IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un juge trouve des preuves que Tesla et Musk étaient au courant du défaut de l'Autopilot
Les déclarations de Musk auraient eu un effet significatif sur la croyance concernant les capacités du produit

Le , par Jade Emy

4PARTAGES

5  0 
Un juge de Floride a trouvé des "preuves raisonnables" que le directeur général de Tesla, Elon Musk, et d'autres responsables savaient que les véhicules du constructeur automobile avaient un système Autopilot défectueux, mais qu'ils ont quand même permis que les voitures soient conduites de manière dangereuse, selon un jugement.

Le juge Reid Scott, de la Cour de circuit du comté de Palm Beach, a statué la semaine dernière que le plaignant dans un procès concernant un accident mortel pouvait aller jusqu'au procès et déposer des demandes de dommages-intérêts punitifs contre Tesla pour faute intentionnelle et négligence grave. L'ordonnance n'a pas fait l'objet d'un rapport antérieur. Cette décision constitue un revers pour Tesla après que l'entreprise a remporté deux procès en responsabilité du fait des produits en Californie au début de l'année concernant le système d'aide à la conduite Autopilot.

Le procès en Floride est né d'un accident survenu en 2019 au nord de Miami, dans lequel la Model 3 du propriétaire Stephen Banner est passée sous la remorque d'un gros camion de 18 roues qui avait tourné sur la route, cisaillant le toit de la Tesla et tuant Banner. Le procès qui devait avoir lieu en octobre a été reporté et n'a pas été reprogrammé.

Bryant Walker Smith, professeur de droit à l'université de Caroline du Sud, a qualifié le résumé des preuves par le juge d'important parce qu'il suggère des "incohérences alarmantes" entre ce que Tesla savait en interne et ce qu'elle disait dans son marketing. "Cet avis ouvre la voie à un procès public dans lequel le juge semble enclin à admettre un grand nombre de témoignages et d'autres preuves qui pourraient être très gênantes pour Tesla et son PDG", a déclaré Smith. "Le résultat de ce procès pourrait être un verdict prévoyant des dommages-intérêts punitifs."


Le juge de Floride a trouvé des preuves que Tesla "s'est engagée dans une stratégie de marketing qui a présenté les produits comme étant autonomes" et que les déclarations publiques de Musk sur la technologie "ont eu un effet significatif sur la croyance concernant les capacités des produits". Le juge Scott a également estimé que la plaignante, l'épouse de Banner, devrait être en mesure de faire valoir auprès des jurés que les avertissements de Tesla figurant dans ses manuels et dans l'accord "clickwrap" étaient inadéquats.

Le juge a déclaré que l'accident est "sinistrement similaire" à un accident mortel de 2016 impliquant Joshua Brown, dans lequel le système Autopilot n'a pas détecté les camions qui se croisaient, ce qui a conduit les véhicules à passer sous un camion semi-remorque à grande vitesse. "Il serait raisonnable de conclure que le défendeur Tesla, par l'intermédiaire de son PDG et de ses ingénieurs, était parfaitement conscient du problème lié au fait que le système 'Autopilot' ne détectait pas le trafic transversal", a écrit le juge.

L'avocat de Banner, Lake "Trey" Lytal III, a déclaré qu'ils étaient "extrêmement fiers de ce résultat basé sur la preuve d'une conduite punitive".

Le juge a également cité une vidéo de 2016 montrant un véhicule Tesla conduisant sans intervention humaine comme un moyen de commercialiser l'Autopilot. Au début de la vidéo, un avertissement indique que la personne assise sur le siège du conducteur n'est là que pour des raisons juridiques. "La voiture se conduit toute seule", est-il précisé. Cette vidéo montre des scénarios "pas différents" de ceux rencontrés par Banner, a écrit le juge. "Il n'est pas indiqué dans cette vidéo qu'il s'agit d'une vidéo d'aspiration ou que cette technologie n'existe pas actuellement sur le marché", a-t-il écrit.

Source : Le juge Reid Scott, de la Cour de circuit du comté de Palm Beach

Et vous ?

