IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le robot humanoïde, 1X Eve, fait des biscuits, il sera présenté à quelques privilégiés le 25 janvier,
Risque pour les emplois ou perspective positive de la main-d'œuvre robotisée ?

Le , par Bruno

2PARTAGES

12  0 
La société 1X, soutenue par l'OpenAI, déploie le premier robot IA au monde sur le marché du travail, dépassant le robot Tesla d'Elon Musk. 1X (anciennement Halodi Robotics) a déjà commercialisé avec succès sa première solution Eve, un robot humanoïde à roues et à équilibre automatique. Le robot humanoïde EVE, développé par 1X, est agile et peut effectuer une variété de tâches similaires à celles des humains. Dans une vidéo publiée sur YouTube, on peut voir le robot EVE en train de faire des biscuits. 1X est soutenue par OpenAI et construit actuellement des humanoïdes pour la startup d'IA.

1X a levé 23,5 millions de dollars supplémentaires dans le cadre d'un financement de série A en mars 2023, dont OpenAI est l'un des investisseurs. « 1X est à l'avant-garde de l'augmentation du travail grâce à l'utilisation de technologies avancées et sûres dans le domaine de la robotique », a déclaré Brad Lightcap, directeur de l'exploitation d'OpenAI et gestionnaire de l'OpenAI Startup Fund. L'OpenAI Startup Fund croit en l'approche et en l'impact que 1X peut avoir sur l'avenir du travail.


Le modèle androïde EVE est un robot humanoïde polyvalent et agile capable d'effectuer toute une série de tâches. EVE est équipé de caméras et de capteurs qui lui permettent de percevoir son environnement et d'interagir avec lui. Sa mobilité, sa dextérité et son équilibre lui permettent de naviguer dans des environnements complexes et de manipuler des objets de manière efficace.

Par défaut, EVE fonctionne de manière autonome et utilise l'intelligence artificielle pour naviguer dans votre espace de travail. Il est capable d'ouvrir des portes avec différentes poignées, de voir des personnes ou des objets à distance et de se déplacer dans un espace non structuré, comme le font les humains. EVE aide les opérateurs humains dans leurs tâches, en utilisant leur force, leur précision et leurs capteurs pour effectuer des tâches telles que patrouiller dans un immeuble de bureaux et vérifier les badges d'identification des employés. EVE reste à l'affût des dangers potentiels ou des erreurs, puis signale à l'opérateur s'il doit assumer une autonomie partagée. Cela signifie que l'opérateur contrôle la fonction motrice d'EVE lorsqu'il est temps pour un humain d'agir ou de prendre des décisions importantes.

1X est prête à greffer le corps d'Eve sur une base de jambes bipèdes pour cette nouvelle génération de robots. L'entreprise a déjà développé des capacités de navigation autonome et de cartographie des installations avec Eve. Elle a annoncé que Neo sera commercialisé à la fin de l'année 2023.

La start-up robotique 1X, soutenue par OpenAI de Sam Altman, a dépassé Tesla d'Elon Musk en déployant le premier robot IA dans le monde du travail. Le robot nommé EVE aurait été intégré en tant qu'agent de sécurité dans un site de fabrication Android. Le robot serait en train de redéfinir la surveillance et la sécurité. L'émergence de robots dotés d'IA constitue une menace pour les emplois de cols blancs et de cols bleus. Le ChatGPT et ses semblables ne sont qu'un début. Au fur et à mesure que la technologie de l'IA se développe, les robots deviendront de plus en plus capables d'effectuer des tâches qui sont actuellement réalisées par des humains.

Pour situer le contexte, on prévoit que les robots humanoïdes dotés d'une intelligence artificielle de pointe perturberont le marché mondial du travail. Lorsque ces humanoïdes commenceront à fonctionner, ils seront loin d'être aussi évolués que les humains. Toutefois, si l'on en croit les derniers mois de l'IA générative, ils apprendront rapidement. Le marché de la robotique humanoïde devrait atteindre 17,3 milliards de dollars d'ici à 2027.

Dans un exemple de déploiement de robots dans le monde réel, 1X avec son robot EVE a battu Tesla d'Elon Musk en déployant le premier robot humanoïde au monde doté d'une IA dans un environnement professionnel. EVE travaille actuellement comme agent de sécurité sur deux sites industriels en Europe et aux États-Unis. Le robot est capable d'effectuer diverses tâches, notamment de patrouiller, d'ouvrir des portes et de ramasser des objets.

EVE, le multitâche

Ces robots patrouillent déjà en tant qu'agents de sécurité et il est prévu de les déployer dans des maisons de retraite et des hospices dans un avenir proche. Selon Firstpost, le robot est également un bon infirmier et un bon barman. EVE, qui est actif depuis avril de cette année, a dépassé les attentes initiales. EVE a posé un jalon historique en s'intégrant en douceur dans une atmosphère professionnelle, laissant dans la poussière les robots Tesla de Musk, très attendus.

