IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla annonce un rappel massif de tous les Cybertruck pour pédales d'accélérateur défectueuses
Vous n'avez même plus besoin d'activer l'Autopilot pour avoir un accident

Le , par Stéphane le calme

9PARTAGES

7  0 
Tesla a annoncé un rappel massif de tous les Cybertrucks livrés à ce jour, en raison d’un problème avec les pédales d’accélérateur qui peuvent rester coincées, augmentant le risque d’accident. Ce rappel concerne exactement 3 878 véhicules, selon la National Highway Traffic Safety Administration. Selon l’Administration nationale de la sécurité routière (NHTSA), le couvre-pédale de l’accélérateur peut glisser et se coincer sous le garnissage intérieur, rendant difficile l’arrêt ou le contrôle du véhicule électrique. La NHTSA a précisé que la pédale d’accélérateur coincée pourrait entraîner une accélération involontaire du véhicule, augmentant ainsi le risque de collision.

Le Cybertruck de Tesla a fait l'objet de nombreuses moqueries. Un utilisateur avait également évoqué un problème avec l'Autopilot lorsqu'un autre pickup s'est approché sur l'autre voie alors que les deux roulaient sur l'autoroute :

J'ai rencontré un pickup de l'autre côté d'une autoroute à deux voies.

Mon Cybertruck a soudainement freiné brusquement alors que nous avions tous les deux un espace suffisamment large entre nous.

Heureusement qu'il n'y a pas de véhicule à l'arrière, car la collision aurait été inévitable.

Remarque : Autopilot est simplement un régulateur de vitesse réactif glorifié.
Son défaut le plus grave à ce jour a entraîné le rappel de près de 4 000 véhicules.

La National Highway Traffic Safety Association des États-Unis a rappelé 3 878 Cybertrucks, c'est-à-dire tous ceux qui ont été fabriqués entre le 13 novembre de l'année dernière et le 4 avril. C'est la pédale d'accélérateur qui est en cause : Son coussinet peut se déloger, ce qui a pour effet de coincer la pédale dans la garniture qui la surmonte. Inutile de préciser que ce n'est pas une bonne chose.

« Si le coussin de la pédale d'accélérateur se coince dans la garniture intérieure située au-dessus de la pédale, les performances et le fonctionnement de la pédale seront affectés, ce qui peut augmenter le risque de collision », écrit la NHTSA dans son avis de rappel.

L'avis confirme un incident qui a fait le tour des médias sociaux en début de semaine. Le propriétaire d'un Cybertruck a téléchargé sur TikTok une vidéo qui semble illustrer ce problème. « Alors que je conduisais, il a glissé vers le haut », a déclaré l'auteur de l'affiche, en montrant son accélérateur délogé. « Ce glissement vers le haut, et la façon dont il était encore accroché à la pédale, a maintenu l'accélérateur enfoncé à 100 % ».

@el.chepito1985 serious problem with my Cybertruck and potential all Cybertrucks #tesla #cyberbeast #cybertruck #stopsale #recall ♬ original sound - el.chepito
Le point positif pour les propriétaires de Cybertruck, que la NHTSA note également, est que le frein a la priorité sur l'accélérateur (ce qu'indique également l'utilisateur dans la vidéo ci-dessus). En 2010, Toyota a rappelé des millions de véhicules après des milliers de plaintes pour accélération involontaire. À l'époque, la NHTSA a proposé un règlement qui rendrait obligatoire la technologie de priorité sur le frein. La proposition a finalement été retirée, mais l'industrie s'est largement ralliée au projet, explique David Friedman, ancien administrateur intérimaire de la NHTSA.

« Nous devons nous féliciter des nombreux enseignements tirés de l'affaire des pédales bloquées de Toyota », déclare Friedman. « Cela aurait pu être bien pire ». Même avec la possibilité de neutraliser les freins, au moment où un véhicule électrique de près de 7 000 livres se met à rouler à pleine vitesse, tous les conducteurs ne seront pas nécessairement assez lucides pour prendre les mesures correctives qui s'imposent avant que les choses ne tournent mal.

Ce rappel vient couronner une semaine tumultueuse pour Tesla

L'entreprise a licencié plus de 10 % de ses effectifs lundi et a perdu deux de ses plus hauts dirigeants. Quelques jours plus tard, Tesla a demandé à ses actionnaires de voter à nouveau sur l'énorme plan de rémunération du PDG Elon Musk, qui avait été annulé par un juge au début de l'année.

Des rapports faisant état de problèmes liés à la pédale d'accélérateur du Cybertruck ont commencé à apparaître au cours des dernières semaines. Tesla aurait même interrompu les livraisons du Cybertruck, le temps de résoudre le problème. Musk a déclaré dans un post sur X que Tesla était « très prudent » et l'entreprise a signalé à la NHTSA qu'elle n'avait pas connaissance d'accidents ou de blessures liés à ce problème.

L'entreprise a maintenant confirmé à la NHTSA que la pédale peut se déloger, ce qui lui permet de glisser vers le haut et de se coincer dans la garniture entourant le plancher.