Pensez-vous que les déclarations de ce juge soit crédible ou pertinente ?
Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Tesla se prépare à son premier procès impliquant un accident mortel lié à l'Autopilot, dans ce qui sera probablement un test majeur des affirmations d'Elon Musk au sujet de la technologie

17 morts, 736 accidents : le bilan alarmant d'Autopilot et Full Self-Driving de Tesla indique-t-il une course à l'innovation au mépris de la sécurité ? Les statistiques de la NHTSA inquiètent

Tesla remporte une affaire judiciaire sur Autopilot liée à un décès tragique, c'est la deuxième grande victoire d'Autopilot devant un jury en Californie cette année

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/12/2023 à 21:37
Que Tesla utilise l'argument de la liberté d'expression pour se défendre sur un dossier d'escroquerie dangereuse comme cela est sidérant mais ce n'est pas la première fois qu'ils nous montrent que les gens les intéressent bien peu.
5  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/12/2023 à 10:22
ça alors, les gens ne lisent pas la documentation? Quelle surprise! Et parmi ceux qui la lisent, peu en tiennent compte ?

Mais ça doit être une spécificité du monde automobile, je ne constate absolument pas ça au quotidien.
2  0 
Avatar de Axel Mattauch
Membre averti https://www.developpez.com
Le 14/02/2024 à 11:46
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Rappel c'est un bien grand mot , il vont juste pousser une màj sur les véhicule comme il le font en permanence.
...et remplacer un ancien bug par un nouveau.
C'est ce que font la plupart des mises à jour.
2  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 14/12/2023 à 9:26
Rappel c'est un bien grand mot , il vont juste pousser une màj sur les véhicule comme il le font en permanence.
1  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/02/2024 à 12:02
On nous a vendu un faux sentiment de sécurité
aux français aussi, bienvenue au club
1  0 
Avatar de domi65
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/02/2024 à 12:52
La NHTSA a dû se conformer à la loi sur la sécurité des véhicules, qui protège la confidentialité des entreprises.
Sommes-nous dans un mode orwellien ?

Une loi censée améliorer la sécurité des véhicules s'occupe en fait de protéger les intérêts des entreprises ?
1  1 
Avatar de unanonyme
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/02/2024 à 13:32
Non c'est le fonctionnement normal des USA, et de la privatisation en général.

Les entreprises financent les autorités qui les régulent,
ce sont les entreprises qui évaluent et rapportent sur la qualité
et la nocivité de leurs produits.

La NHTSA publie les données que les fabricants de voitures lui fournissent sur les accidents liés à des systèmes comme l’Autopilot de Tesla.
Selon le New Yorker, Tesla aurait demandé aux autorités de sécurité routière de ne pas divulguer les informations relatives à l’usage de ses logiciels d’assistance à la conduite lors d’accidents.
Ce qui fait dire,
Cette pratique pose problème quant à la transparence et la responsabilité de l’entreprise,
Alors qu'il faudrait s'interroger à la qualité de l'outil réglementaire
à atteindre l'objectif que celui ci doit bien avoir inscrit quelque part
dans ces articles constituant.

En résumé, tout fonctionne comme il se doit
puisque c'est ainsi que les choses ont été faites pour fonctionner,
même si par ailleurs,
ça semble aberrant.
0  1 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/02/2024 à 18:51
La vidéos sur les crashes est juste incroyable tellement les comportements de la voiture sont inadaptés. Il y a des trucs ou ça semble avoir mal ou pas vu mais il y a pire dans les cas où elle a manifestement bien vu mais réagit n'importe comment en continuant là ou il ne faut pas, en faisant une embardée super brutale au point de perdre le contrôle du véhicule...
Rien que ces quelques exemples devraient suffire à n'importe quelle autorité pour interdire tous les "essais" confiés aux clients plutôt qu'à des pilotes d'essai formés et équipés.
Je me doutais que le pilotage "autonome" et en particulier celui des Tesla basé sur des cameras ne valait pas un clou mais je ne pensais pas que c’était à ce point.
0  1