IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Californie suspend les véhicules autopilotés Cruise de GM, estimant qu'ils ne sont pas sans danger pour le public,
La suspension prend effet immédiatement

Le , par Bruno

10PARTAGES

6  0 
Le régulateur automobile californien a suspendu les permis de déploiement de véhicules autonomes Cruise et d’essais sans conducteur de General Motors, estimant que ce dernier avait déformé les informations relatives à la sécurité de la technologie autonome. Le département californien des véhicules à moteur (DMV) a déclaré que les AV de Cruise posent un « risque déraisonnable pour la sécurité publique » et « ne sont pas sûrs pour l’utilisation par le public ». Cette suspension, qui fait suite à une série d’accidents impliquant des véhicules Cruise, constitue un revers majeur pour l’unité de technologie de conduite autonome de GM et pour l’industrie naissante des véhicules autonomes (AV).

La suspension a pris effet immédiatement. GM a précédemment insisté sur le fait que Cruise représentait une « énorme opportunité de croissance ». Le constructeur automobile a indiqué qu’il avait perdu 723 millions de dollars avec Cruise au cours du troisième trimestre. Cruise a publié une déclaration disant qu’elle « mettrait en pause les opérations de nos véhicules sans conducteur à San Francisco ». La nouvelle décision « n’a pas d’impact sur le permis de l’entreprise pour les tests avec un conducteur de sécurité »

Citation Envoyé par California Department of Motor Vehicles
La sécurité publique reste la priorité du DMV de Californie, et les réglementations du département sur les véhicules autonomes fournissent un cadre pour faciliter les essais et le déploiement en toute sécurité de cette technologie sur les routes publiques de Californie. En cas de risque déraisonnable pour la sécurité publique, le DMV peut immédiatement suspendre ou révoquer les permis. Il n'y a pas de délai fixe pour la suspension.

Le DMV de Californie a notifié aujourd'hui à Cruise que le département suspendait les permis de déploiement de véhicules autonomes et d'essais sans conducteur de Cruise, avec effet immédiat. Le DMV a fourni à Cruise les étapes nécessaires pour demander le rétablissement de ses permis suspendus, que le DMV n'approuvera pas tant que l'entreprise n'aura pas rempli les conditions requises à la satisfaction du département. Cette décision n'a pas d'incidence sur le permis de la société pour les essais avec un conducteur de sécurité.
Cruise a obtenu l'autorisation de déployer certains de ses voitures autonomes à San Francisco en juin 2022. Toutefois, l'approbation était conditionnelle. La branche autonome de General Motors est confinée à une zone géographique spécifique de la ville et ses heures de fonctionnement sont limitées de 22 heures à 6 heures du matin, ce qui permet d'éviter les embouteillages dans la ville - ce qui s'est avéré être une grâce inattendue après que des essaims de véhicules Cruise ont commencé à créer des embouteillages massifs dans la ville, nécessitant une intervention humaine manuelle pour y remédier.

En début d’année, Cruise a demandé que ses conditions soient levées. La société a demandé à pouvoir déployer 100 véhicules dans l'ensemble de San Francisco, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Cruise a également demandé à pouvoir développer son service à sa propre discrétion à l'avenir.

« Personne n'avait prévu le type d'obstructions de rues que des gens ont signalé au 9-1-1 dans les mois qui ont suivi l'autorisation donnée par la Commission à Cruise d'offrir des services commerciaux limités sans conducteur », peut-on lire dans la lettre envoyée aux régulateurs. Mais les embouteillages dans les rues ne sont pas les seuls problèmes causés par les véhicules Cruise. Par exemple, un véhicule a été arrêté par la police pour avoir roulé sans phares et a ensuite fui les services de veille (bien que Cruise ait déclaré plus tard qu'il essayait de trouver un endroit plus sûr pour s'arrêter).

En août, le ministère des Transports a déclaré qu'il enquêtait sur des « incidents préoccupants » impliquant des véhicules autonomes exploités par Cruise à San Francisco et a demandé à l'entreprise de retirer la moitié de ses robotaxis des routes. Ce mois-là, un robotaxi Cruise a été impliqué dans un accident avec un véhicule d'urgence à San Francisco.

Le Département des pompiers de San Francisco a déclaré que des véhicules Cruise dits « autonomes » ont entravé des efforts de sauvetage et qu’une personne en est décédée. Deux robotaxis Cruise ont bloqué une ambulance transportant un patient gravement blessé qui est ensuite décédé à l'hôpital, selon un rapport des pompiers de San Francisco.

Un conducteur à San Francisco a percuté une femme et l’a projetée sur la voie occupée par un robotaxi Cruise qui lui a roulé dessus avant de s’immobiliser sur son corps. Question au centre de la table : la seconde collision aurait-elle pu être évitée si un conducteur humain était au volant du véhicule Cruise ? Oui, si l’on prend en compte la réponse d’un enseignant en intelligence artificielle au sein d’une université américaine.

Cruise publie un rapport sur la sécurité de ses véhicules autonomes

La société de robotaxis Cruise publie un rapport sur la sécurité de ses véhicules autonomes. Selon le rapport, les véhicules de Cruise ont parcouru près de 8 046 720 km, dont 804 672 km sans conducteur, sans incidents majeurs. Pour évaluer leur sécurité, Cruise a comparé ces performances à une référence humaine basée sur une étude menée par l’Institut de recherche sur les transports de l’université du Michigan (UMTRI). Cette étude a analysé 5,6 millions de miles de données de conduite humaine dans un environnement urbain ciblé.