Tesla a déclaré avoir reçu un premier avis d'incident concernant la pédale d'accélérateur de la part d'un client le 31 mars, puis un second le 3 avril. Après avoir effectué une série de tests, elle a décidé le 12 avril de procéder à un rappel après avoir déterminé « qu'une modification non approuvée a introduit du lubrifiant (savon) pour faciliter l'assemblage du tampon sur la pédale d'accélérateur » et que « le lubrifiant résiduel a réduit la rétention du tampon sur la pédale ».

Il faut noter que l'entreprise n'avait pas le choix : « La loi vous oblige à rappeler un véhicule dans les jours qui suivent le moment où vous avez eu connaissance ou auriez dû avoir connaissance du problème », explique Friedman. « Je ne m'arrête pas "volontairement" en face des panneaux d'arrêt. C'est la loi ».

Tesla affirme qu'elle remplacera ou retravaillera la pédale d'accélérateur de tous les Cybertrucks existants. La société a également indiqué à la NHTSA qu'elle avait commencé à construire des Cybertrucks équipés d'une nouvelle pédale d'accélérateur et qu'elle réparait les véhicules en transit ou se trouvant dans des centres de livraison.


« Tesla revient sur Terre avec fracas », déclare Andy Palmer, ancien directeur de l'exploitation de Nissan et PDG d'Aston Martin Lagonda, qui a plus de 40 ans d'expérience dans l'industrie automobile. « Le rappel du Cybertruck est un cas classique de contrôle des changements de pièces et de processus entraînant la défaillance d'une pédale d'accélérateur. C'est la réalité de tout constructeur automobile lorsqu'il commence à lancer plusieurs produits. Selon Palmer, les constructeurs automobiles traditionnels ont mis en place des processus stricts lors de l'introduction de nouveaux modèles afin d'éviter ce type d'incident. Tesla semble avoir une grande marge de manœuvre pour s'améliorer.

L'incident est un nouvel accroc pour le Cybertruck, très contesté, et pour Tesla elle-même. L'action de l'entreprise a connu une chute vertigineuse cette année, alors que la concurrence chinoise s'intensifie et que les projets de véhicules électriques moins chers ont apparemment été abandonnés au profit d'un effort total en faveur des robotsaxis.

Ce n'est pas le premier rappel des Cybertruck

Tesla a rappelé plus de 2 millions de véhicules aux États-Unis en raison d'une taille de police incorrecte apparaissant sur les voyants d'avertissement. Les modèles concernés comprennent certaines années modèles des Model S, Model X, Model 3, Model Y et Cybertruck. Selon la National Highway Traffic Safety Administration, une taille de police incorrecte était affichée sur le tableau de bord pour les voyants d'avertissement de freinage, de stationnement et du système de freinage antiblocage (ABS).

« Les voyants d'avertissement avec une taille de police plus petite peuvent rendre difficile la lecture des informations de sécurité critiques sur le tableau de bord, ce qui augmente le risque d'accident », a déclaré la NHTSA dans l'avis de rappel.

Fin janvier, l'entreprise a rappelé près de 200 000 véhicules en raison d'une « instabilité logicielle » susceptible d'empêcher l'affichage de l'image de la caméra de recul.

Ce rappel concernait certains véhicules Model S, X et Y de 2023 équipés de l'ordinateur de conduite autonome 4.0 et utilisant la version logicielle 2023.44.30 à 2023.44.30.6 ou 2023.44.100.

Entre-temps, une bataille d'actionnaires sur le plan de rémunération de Musk et les déboires continus de X ont été une distraction continue pour l'entreprise.

La NHTSA affirme que Tesla a introduit un nouveau composant de la pédale d'accélérateur avant le 17 avril, et les livraisons de Cybertruck semblent avoir repris. Les propriétaires de Cybertruck devront amener leur véhicule dans un centre de service pour la réparation gratuite, puisqu'il n'y a pas de correctif logiciel pour le savon.

Cet incident souligne l’importance de la vigilance et de la réactivité des fabricants de véhicules électriques face aux problèmes de sécurité potentiels, surtout à une époque où l’industrie automobile est en pleine transformation avec l’adoption croissante des véhicules électriques.

Sources : NHTSA (1, 2)

Et vous ?

Quelle est votre opinion sur la fréquence des rappels de véhicules par Tesla ? Est-ce un signe de responsabilité ou un motif d’inquiétude ?
Les rappels de sécurité affectent-ils votre confiance dans les véhicules électriques en général, et dans les Cybertrucks en particulier ?
Comment Tesla pourrait-elle améliorer ses processus de contrôle qualité pour éviter de tels problèmes à l’avenir ?
Pensez-vous que l’industrie automobile traditionnelle est mieux équipée pour gérer les problèmes de sécurité que les nouveaux venus comme Tesla ?
En tant que consommateur, seriez-vous prêt à accepter des défauts mineurs pour des innovations majeures dans les véhicules électriques ?
Quelles mesures supplémentaires les fabricants de véhicules électriques devraient-ils prendre pour garantir la sécurité de leurs clients ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de bmayesky
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 22/04/2024 à 3:21
Pas d'autres commentaires que le lien ci-dessous:

https://embarque.developpez.com/actu...de-conception/

Voilà, licenciée pour avoir révélé le scandale de cet article. Relire cet article après avoir lu le premier donne une autre perspective à l'ensemble.
2  0