Véritable RoboCop, ce robot est doté d'une tête, d'un visage et de deux bras autonomes. Il peut accomplir toute une série de tâches semblables à celles d'un humain, comme ouvrir des portes et des fenêtres, récupérer des objets, emballer des marchandises, etc. Bornich, PDG de 1X, pense que l'humanoïde permettra de pallier les pénuries de main-d'œuvre en remplaçant des emplois humains. Sa vision est celle d'une société où il n'y a pas de pénurie de main-d'œuvre et où l'énergie renouvelable peut être transformée en n'importe quel produit ou service que nous désirons. Il pense également que ces robots seront utilisés dans un avenir proche pour les soins aux personnes âgées.

Bornich prévoit que cela se produira dans les cinq à dix prochaines années, ce qui correspond au calendrier prévu par l'OpenAI en début de semaine. En commençant par les activités liées à la sécurité, chaque action entreprise par EVE ajoute à la formation du système, ce qui permet au robot d'améliorer l'exécution des tâches sans nécessiter d'interaction humaine, selon 1X.

Lors de sa dernière réunion d'actionnaires, Tesla a fait le point sur son programme de robot humanoïde, Optimus. De manière surprenante, les robots ont été vus en train de se promener dans les locaux de l'entreprise. « Le programme Optimus est extrêmement sous-estimé », a fait remarquer Elon Musk lors de la présentation, ajoutant qu'à l'avenir, le monde pourrait compter deux robots par personne.

Débat sur l'IA : entre menace pour l'emploi et vision optimiste de la main-d'œuvre Robotique

Il est intéressant de constater que le débat sur l'émergence de robots dotés d'IA générant une menace pour les emplois divise les opinions. Alors que certaines personnes s'inquiètent des conséquences sur les emplois de cols blancs et de cols bleus, le point de vue exprimé par Bornich, PDG de 1X, propose une perspective alternative. Selon lui, les humanoïdes pourraient jouer un rôle crucial en comblant les pénuries de main-d'œuvre en remplaçant des emplois humains.

Cependant, cette vision optimiste soulève des questions importantes. Il est essentiel d'évaluer si les humanoïdes sont réellement capables de remplacer efficacement certaines tâches humaines, et si cela ne conduirait pas à des conséquences sociales indésirables telles que le chômage massif. De plus, il est important de prendre en compte les implications éthiques de remplacer des travailleurs humains par des machines, en particulier en ce qui concerne la dignité au travail et les conditions de vie des individus concernés.


Le débat devrait également aborder la question de l'adaptabilité des travailleurs face à l'introduction de la technologie. Les systèmes éducatifs et les programmes de formation professionnelle devraient être repensés pour garantir que la main-d'œuvre soit préparée aux changements induits par l'IA.

En fin de compte, bien que l'idée de pallier les pénuries de main-d'œuvre grâce aux humanoïdes puisse sembler attrayante, il est crucial d'examiner attentivement les implications sociales, éthiques et économiques de cette perspective, en cherchant un équilibre entre l'innovation technologique et la préservation des droits et de la qualité de vie des travailleurs.

Source : Vidéo

Et vous ?

Humanoides au Travail : une solution aux pénuries de main-d’œuvre ou une menace pour l'Emploi Humain ?

Comment anticiper et gérer les conséquences sociales d'une éventuelle substitution massive de travailleurs humains par des machines, en particulier en ce qui concerne le chômage et la précarité de l'emploi ?

Voir aussi :

Dobb-E, un framework open source pour des robots domestiques, peut apprendre une nouvelle tâche en seulement cinq minutes, lorsqu'un utilisateur lui montre comment faire

Amazon rachète le fabricant de robots domestiques iRobot pour 1,7 milliard de dollars, afin de proposer des produits pouvant aider les clients dans leurs tâches ménagères

La startup de la robotique Anki ferme après avoir englouti près de 200 millions de dollars, et licenciera près de 200 employés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/12/2023 à 11:36
Quand on sait qu'un simple petit robot industriel (grandeur du bras humain capable de bouger des objets inférieurs à 3 kg) coûte plus de 40 000 euro sans compter les nombreuses et périodiques actions de maintenance et de remplacement de composants, je n'ose imaginer le prix du kilo de biscuits

Une fois de plus un fantasme destiné à tous les gogos en mal de rêves technologiques!

Mme Michu, elle, est aujourd'hui même dans sa cuisine à préparer sans aide technologique, ses biscuits de Noel!!!

Toutes ces startup qui nous pondent des robots "futuristes" ont toutes la même démarche: 1° Ils développent un robot sans vrai but et seulement ensuite, ils nous inventent une démonstration qui n'a aucun sens et surtout aucune viabilité économique: Le robot qui fait les pizzas, les frites, qui sert les raclettes, qui fait des pirouettes, blabla, blabla, blabla...