Cruise a utilisé ce taux d’accidents impliquant des conducteurs humains comme référence fondamentale pour évaluer la sécurité de sa flotte sans conducteur. Pendant la phase initiale, les véhicules autonomes sont supervisés par un opérateur qui peut reprendre le contrôle en cas d’urgence. Une fois que la technologie est mature, Cruise passe à une phase sans opérateur, où le robotaxi conduit entièrement seul.

Les autorités américaines chargées de la sécurité automobile ont ouvert une enquête pour déterminer si Cruise prenait suffisamment de précautions avec ses robotsaxis autonomes pour protéger les piétons. La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a déclaré avoir reçu deux rapports de Cruise faisant état de nombreux incidents impliquant des véhicules autonomes Cruise.

Les détracteurs de la technologie de conduite autonome se sont jetés sur la décision du DMV. Le Transport Workers union of America (TWU), qui représente les travailleurs des compagnies aériennes, des chemins de fer et des transports en commun et qui a sévèrement critiqué les véhicules autonomes, a déclaré dans un communiqué que les entreprises comme Cruise devaient respecter des normes de sécurité mesurables.

« Malgré la propagande des dirigeants de la technologie, Cruise a montré au monde entier que les robots sont incapables d'atteindre les normes élevées que les opérateurs humains respectent chaque jour », a déclaré le président du TWU, John Samuelsen.

Source : California's Department of Motor Vehicles

Et vous ?

La suspension des véhicules autonomes Cruise est-elle une bonne ou mauvaise décision ?

Quels sont les incidents impliquant des véhicules autonomes Cruise qui ont conduit à cette suspension ?

À votre avis, les véhicules autonomes Cruise sont-ils plus dangereux que les conducteurs humains ?

Voir aussi :

Cruise affirme que de nouvelles données montrent que ses voitures autonomes seraient nettement plus sûres que celles conduites par des humains, en s'appuyant sur une étude menée par l'UMTRI

Un conducteur à San Francisco percute une femme, la projette sur la voie occupée par un robotaxi Cruise qui lui roule à son tour dessus et s'immobilise, après un « freinage agressif », selon Cruise

Une personne décède après qu'un robotaxi Cruise a fait obstruction à une ambulance, d'après les pompiers de San Francisco : le véhicule entièrement autonome va-t-il demeurer une utopie ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/11/2023 à 10:32
Citation Envoyé par Jade Emy Voir le message
Cruise de General Motors rappelle 950 voitures sans conducteur après qu'un piéton a été traîné dans un accident, afin de corriger leur programmation.
Ils n'ont qu'à embaucher plus d'opérateurs pour les piloter. Oh wait...
1  0 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/05/2024 à 13:37
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Les voitures autonomes peuvent-ils être plus sûres que celles avec des conducteurs humains ?
Selon vous, les voitures autonomes peuvent-elles réduire le nombre d’accidents de la route de manière significative ?
Bien sur que non puisque dans ce contexte la voiture autonome n'existe pas et n'existera jamais.
Si on demande à une intelligence autonome de garantir la sécurité du conducteur et/ou des autres usagers de la route cette intelligence trouvera vite le principe du E = 1/2mv² et stoppera le véhicule aussitôt.
Dés l'instant où on impose au véhicule de rouler on impose au véhicule de prendre des risques qui sont strictement les même que ceux pris par le conducteur humain.

La seule chose que ça change c'est la responsabilité, le comportement du véhicule devenant le choix et l'arbitrage du fabricant
1  0 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/01/2024 à 16:31
Les voitures autonomes sont un défi technique grisant comme l'est L'IA dite générale ou encore les robots humanoïdes, mais c'est aussi comme les autres sujets un truc mauvais pour l'humanité, contraire à tout sens que l'on peut donner à la vie.

Donc tant mieux si un acteur abandonne et que ses malversations soient reconnues. Ça évitera peut être aux politiques en quête de buzz "d'autoriser les voitures autonomes" sans même savoir de quoi ils parlent et sans qu'il n'y ait sur le marché l'ombre d'une voiture autonome.
0  0 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/01/2024 à 16:44
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Selon vous, la conduite autonome intégrale sera-t-elle un jour une réalité ? La technologie pourrait-elle être sûre ?
Il y a 2 questions dans la question
La technologie pourrait elle être sûre, oui, bien sur sauf que si une IA qui contrôle le véhicule est autonome et qu'on lui demande de protéger les gens elle va vite calculer que E = m.v² et pour protéger les gens elle stopperait le véhicule.
De fait le véhicule ne sera donc toujours qu'un automate que l'on force à avancer et à prendre des risques.
Ceci amène à la seconde question la conduite autonome intégrale sera-t-elle un jour une réalité ? dont la réponse est de fait non. On aura au mieux des automates conducteurs très évolués qui foncent dans le tas suivant les instructions de quelqu'un ou d'un organisme et suivant l'appréciation du risque que l'on inflige aux passagers et aux autres usagers de la route comme le font aujourd'hui les conducteurs humains. En bref ce serait pareil qu’aujourd’hui, la complexité et l'interface d'un automate en plus.
0  0