des gens technologie ça crée plus de problème que ça n'en résous. Mais ça passionne les gens ! Comment on peut dire la tête haute que c'est génial de se passer de conducteur mais qu'en revanche il faudra des gens avec un casque de réalité virtuelle enfermés X/heure par jour dans un bureau miteux pour reprendre la main sur des véhicules que le système embarqué ne gérera plus ? A quel moment on peut considérer que cette évolution est souhaitable ?

C'est transposable sur TOUT : l'agriculture, ce que Musk et consorts font dans l'espace, l'industrie...

Je ne suis pas opposés au progrès, mais dans une société qui prétend protéger les gens, la première chose à faire serait de le faire vraiment, pas de créer les conditions d'un retour à la servitude envers la machine dans une société ultra commerciale à la marche ou crève.

C'est vendredi je suis fatigué.
1  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/10/2023 à 11:13
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
critiquer la technologie sur ce forum c'est déjà se mettre des bâtons dans les roues
Il me semble que la plupart des membres du forum ne sont pas convaincu par l'IA, les véhicules autonomes, les cryptomonnaies, etc.
Ce n'est pas ça parce que tu travailles dans la technologie que tu dois supporter toutes les nouvelles technologies (au contraire même ).

Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
donc parler de surpopulation
Ben en même personne ne peut se dire que ce n'est pas un problème.
Les ressources sont limitées, donc quand il y a trop d'individus c'est la merde.

Il faudrait être fou pour se dire "on va être 10 milliards d'humains, chacun aura sa maison, sa voiture électrique, son PC de bureau, son smartphone, ses panneaux solaires, etc".
Il n'y a pas assez de ressource pour tout le monde.

Bon à la limite ils peuvent se dire "il faut qu'on diminue notre niveau de vie afin de moins consommer de ressource".
Un monde sans véhicule personnel, mais avec des transports publics abordable.
Je ne sais pas si vous avez déjà vu le prix d'un billet de train, mais c'est hors de prix.
C'est scandaleux que ce soit aussi cher.
Je pense que le gouvernement le fait exprès pour justifier la privatisation, on va nous faire la promesse "quand il y aura de la concurrence les tickets seront plus abordable".
2  2 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/10/2023 à 15:57
Une vraie intelligence dont les fonctions sont :
1. Ne pas tuer/blesser physiquement des gens (on va écarter la pollution de l'équation)
2. Aller le plus vite possible d'un point A à un point B
n'aurais pas une vitesse maximale de 3km/h et elle ne se baserais probablement pas sur E= mv² mais sur l'obstacle le plus proche (d'où un humain pourrait sortir instantannément) et la distance de freinage du véhicule dans son environnement. Ce qui l'amènerait régulièrement à 3km/h ou à rouler à gauche mais les rues sans obstacles proches ne sont pas rares dans les grandes villes, surtout celles du nord de l'Amérique.

Mais une personne est aussi décédée parce que la voiture a freiné une ambulance qui transportait une personne en état critique.
0  0