Que ces sociétés commencent par nous proposer un robot qui passe avec succès les étapes d'un projet de développement réel:

1° On identifie un vrai besoin
2° On fait une étude de faisabilité (Est-ce réalisable? Pour un prix acceptable? Avec des clients en suffisance prêts à acheter, etc...)
3° On développe
4° On teste un prototype
5° On industrialise pour pouvoir fabriquer
6° Et enfin on commercialise

Sinon, cela ne correspondant qu'à de la "branlette" intellectuelle et médiatique...
3  0 
Avatar de Leruas
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/12/2023 à 17:46
On dirait un truc fait par un enfant de 6 ans
1  0 
Avatar de Karadoc
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/12/2023 à 12:08
C'est assez décevant de voir qu'on essaye de copier ce que font les humains sans essayer de profiter de tout ce qu'un robot pourrait ajouter comme plus-value :
- au lieu d'avoir un robot humanoïde qui utilise un robot culinaire, pourquoi ne pas permettre à l'humanoïde de remplacer ses mains par un batteur (et autres ustensiles de cuisine) ?
- au lieu d'appuyer sur les boutons du four, pourquoi ne pas avoir d'interface machine-machine bien plus efficace ?
Oui, au niveau expérimentation, c'est amusant, c'est sûr, mais copier pour copier c'est un peu dommage, je trouve...
1  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/12/2023 à 11:47
Citation Envoyé par Karadoc Voir le message

- au lieu d'avoir un robot humanoïde qui utilise un robot culinaire, pourquoi ne pas permettre à l'humanoïde de remplacer ses mains par un batteur (et autres ustensiles de cuisine) ?
- au lieu d'appuyer sur les boutons du four, pourquoi ne pas avoir d'interface machine-machine bien plus efficace ?
Poser la question, c'est y répondre!

Parce que le robot en question n'a pas été développé pour faire la cuisine

Ils ont d'abord développé un robot humanoïde (sans savoir quoi en faire) et ont ensuite cherché une application médiatique! Donc, tu as droit a un robot qui pèse sur le bouton du four
1  0 
Avatar de eddy72
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/12/2023 à 9:42
dans 10 ans ...
inquiétant ...
1  0 
Avatar de Artemus24
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/12/2023 à 1:47
Salut Anselme45.

Nous sommes dans une période de découverte de la robotique et il est normal que cela parte dans tous les sens.
Il faudra encore quelques années avant que le besoin ne se stabilise en offre utile pour la ménagère du futur.
Même si le lave vaisselle existe, cela ne veut pas dire que tout le monde en possède un à la maison.

Je pense que ce sont les riches qui vont faire cette acquisition, juste pour marquer leur différence.
Cela va dans le même sens que la domotique. Mais est-ce vraiment utile ?

@+
0  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/12/2023 à 11:44
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Nous sommes dans une période de découverte de la robotique et il est normal que cela parte dans tous les sens.
Désolé de te contredire... Non, on ne découvre pas la robotique!

La robotique et plus largement l'automation est une science ancienne qui est appliquée dans le monde réel depuis plus de 50 ans!

L'évolution de la robotique a accompagné celle de l'informatique en général (la robotique = des systèmes mécaniques contrôlés via l'informatique). Au fil des années, l'informatique s'est améliorée et la robotique en parallèle.

Le 100% des produits que l'on consomme dans notre société moderne, du tube dentifrice jusqu'à la miche de pain (préparée, précuite, surgelée en Roumanie avant d'être transportée par camion dans nos grandes surfaces qui ne font que les réchauffer dans un four avec parfum d'ambiance pour faire croire au gogo qu'il est dans une boulangerie traditionnelle) en passant par la trottinette électrique, ont une fabrication qui est toute ou partie automatisée, robotisée.

La vraie période de découverte aujourd'hui est justement le dépassement de la robotique, en permettant par exemple au paraplégique de remarcher sans passer par des équipements mécaniques en redonnant sa fonctionnalité aux organes humains défaillants. Exemple: Des essais ont permis de redonner la vue à des aveugles (image encore très imparfaite, des ombres, des silhouettes, etc,) ou encore de faire marcher des personnes rendus paralysées des jambes suite à un accident en reconnectant le cerveau aux muscles des jambes (un implant permet au signaux émis par le cerveau de contourner la zone de la moelle épinière coupée pour permettre à nouveau le transfert des flux nerveux).

Faire du robot humanoïde qui fait les frites et les biscuits, le tout saupoudré d'un peu d'IA, n'est qu'un piège à gogo, un piège à con! C'est juste dévoyer l'idée de la startup (à l'origine une méthode permettant de financer une idée innovante qui va avoir un vrai devenir économique). Il s'agit ici simplement de pomper l'argent des cons pleins de fric (et oui, les plus riches aujourd'hui ne sont pas ceux qui ont été à l'origine d'un succès économique mais bien des héritiers cons comme la lune qui ont simplement la chance d'être nés au bon endroit).

Pour s'en convaincre, il suffit de comparer le taux de succès des startup au début de ce mode de financement et aujourd'hui.
0  1